Zidane : « Le match ne sera pas gagné d’avance »

A la veille de la demi finale du Mondial des Clubs face au Club América, Zidane a félicité Ronaldo pour le Ballon d’Or et a confirmé que Sergio Ramos ne serait pas en mesure de disputer la rencontre.

Comment se sent l’équipe ? « Nous sommes conscients de l’importance de cette compétition. Nous voulons gagner, c’est très clair. Et nous sommes bien. Le voyage nous a fatigué mais nous avons eu du temps pour nous acclimater. Nous sommes prêts. Nous avons également reçu beaucoup d’affection et d’encouragements de la part des fans japonais. Puisqu’ils sont si loin, nous ne pouvons pas partager de moments avec eux et pour cela, je me réjouis d’être venu ici. C’est quelque chose d’important pour eux et les joueurs remercient énormément les fans pour tout le soutien qu’ils leurs montrent. »

La chose la plus importante dans ces matchs ? « Un peu de tout. Nous connaissons l’adversaire. Nous n’avons pas besoin d’attendre des mois pour le connaître. Et les joueurs non plus. Nous avons passé trois jours à parler d’eux et le jour du match nous entrerons plus dans les détails. L’idée est de faire un grand match. On dit que ce genre de rencontre ne se gagne pas avec le maillot, et c’est vrai, je pense la même chose. Nous allons devoir nous battre et bien jouer pour atteindre la finale. Les joueurs et moi sommes convaincus de cela. »

L’état de Ramos ? « Il ne va pas jouer. Il a ressenti une douleur, rien de grave, mais il a une gêne. C’est une petite surcharge musculaire. Comme toujours nous n’allons prendre aucun risque. Nous verrons s’il pourra revenir pour dimanche. »

Comment va se dérouler le match ? « Ce sera compliqué. Je ne sais pas qui aura le ballon, nous verrons ça quand la rencontre commencera. Ce sera du 50/50. »

Vous préféreriez Kashima Antlers ou l’Atlético Nacional en finale ? « Cela nous importe peu. Si nous ne parvenons pas à atteindre la finale, cela ne sert à rien de penser à cela. »

Que savez-vous de Ricardo La Volpe ? « Je le connais de nom, pas personnellement. Je sais que c’est un bon entraîneur, avec de l’expérience. Et l’América a aussi des joueurs d’expérience. Le football mexicain a des joueurs de talent qui peuvent nous mettre en difficulté et nous nous attendons à un match compliqué. »

La pression a t-elle diminué à la suite du record de matchs invaincus ? « Nous avons toujours la pression. Tu peux gagner 35 matchs, et si tu perds le 36ème, c’est foutu. Pour cette raison, nous sommes toujours concentrés. »

Comment vous gérez la pression en sachant que vous êtes donnés favoris ? « Je ne pense pas à cela. La pression nous ne l’avons pas pour cette raison. L’America est un club qui.. attention, hein ! Le match ne sera pas gagné d’avance. »

Vous sortirez toute l’artillerie ? « La composition sera donnée demain. À part Sergio, tout le monde est prêt. »

Et Cristiano ? « Il a une motivation énorme. Même s’il joue un amical, il veut gagner. Ou plus encore, jusqu’aux matchs d’entraînement. Je ne suis pas préoccupé pour cela. »

Quelle conclusion vous tirez de ses 4 Ballon d’Or ? Il peut devenir le meilleur joueur de l’histoire du Real ou c’est exagéré ? « Non… N’importe quel joueur peut venir au Real et jamais il n’arrivera à accomplir ce qu’a accompli Cristiano. Ce n’est pas exagéré de dire qu’il est le meilleur joueur de l’histoire du Real Madrid. Et les 4 Ballon d’Or… Chapeau. Je pense qu’il peut encore le gagner. »

Pour les Mexicains de l’América, c’est le match de leur vie. Comment aborder un match comme celui-ci ? « Nous connaissons ces circonstances. C’était pareil en Copa face au Cultural. C’était leur rêve, et ils auront une motivation supplémentaire car c’est leur unique opportunité d’affronter le Real Madrid. »

Articles liés