Le vestiaire VS le docteur Olmo : les raisons de la guerre

Les blessures de Cristiano Ronaldo et Karim Benzema ont ravivé la guerre entre le vestiaire et le docteur Olmo, chef du service médical du club. Un conflit causé par plusieurs raisons qu’explique Sergio Gomez dans le quotidien AS.

Les joueurs du Real Madrid ne font plus confiance aux services médicaux du club. Plus concrètement, c’est le docteur Olmo, chef du service et nommé par Florentino Perez à l’été 2014-15 qui pose un véritable problème. Aujourd’hui, les deux attaquants du Real Madrid, Benzema et Cristiano, ont préféré être pris en charge par des personnes de confiance en dehors du club, pour se soigner.

Le portugais a fait appel à Joaquin Juan, physiothérapeute de confiance de Pau Gasol, tandis que le français profite des services de Juan Muro, ancien physio du club qui a été débarqué l’été dernier par le Real Madrid…

1461918704_437855_1461919264_sumario_normal

 1. L’arrivée du Docteur Olmo

Le docteur Jesus Olmo est une personne très proche de Jeronimo Farré, le cardiologue de Florentino Perez et membre de son conseil. En 2013, le club intègre le docteur Olmo dans son organigramme. Ses méthodes posent problème à Carlos Diez (gérant de l’infirmerie), qui a été remercié en même temps que Carlo Ancelotti et son staff, après que le docteur Olmo ait pointé son préparateur physique, Mauri, comme le responsable des nombreuses blessures lors de la saison 2014-15.

Le Real Madrid avait alors fait savoir à Carlo Ancelotti que s’il souhaitait rester au club, il devrait se passer des services de Mauri. La suite, tout le monde la connait.

2. Le licenciement de Pedro Chueca

Lors de la saison 2014-15, à mi-saison, Olmo avait décidé de licencier Pedro Chueca, physiothérapeute de confiance de nombreux de joueurs au sein du groupe. Cette décision a établi les premières tensions entre certains cadres du vestiaire et lui, qui se réuniront avec José Angel Sanchez, le directeur général du club, pour faire part de leur mécontentement. Aujourd’hui, beaucoup de joueurs continuent de rendre visite à Chueca dans sa clinique. Néanmoins, le club ne reviendra pas sur sa décision, et Pedro Chueca n’est pas le seul à avoir été licencié…

3. Restructuration du staff médical

Après s’être séparé de Chueca et Ancelotti, Florentino Perez a décidé de confier à Jesus Olmo le commandement du service médical du club et lui ordonne de le restructurer. Durant l’été, alors que les joueurs profitent de leurs vacances, Olmo fait le ménage et se séparent de physiothérapeutes, certains travaillant pour le club depuis plus de dix ans, comme le traumatologiste Paco Morate, les physios Juan Muro, Carlos Heredia ou encore Dani Pirri. Sans oublier Santi Lozano, le récupérateur physique du club. Un véritable bouleversement pour les joueurs qui ont bien compris la ruse. Le club a profité de l’absence des joueurs pour éviter les plaintes.

4. Mauvais diagnostics et 26 blessures musculaires

Cristiano a décidé ce mercredi de se rendre à la clinique Ruber pour traiter sa lésion au biceps fémoral droit. Le portugais est en colère. En cause, le mauvais diagnostic du service médical du club qui avait annoncé une surcharge musculaire.

Mais le portugais n’est pas le seul à considérer le docteur Olmo comme peu fiable. La saison passée, Luka Modric souffrait d’une entorse au ligament collatéral médian du genou. La date de son retour avait dû être repoussée. Le problème était que le docteur Olmo avait affecté Luka Modric à l’un des nouveaux physiothérapeutes, qu’il avait lui même recruté. Ne constatant pas d’améliorations, il avait décidé d’être de nouveau suivi par Pedro Chueca, en qui il a pleinement confiance.

Karim Benzema a vécu une situation très similaire. Le français, qui souffrait de la même blessure que Luka Modric, a été pris en charge par le docteur Olmo. Une erreur de traitement avait provoqué une inflammation à son genou et l’avait écarté un peu plus des terrains. De son plein gré, Benzema avait décidé d’aller se faire soigner à Lyon. Cette saison, on compte 26 blessures. Un nombre ahurissant.

5. La taupe

Depuis l’intégration du docteur Olmo au sein de l’organigramme du club, les joueurs en sont persuadés : il est celui qui filtre des informations du vestiaire. Pour cette raison, les joueurs ont réclamé sa mise à l’écart à Valdebebas. Au sein du groupe, les joueurs aurait même trouvé un petit surnom au docteur Olmo alias « Docteur Étirements ». Selon beaucoup de joueurs, les étirements seraient sa méthode miracle, toujours utilisée, pour toutes les douleurs…

Articles liés