Varane résiste à la tentation

varane
Getty Images

Raphael Varane ne bougera pas du Real Madrid, du moins pas cet été. Sollicité par nombre de grands clubs, le Français a choisi une fois de plus de rester et d’affronter la concurrence de Pepe et Ramos.

Pour la plupart des observateurs, le choix de Varane est une erreur. Ce dernier va « une nouvelle fois cirer le banc toute la saison. Ses concurrents au poste, Pepe et Ramos, sont indétrônables » peut-on entendre ici et là. Des arguments insuffisants pour convaincre Varane d’aller voir ailleurs, semble-t-il.

Et pourtant, selon divers médias, le défenseur formé à Lens a repoussé les récentes avances de Manchester City, du Bayern Munich ou encore de Manchester United. C’est un fait, les charmes de Guardiola, Ancelotti, ou même de José Mourinho n’ont eu que peu d’effet sur le Français. Face à la tentation, Varane reste de marbre.

Lors de sa dernière conférence de presse tenue au Canada, Rapha a mis les choses au clair :  “Dans la vie, vous devez prendre des décisions. J’ai parlé avec le club et avec Zizou et je suis sûr que je vais continuer à grandir ici. Cet été, j’ai décidé de rester ici.”

Le Français le sait très bien, il aura un rôle à jouer cette saison avec le Real. Pepe, 33 ans, n’est pas à l’abri d’une blessure, et le capitaine Ramos, adepte des suspensions, devrait lui aussi manquer quelques matchs. Ajoutez à cela la Coupe du Roi et la possibilité que l’un des deux rocs en place ait un coup de moins bien, et vous comprendrez que rien n’est joué d’avance à ce poste, surtout au Real Madrid.

Et c’est très certainement ce que Zidane a dû réussir à faire comprendre à Varane. Rien que la saison passée, le nombre d’apparitions du Français par rapport à celles de ses concurrents casse toutes les idées reçues. Varane a disputé 33 matchs, soit autant que Ramos (33), et deux de plus que Pepe (31). Qui a parlé de statut de remplaçant ?

Articles liés