Zidane : « Je vais me battre pour rester longtemps au Real »

zidane
ZIDANE – AFP PHOTO / OSCAR DEL POZO

En prévision du match en retard face à Leganés en Liga que disputeront demain les Madrilènes, l’entraîneur Zinedine Zidane a comparu en conférence de presse.

Regain de forme de l’équipe : « Dernièrement nous sommes bien, nous le démontrons et nous voulons continuer comme ça. C’est ce que nous essayons de préparer chaque semaine. Nous avons un autre match demain et nous voulons montrer la même concentration, la même intensité. »

Son message à l’équipe : « Le message est le même, mais il est vrai que parfois cela dépend de la façon dont nous sommes tous, pas seulement physiquement, mais aussi de nombreux facteurs qui influencent le jeu. Il est important de se préparer pour la Ligue des Champions bien sûr, mais La Liga est également très importante, il faut terminer le plus haut possible. Nous voulons poursuivre ce que nous faisons ces derniers temps, nous sommes beaucoup mieux. La fin de la deuxième mi-temps face au Betis a été phénoménale, et c’est ce qui va nous permettre faire de bonnes choses cette année encore. »

Blessure de Modric : « Il a des douleurs aux ischio-jambiers, il ne s’est pas entraîné. On pense le récupérer rapidement. Je pense que ce n’est pas grand chose. Comme toujours, j’ai foi dans tous les gens qui travaillent ici : les kinés, les médecins, qui vont permettre qu’il revienne vite avec nous. »

Cristiano : « Je ne sais pas depuis combien d’années consécutives il joue 60 ou 70 matchs, au moins dix ans je pense… il ne s’arrête jamais. Il est nécessaire pour lui, pour tout le monde, que de temps en temps il ne joue pas. Il sera meilleur en faisant ça. C’est pour le bien de tous. »

Le physique : « Ça n’a jamais été le problème, nous sommes préparés. Les joueurs sont comme des Formule 1 : ils sont préparés pour ça, ils se rétablissent vite. Quand il y a une baisse d’intensité, de concentration, des choses peuvent arriver. Mais dernièrement nous sommes beaucoup mieux et nous voulons continuer avec cette régularité, ce qui est le plus difficile dans le football. »

Sans penser au PSG : « On ne se concentre que sur le match de demain face à Leganés. On sait qu’il y a trois points en jeu. »

Un problème d’attitude pour Bale : « Non, il est comme il est, il essaie de faire de son mieux. On parle beaucoup d’une personne, puis d’une autre… L’important c’est de réaliser que c’est l’équipe qui est très importante et donner le maximum. C’est ce que je demande aux joueurs. »

BBC ou 4-4-2 : « Ce qui compte pour moi, pour nous, c’est que nous soyons tous prêts à jouer. Ensuite je préparerai le système et la façon dont nous allons jouer. Les changements peuvent aussi avoir une influence pour contrer le plan de l’adversaire. L’état de forme de chacun compte beaucoup aussi. »

Des joueurs blessés le jour du PSG : « J’ai toujours confiance, je serai toujours positif. Aujourd’hui ça me gène de voir trois ou quatre joueurs indisponibles, car évidemment comme toujours je n’aime pas avoir des blessés. J’espère que ce sera peu de chose, non verrons s’ils sont absents quatre, cinq, sept jours… »

Sa continuité : « Il est vrai que parfois mes réponses peuvent semer le doute, mais tant que je ne serai pas fatigué de ce travail je continuerai. Je suis bien ici. Je me battrai toujours. Ensuite on verra. Je vais me battre pour rester toujours ici. Si je vais annoncer si je continue ou pas ? Bien sûr, je le ferai avant la fin de la saison, juste avant. »

Opportunités pour Asensio : « C’est un joueur important. Il est très jeune, il peut encore beaucoup progresser. C’est un joueur décisif, comme beaucoup dans cette équipe. J’espère pour nous qu’il continuera sur cette voie. S’il est au même niveau que Bale et Benzema ? Je vois tous mes joueurs au même niveau. Chacun dispose de ses qualités propres, et tous sont importants. »

Fatigue et plaisir : « Je profite chaque jour. C’est très épuisant, mais je suis jeune. Je n’ai pas 75 ou 80 ans pour dire que je suis fatigué d’être entraîneur. J’en ai 45, je suis très jeune et j’ai de la marge. »

Lassitude personnelle : « On parle beaucoup, il y a beaucoup de critiques et beaucoup de messages… Peut-être qu’à force de répondre toujours aux même questions il y a des choses qui sont sorties de leur contexte. Mais je suis jeune, je suis content d’être ici et je n’entraîne pas depuis si longtemps que ça. Mon envie et ma passion restent intactes. Ce que j’apprécie le plus, c’est le travail au quotidien. Je vais me battre, comme toujours, car j’ai envie de rester ici le plus longtemps possible. »

Articles liés