Un onze inédit pour affronter la Juventus

AncelottiDemain, les madrilènes joueront l’un des matchs les plus importants de la saison. La demi-finale aller de Ligue des Champions face à la Juve. Pour cette rencontre, Carlo Ancelotti pourrait bien nous sortir de son chapeau un onze totalement inédit.

[dropcap]P[/dropcap]our faire face au 3-5-2 turinois, le technicien du Real a, malgré deux absences non négligeables (Benzema et Modric) plusieurs solutions à sa disposition. La formation la plus logique, annoncée par la plupart des spécialistes en Espagne, n’est autre qu’un 4-4-2. Trois hypothèses peuvent aider à assembler les pièces de ce puzzle tactique et ainsi reconstituer le onze qui devrait fouler la pelouse du Juventus Stadium demain soir :

● Ramos de nouveau au milieu

Lors des derniers matchs contre l’Atletico et Séville, Ancelotti a repositionné Sergio Ramos au milieu de terrain. Pas vraiment convaincant à ce poste, le Sévillan pourrait tout de même de nouveau opérer aux côtés de Kroos demain à Turin. Son coach apprécie fortement d’avoir 3 défenseurs centraux sur le terrain (Ramos-Pepe-Varane) pour évidemment mieux défendre mais aussi attaquer sur les coups de pieds arrêtés. De plus, les médiocres prestations d’Illarramendi, ajoutées au temps de jeu inexistant des pourtant logiques prétendants à ce poste (Khedira et Lucas Silva) peuvent pousser l’entraineur vers ce choix.

● Coentrao préféré à Marcelo

C’est que qu’affirme Marca aujourd’hui. Ancelotti souhaiterait totalement blinder sa défense pour ce match aller. Le Portugais, plus prompt dans les taches défensives, serait donc préféré au Brésilien. Le faible rendement offensif de Marcelo lors des dernières rencontres des Merengue motiverait aussi ce choix. Coentrao, qui compte très peu de minutes jouées cette saison, n’en reste pas moins un habitué des grands rendez-vous européens. Le Portugais avait participé au dernier derby contre l’Atletico, mais aussi à d’autres gros chocs de C1 comme la demi-finale contre le Bayern la saison dernière. Coentrao s’était d’ailleurs fendu d’une passe décisive pour Benzema ce soir là, qui avait permit à la Casa Blanca de l’emporter 1-0.

● CR7 et Bale en pointe

Dans ce schéma tactique qui semble se dessiner ainsi (4-4-2), Ancelotti ne devrait certainement pas passer une nuit blanche à se demander qui aligner sur le front de l’attaque. En l’absence de Karim Benzema, toujours blessé, l’option Bale-Cristiano devant parait inéluctable. Chicharito, convaincant depuis que son entraineur lui laisse enfin sa chance, pourrait entrer en fin de rencontre.

onze

Articles liés