Solari : « Tout le mérite revient aux joueurs »

solari
AFP – PHOTO GABRIEL BOUYS

Santiago Hernán Solari est revenu sur la grande victoire du Real face l’Atletico (1-3) en salle de presse, et s’est montré très satisfait du travail de son équipe.

Les notes du match

Savoir souffrir et tuer le match : « Les joueurs ont été exceptionnels, tous, du début à la fin. C’est une victoire d’équipe, c’est ça l’esprit, et c’est ce que nous devons continuer de faire. »

Importance du mot équipe : « Le football se joue avec tous les éléments d’une équipe, et cette équipe est impliquée pour son maillot et le prouve. Ramener des points de ce stade ne peut se faire que en réalisant un match comme celui d’aujourd’hui. »

Fierté : « C’est aux joueurs que revient tout le mérite. Ce sont eux qui travaillent au quotidien, qui sont unis et vont de l’avant. »

Le bon niveau général : « Sans aucun doute, c’était une victoire d’équipe, il n’y a pas d’autre moyen de ramener quelque chose de ce stade. La seule façon de réussir était d’être solide dans tous les domaines. C’est probablement notre meilleur match de cette partie de la saison, depuis décembre. »

La clé de la réussite : « La clé c’est toute l’équipe, comme toujours. Tout le monde en fait partie, dont moi. Quand je parle de victoire d’équipe les joueurs représentent 95%, nous (le staff) essayons d’apporter le reste. Nous sommes nombreux, sur des terrains différents : médical, technique, administratif, les supporters… Mais le plus grand mérite revient aux joueurs. »

Le match de  Reguilón : « C’est un exemple pour tous les joueurs de la Cantera, il démontre qu’il est possible de se battre et qu’avec du talent, il est possible de se faire une place dans l’équipe du Real Madrid. C’est un exemple pour les gamins de Valdebebas. »

Comment va Bale ? Il est vite rentré au vestiaire en fin de match ? « Très bien, il est reparti content et heureux pour son but, il a aidé à tuer le match. »

Le VAR : « Les entraîneurs ne le voient pas, nous n’avons pas de moniteur. Nous ne pouvons qu’attendre et une fois que la décision est prise, espérer qu’elle soit correcte. Ce n’est pas quelque chose d’habituel mais on doit s’y faire. »

2ème place en Liga : « L’histoire du Real est comme ça. On va se battre jusqu’à la fin, ce n’est pas terminé. On doit rester vigilants car l’Atlético va continuer à lutter et ils ont un magnifique entraîneur. Pour nous maintenir nous devrons gagner ce week-end. Nous sommes contents mais nous gardons les pieds sur terre. »

Articles liés