Zidane : « C’est un match où tout peut se passer »

zidaneÀ l’occasion de l’Open Media Day, Zinedine Zidane s’est présenté en conférence de presse et analysé la finale de Ligue des Champions qui l’attend lui et son équipe dans quatre jours.

Perdre la finale serait un échec ? « L’échec serait de ne pas donner le maximum. Nous savons que pour une finale  l’important c’est de bien se préparer car tout peut arriver. C’est ce que nous allons faire, bien nous préparer pour le match. »

Forme physique de l’équipe : « Cristiano est à 100%, il n’aura pas problème. Samedi nous avons fait un match d’entraînement et il n’a pas joué, mais c’était par précaution. Il sera prêt pour la finale, il se prépare pour cette rencontre. Nous arrivons en bonne forme physique, en forme, comme nous devons l’être. Mais cela ne signifie rien. James et Arbeloa sont un peu mieux, et le seul inconvénient majeur, qui est très grave, c’est Varane. »

La possession sera la clé : « Je ne pense pas qu’avoir la possession sera suffisant. C’est un match où tout peut se passer, ce sera difficile et compliqué, on parle d’une équipe qui défend très bien et à qui il est difficile de mettre des buts, mais c’est une équipe complète. On peut les mettre en difficulté en jouant. »

Pression pour la finale : « La responsabilité est toujours la même, comme la pression. Cela fait partie du travail et ça me plait. J’ai été joueur et j’avais aussi de la pression. »

Différences avec Lisbonne : « C’est difficile de savoir si nous sommes meilleurs, il faut essayer de l’être samedi. La saison a été bonne, le travail a été phénoménal, mais je ne peux pas comparer parce que je n’aime pas ça. Nous arrivons dans un bon moment, prêt à affronter cette finale. Mais quand l’arbitre donne le coup d’envoi, c’est du 50-50. Et jusqu’à la fin, nous allons devoir souffrir. »

Simeone : « Il a tout ce que doit avoir un entraîneur, et en particulier le fait qu’il connait très bien ses joueurs. »

Qu’est-ce qui a changé depuis le dernier derby : « Deux mois, trois mois… »

Perdre contre l’Atletico serait le jour le plus dur : « Atlético ou non, perdre une finale est difficile. Mais je ne pense pas à ça. Nous avons une bonne équipe, qui est en forme. Nous sommes mardi et j’aimerais être déjà au match, nous voulons tous la jouer. Enfin… pas moi, je ne peux pas la jouer. »

Comment il se définit : « J’ai encore beaucoup à apprendre, mais l’envie que j’ai est énorme. Cela me fera progresser, j’en suis sûr, mais il me manque encore beaucoup pour être un entraîneur important. »

Il préfère le doublé ou la Champions ? « Ce que nous avons devant nous, c’est la Ligue des Champions, et pas la Copa ni la Liga. Je ne pense qu’à notre match. »

Casemiro : « C’est un joueur important. Il n’a peut-être pas joué au début, mais en travaillant on peut gagner le poste. C’est ce qu’il a fait, et il a été important pour l’équilibre de l’équipe. »

Simeone s’attend à un Real qui joue en contre : « Vous verrez… il faudra attendre samedi. »

S’il échangerait ses trophées contre une victoire samedi : « Non, qu’est-ce que j’échangerais ? Ce que j’ai, je l’ai, et ce qui arrivera sera encore meilleur pour tous. Personne ne va m’enlever ce que j’ai gagné. »

Articles liés