Varane : « Il y a différents types de leader, j’ai eu le meilleur exemple avec Zizou »

varane
AFP PHOTO / Luis Acosta

Raphaël Varane s’est présenté en conférence de presse en prévision du match France-Pérou, qui se tiendra ce jeudi à 17h. Le défenseur a notamment été interrogé sur le statut de leader que beaucoup souhaitent le voir endosser.

Ce que doit améliorer l’Equipe de France : « Il faut qu’on joue sur nos qualités, avec un bloc solide, compact, agressif. On a des qualités pour jouer très vite vers l’avant. On peut aussi jouer avec un bloc médian, de façon verticale, plus direct ou même en attaque placée, ça dépend des matchs. On a un groupe avec différentes qualités. Il faut parler le même football. »

Un rôle différent au Real Madrid et en EDF : « Non, je dois me comporter de la même façon et jouer de la même façon. Il n’y a pas de différence au niveau de l’attitude que je dois avoir. Je parle beaucoup avant les matchs, surtout aux joueurs les plus proches de moi sur le terrain. Avec les plus jeunes, il y a aussi besoin de les remobiliser dans les moments clés. C’est important dans les moments plus chauds de donner de la tranquillité et la sérénité à des joueurs moins expérimentés. Je le fais aussi en club. Je n’ai pas besoin de jouer un rôle ou de changer quoi que ce soit. C’est important de sentir dans leurs regards qu’ils peuvent compter sur moi et s’appuyer sur mon expérience. »

Un statut de leader non assumé ? « C’est vous qui le dites. De toute façon, il ne faut pas que je surjoue, il faut que je sois moi-même. Ma personnalité ne peut pas plaire à tout le monde. Je replace, communique, échange avec mes partenaires. Il y a différents types de leader, de façon d’être. À Madrid, j’ai eu le meilleur exemple avec Zizou. Pas besoin de parler fort ou de chercher la lumière pour faire passer des messages. J’ai ma façon d’être, vous l’interprétez comme vous voulez. »

Articles liés