Zidane : « Jamais facile de se motiver sans aucun titre à jouer »

Zidane
AFP – Photo Burak Akbulut

L’entraîneur du Real Madrid, Zinedine Zidane, a analysé la victoire de son équipe contre Huesca (3-2) auprès des médias hier soir.

Les notes du match

Victoire à l’arrachée : « C’était un match un peu fou mais agréable pour les spectateurs. Nous avons beaucoup souffert, il faut féliciter l’adversaire. Ils ont fait un grand match et nous ont posé des problèmes jusqu’au bout. Nous avons obtenu la victoire, nous en avions besoin pour notre moral. »

Frayeur : « C’est clair que ça aurait été difficile de perdre à domicile. Nous sommes contents pour les points. Nous savons que nous sortons d’une saison un peu compliquée. Nous allons retenir le résultat et les efforts. Dans le jeu nous avons eu de bons moments, et aussi des difficultés. »

Changements dans le onze : « Beaucoup de joueurs étaient partis en sélection, il y a beaucoup de matchs et il y a des joueurs qui s’entraînaient ici depuis 15 jours, ils ont bien joué. »

Brahim Diaz : « Bien, bien. Nous avons vu Brahim, qui n’avait pas beaucoup joué et il a bien joué. On a senti à l’heure de jeu qu’il manquait de rythme. Il a été bon. »

Luca titulaire : « Je suis heureux pour lui et de ses débuts ici, avec une victoire. Luca est le troisième gardien, Courtois n’était pas prêt et Keylor revenait de la trêve, il avait besoin d’un peu de repos. Donc j’ai donné des minutes à l’autre gardien. »

Saison de Benzema : « Il est ici depuis de nombreuses années et c’est peut-être sa meilleure. Nous sommes contents de lui. Il reste neuf matchs et nous verrons ce qui se passera ensuite. C’est un joueur de ce club et ça, ça ne va pas changer. »

Rotations et évaluation des joueurs : « Ce n’est pas un casting, j’essaie de faire en sorte que la meilleure équipe gagne les matchs. Après la trêve, il est important de faire des rotations, il y a des joueurs qui restent ici pendant quinze jours et vous devez leur donner des opportunités, je ne vais pas changer ma façon de faire. Vous ne gagnez pas des titres avec seulement onze joueurs. Avant, quand il y avait moins de matchs c’était possible, plus maintenant. C’est ma façon de penser, j’essaie toujours de trouver la meilleure équipe pour le prochain match. Je le dis clairement parce que les gens pensent que je cherche à contenter tous les joueurs, mais ce n’est pas le cas. »

Motivation : « Ce n’est jamais facile de se motiver quand vous savez que vous n’allez pas gagner de titres. Nous voulons bien terminer la saison et ces joueurs sont des professionnels. Tout le monde a sa motivation propre et je suis ici pour leur expliquer les choses. C’est un peu dur parfois pendant les matchs, mais c’est normal. Je retiens les efforts de l’équipe. »

Bernabéu vide : « Nous devons accepter ce que les gens décident, ce sont eux qui commandent. S’ils veulent venir voir le match, nous sommes ravis. Cette année nous ne gagnerons rien et c’est probablement un facteur important. »

Isco : « Nous savons à quel point il est bon, je suis heureux pour lui parce que nous connaissons l’importance d’Isco dans cette l’équipe. Il doit bien s’entraîner. Il y aura des changements à partir de mercredi. »

Son fils dans les cages : « Ce n’est pas parce que c’est mon fils qu’il a joué. J’ai fait jouer un joueur du Real Madrid. Je pense que c’était une bonne opportunité, et qu’il a bien réussi. Il a du caractère et de la personnalité, il est dans les catégories jeunes du Real depuis 16 ans et cela veut dire beaucoup. Je ne vais pas parler de lui en tant que père, car ce qui m’intéresse, c’est de parler de lui en tant qu’entraîneur. Il est très mature et sincèrement il a le niveau suffisant pour jouer. Il n’a pas peur et j’aime ça, mais c’est le cas aussi avec d’autres joueurs. Ils ne ressentent pas la pression du Bernabéu, ça ne les affecte pas, et si c’est le cas, alors ils méritent de jouer. »

Articles liés