Mondial 2022 - Real France https://real-france.fr/category/mondial-2022/ Toute l'actualité du Real Madrid. Matchs, mercato, interviews, Liga, LDC Sun, 04 Dec 2022 13:13:15 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=6.1.1 https://i0.wp.com/real-france.fr/wp-content/uploads/2022/06/cropped-fav2022.png?fit=32%2C32&ssl=1 Mondial 2022 - Real France https://real-france.fr/category/mondial-2022/ 32 32 78972849 Éliminé du Mondial, Thibaut Courtois a choisi l’équipe qu’il va supporter https://real-france.fr/elimine-du-mondial-thibaut-courtois-a-choisi-lequipe-quil-va-supporter/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=elimine-du-mondial-thibaut-courtois-a-choisi-lequipe-quil-va-supporter Sun, 04 Dec 2022 13:13:12 +0000 https://real-france.fr/?p=94124 Tout comme Eden Hazard, le gardien Thibaut Courtois va rentrer à Madrid. La Belgique n’a pas réussi à sortir des poules et son parcours s’arrête après trois matchs.  La Belgique est éliminée de la Coupe du Monde au Qatar après son nul face à la Croatie de Modric, lors de la troisième journée de phase […]]]>

Tout comme Eden Hazard, le gardien Thibaut Courtois va rentrer à Madrid. La Belgique n’a pas réussi à sortir des poules et son parcours s’arrête après trois matchs. 

La Belgique est éliminée de la Coupe du Monde au Qatar après son nul face à la Croatie de Modric, lors de la troisième journée de phase de groupe. L'équipe de Roberto Martinez, qui a démissionné depuis, a été l'une des plus grandes déceptions de la compétition, et ce malgré la présence dans ses rangs de stars mondiales comme Courtois, Mertens ou Kevin De Bruyne.

Après l'élimination de la Belgique, Courtois a évoqué l'échec de son équipe. "Lors de cette Coupe du Monde et même de l'Euro, nous n'étions pas nous-mêmes, c'est un peu embarrassant. Nous verrons ce qui va se passer, qui va rester, qui ne va pas rester. Le football va vite. En mars, il y a déjà les matchs de qualification pour le prochain Euro", a déclaré Courtois.

"Nous ne sommes pas une génération dorée"

Le gardien de but ne souhaite plus entendre parler de "génération dorée", étant donné que ce groupe n’a jamais atteint ses objectifs. "Il est difficile de se qualifier de 'génération dorée' quand on ne gagne rien. Nous ne sommes pas une génération dorée, nous sommes une génération avec beaucoup de talent et de grands joueurs de toute l'Europe. Nous avons montré à Russie 2018 que nous étions une équipe belge qui jouait un bon football", a-t-il affirmé.

Enfin Thibaut Courtois n'a pas hésité à confier quelle équipe il allait soutenir pour la suite de cette Coupe du Monde, maintenant que la Belgique est hors course. "Maintenant, je vais soutenir l'Espagne, et je souhaite également du succès à mes coéquipiers de club restants", a déclaré le portier belge.

]]>
94124
Toni Kroos analyse l’élimination de l’Allemagne  https://real-france.fr/toni-kroos-analyse-lelimination-de-lallemagne/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=toni-kroos-analyse-lelimination-de-lallemagne Sat, 03 Dec 2022 12:54:41 +0000 https://real-france.fr/?p=94117 Toni Kroos a analysé l'élimination de l'Allemagne dès les phases de groupe de la Coupe du monde au Qatar.  Le joueur du Real Madrid s'est exprimé sur la plateforme de streaming Magenta TV où il a assuré : "Je l'ai vécu comme un joueur encore en activité. J'étais moi-même assis là il y a quatre […]]]>

Toni Kroos a analysé l'élimination de l'Allemagne dès les phases de groupe de la Coupe du monde au Qatar. 

Le joueur du Real Madrid s'est exprimé sur la plateforme de streaming Magenta TV où il a assuré : "Je l'ai vécu comme un joueur encore en activité. J'étais moi-même assis là il y a quatre ans et demi, après une élimination au premier tour, et j'ai ressenti la même chose. C'était une autre grande déception".

Kroos, qui a pris sa retraite internationale après le dernier Euro, a passé en revue les raisons de la crise actuelle de l'équipe allemande. "Il a suffi de petits détails pour nous déstabiliser en tant qu'équipe. Nous ne disposons pas d'un onze de départ bien rodé et solide, comme ce fut le cas lors du dernier championnat européen. C'est une "petite maladie" que nous avions déjà". 

"On prend un but et tout s'écroule"

"On mène 2-0 contre l'Angleterre, on concède un but et tout s'écroule. La même chose s'est produite contre la Hongrie. Nous avons encaissé un but et nous n'avions pas de quoi répondre", a ajouté Kroos, qui estime "qu'à aucun moment nous n'avons eu les automatismes pour nous relever" et affirme que contre le Japon, ils auraient dû se concentrer sur défendre et gagner au minimum".

"Avec une telle équipe, nous aurions dû passer. Si ensuite le Brésil nous éliminait en quarts de finale, on aurait pu nous dire : "D'accord, le Brésil avait peut-être huit joueurs de classe mondiale, nous n'en avions que quatre", mais qu’on ne me dise pas que nous sommes éliminés parce que nous avons moins de qualité que le Japon", a déclaré Kroos, qui connut : "Nous avons des leaders et des joueurs qui ont du caractère sur le terrain. Kimmich a presque trop de caractère parfois. Il en va de même pour Rüdiger, Neuer, Müller avec sa faim, sa mentalité et sa qualité, ils ont ce qu'il faut pour diriger l’équipe".

]]>
94117
Valverde : "Il nous manquait un but, c’est triste" https://real-france.fr/valverde-il-nous-manquait-un-but-cest-triste/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=valverde-il-nous-manquait-un-but-cest-triste Sat, 03 Dec 2022 09:06:54 +0000 https://real-france.fr/?p=94114 Federico Valverde, milieu de terrain de la sélection uruguayenne éliminée vendredi du Mondial au Qatar malgré sa victoire sur le Ghana (2-0), s'est dit "très triste de ne pas avoir atteint l'objectif". "Nous ressentons de la tristesse, de la déception ; je pense que c'est un très bon groupe, les joueurs, le personnel d'encadrement... les […]]]>

Federico Valverde, milieu de terrain de la sélection uruguayenne éliminée vendredi du Mondial au Qatar malgré sa victoire sur le Ghana (2-0), s'est dit "très triste de ne pas avoir atteint l'objectif".

"Nous ressentons de la tristesse, de la déception ; je pense que c'est un très bon groupe, les joueurs, le personnel d'encadrement... les gens nous ont donné le coup de pouce dont nous avions besoin à chaque instant. Nous formons un groupe incroyable et les familles de chacun d'entre nous étaient présentes pour nous soutenir. Et voilà, je suis triste, car nous voulions donner de la joie à un pays qui le mérite", a déclaré Valverde dans la zone mixte du stade Al Janoub de la ville d'Al Wakrah.

"C'est très triste de ne pas avoir atteint notre objectif", a déclaré le milieu de terrain du Real Madrid après une victoire qui avait un goût de défaite et pour laquelle il a dit qu'il préférait "ne pas parler de l'arbitrage".

"Je ne sais pas ce qui a manqué. Peut-être aurions-nous dû chercher à gagner davantage, je ne sais pas... nous avons essayé beaucoup plus lors des matchs précédents. Nous ne pouvions pas toujours dépendre d'un autre pays. Nous avons dû faire notre travail... nous sommes revenus à un but près. Et rien. C’est triste", a commenté Valverde.

"Nous voulons remercier les fans pour leur soutien. Il nous manquait un but et ça nous rend triste. Dans le troisième match, nous avons obtenu ce que nous voulions, mais dans les matchs précédents, nous n'avons pas pu le faire", a-t-il ajouté.

Valverde est le quatrième Madrilène à être éliminé après les sorties de Hazard et Courtois avec la Belgique et de Rüdiger avec l’Allemagne. Ne reste désormais que 8 joueurs du Real en lice dans ce Mondial : Asensio, Carvajal, Rodrygo, Vinicius, Militao, Tchouaméni, Camavinga et Luka Modric.

]]>
94114
"On ne s’attendait pas à voir Hazard remplaçant" https://real-france.fr/on-ne-sattendait-pas-a-voir-hazard-remplacant/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=on-ne-sattendait-pas-a-voir-hazard-remplacant Fri, 02 Dec 2022 07:41:44 +0000 https://real-france.fr/?p=94093 Malgré l’élimination de sa nation au Mondial, le Belge Timothy Castagne s’est exprimé auprès de Marca. Le joueur de Leicester a parlé du triste adieu de la génération dorée de la Belgique, qui a fait ses adieux au Qatar après le match nul (0-0) contre la Croatie. Comment l'avez-vous vécu ?C'était très dur. Nous avons […]]]>

Malgré l’élimination de sa nation au Mondial, le Belge Timothy Castagne s’est exprimé auprès de Marca. Le joueur de Leicester a parlé du triste adieu de la génération dorée de la Belgique, qui a fait ses adieux au Qatar après le match nul (0-0) contre la Croatie.

Comment l'avez-vous vécu ?
C'était très dur. Nous avons joué un grand match contre une grande équipe. Si nous avions joué comme ça lors des deux premiers matchs, nous serions passés. C'est très dur. Contre la Croatie, nous ne pouvons rien regretter car nous avons tout donné.

Compte tenu de la mauvaise forme de l'équipe et des controverses, vous y attendiez-vous ?
Non, on ne s'attend jamais à quelque chose comme ça. Même si c'est un moment difficile, vous essayez toujours de faire confiance à votre équipe. Nous avons tout donné, nous avons eu de bonnes occasions. C'est dommage.

Dans cette atmosphère délicate, qui a parlé dans le vestiaire avant le match, qui était le leader ?
Romelu Lukaku. Il parle toujours beaucoup, même quand il ne joue pas.

Comment l'avez-vous vu après ?
Il était très déçu. Il va s'en vouloir, car il est très dur envers lui-même. Pour moi, il a tout essayé. Parfois, vous pouvez échouer. Il ne devrait pas être blâmé.

Est-ce qu'il pleurait ?
Je crois que oui. Je ne l'ai pas vu sur le banc, mais dans le vestiaire, il était très triste.

Vous attendiez-vous à ce qu’Eden Hazard débute en tant que remplaçant ?
Non. Quand il est entré en jeu, il a bien travaillé. C'est dommage que nous n'ayons pas gagné.

Comment a-t-il pris la mise sur le banc ?
De façon positive. Il ne s'y attendait pas, mais il a réagi positivement, c'est super. Il donnait des conseils aux gars qui allaient jouer.

Quand l’avez-vous appris ?
Quand les compositions ont été données, avant le match.

Roberto Martinez a-t-il fait ses adieux dans le vestiaire ?
Oui, après le match. Il a dit qu'il était triste. Nous ne savions rien.

Quelle note lui donneriez-vous ?
Un 8 ou un 9, voire un 10. Il a fait beaucoup de bonnes choses pour le football en Belgique, et pas seulement pour l'équipe nationale. Nous devons lui être très reconnaissants.

]]>
94093
Hazard : "Je ne me vois pas finir cette Coupe du Monde dans deux jours" https://real-france.fr/hazard-je-ne-me-vois-pas-finir-cette-coupe-du-monde-dans-deux-jours/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=hazard-je-ne-me-vois-pas-finir-cette-coupe-du-monde-dans-deux-jours Tue, 29 Nov 2022 12:33:28 +0000 https://real-france.fr/?p=94068 Le capitaine de la Belgique Eden Hazard s’est exprimé en conférence de presse ce mardi, alors que de nombreux médias ont fait part de vives tensions dans le groupe des Diables rouges. Les problèmes dans le groupe : "Il n'y a pas eu grand-chose. Beaucoup de bêtises ont été publiées. Il y a eu une […]]]>

Le capitaine de la Belgique Eden Hazard s’est exprimé en conférence de presse ce mardi, alors que de nombreux médias ont fait part de vives tensions dans le groupe des Diables rouges.

Les problèmes dans le groupe : "Il n'y a pas eu grand-chose. Beaucoup de bêtises ont été publiées. Il y a eu une réunion hier où on s'est dit plein de choses. Le plus important est de se préparer pour la Croatie."

Une mauvaise passe : "On passe par un moment compliqué, on doit faire mieux, nous ne sommes pas à la hauteur des attentes. On est tous soudés même si on a entendu plein de choses."

La réunion : "Des bonnes choses et des moins bonnes ont été évoquées lors de cette bonne heure de réunion. Certaines n'ont pas dû plaire." 

Possiblement son dernier match avec la Belgique : "Non, je ne me dis pas que jeudi, c'est mon dernier match avec les Diables. Je ne me vois pas finir cette Coupe du Monde dans deux jours."

Une embrouille avec Vertonghen : "Je me suis toujours bien entendu avec Jan Vertonghen. Il n'y a rien eu dans le vestiaire, je ne me suis pas battu avec lui. Je ne suis pas bête. Il est plus grand que moi (sourires)."

Les déclarations de De Bruyne : "J'ai parlé avec Kevin De Bruyne et il croit en une victoire finale. Il a confiance en ce groupe. Ce n'était pas mal intentionné."

Une réaction est nécéssaire : "Individuellement, on était plus forts avant. On faisait davantage de différences. Cela vient avec le manque de confiance. Il faut retrouver cela. Faut arrêter de parler et montrer sur le terrain".

La fin de match compliquée face au Maroc : "C’est incompréhensible vu notre expérience. On a bafoué les consignes du coach et on a voulu aller trop vite. On a aussi un peu trop vite baissé les bras."

La motivation du groupe pour le match de demain : "Vu ce qu'on s'est dit hier, il y aura onze guerriers, et même 23 guerriers face à la Croatie."

]]>
94068
Le Real Madrid ne manque pas une miette du Mondial  https://real-france.fr/le-real-madrid-ne-manque-pas-une-miette-du-mondial/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=le-real-madrid-ne-manque-pas-une-miette-du-mondial Tue, 29 Nov 2022 09:18:36 +0000 https://real-france.fr/?p=94056 Comme à chaque Coupe du Monde, le Real Madrid est très attentif aux prestations des joueurs qui pourraient devenir les leurs à l’avenir. C’est une habitude à laquelle ne dérogent jamais les recruteurs de la Casa Blanca. Ces derniers observent avec une grande attention les performances des internationaux qui pourraient les intéresser, et cette Coupe […]]]>

Comme à chaque Coupe du Monde, le Real Madrid est très attentif aux prestations des joueurs qui pourraient devenir les leurs à l’avenir.

C’est une habitude à laquelle ne dérogent jamais les recruteurs de la Casa Blanca. Ces derniers observent avec une grande attention les performances des internationaux qui pourraient les intéresser, et cette Coupe du Monde ne fait pas exception.

Un Mondial au Qatar aux horaires assez particuliers, puisque de nombreux matchs se jouent en journée (11h, 14h, 17h…). Certains auront donc tout intérêt à se procurer un forfait 100G pour pouvoir suivre la Coupe du Monde de partout en journée. Le Real Madrid, lui, n’en manque pas une miette, comme lors des éditions passées, et pourrait cibler quelques joueurs de cette édition 2022 pour son prochain mercato estival.

Aux Pays-Bas, par exemple, il a été question de l'intérêt du Real Madrid pour l'attaquant Cody Gakpo de l'équipe nationale néerlandaise, qui a déjà marqué deux buts en deux matchs. Ce n’est pas une première puisque lors des précédentes Coupes du Monde, le club merengue a souvent été "à la pêche" aux talents.

Russie 2018 : Courtois

Il en est le dernier exemple. Le Real ne s'est pas contenté de l'acheter en raison de son rôle lors de la Coupe du monde 2018 en Russie, car la qualité du Belge avait été amplement prouvée par le passé, tant à l'Atletico qu'à Chelsea, et la possibilité de le signer était évoquée depuis plusieurs étés déjà. Mais sans aucun doute, sa performance au Mondial 2018 a été le coup de pouce définitif dont le Real avait besoin : Courtois a été nommé Gant d'or du tournoi (meilleur gardien) et la Belgique a atteint les demi-finales, où elle a perdu contre la France). Avec de telles références, Madrid n'a pas hésité à mettre 35 millions pour l’arracher à Chelsea, où il ne lui restait qu'un an de contrat.

Brésil 2014 : James, Kroos et Navas

Si lors d'une Coupe du monde, le Real Madrid s'est distingué en signant les meilleurs joueurs du tournoi, c'est sans doute après celle au Brésil en 2014. Lors du même mercato, ils ont recruté le meilleur buteur du tournoi (James, avec la Colombie, six buts), le leader du milieu de terrain des champions (Kroos, avec l'Allemagne) et l'une des grandes révélations des petites équipes (Keylor, avec le Costa Rica). L'explosion de James a été définitive grâce à ses six buts en cinq matchs (plus deux passes décisives), ce qui a conduit le Real à payer 75 millions à Monaco pour lui.

Getty Images

Afrique du Sud 2010 : Özil et Khedira

À l'été 2010, le Real a investi massivement dans le recrutement de joueurs pour satisfaire son nouvel entraîneur, José Mourinho. Avant la finale en Afrique du Sud, que l'Espagne a remportée grâce à un but d'Iniesta, il a scellé le transfert de Di Maria de Benfica. Et après la Coupe du monde, il s'est emparé de deux des joueurs clés de l'Allemagne, qui a réalisé un brillant tournoi, atteignant les demi-finales, où elle s'est inclinée sur une tête de Puyol. Özil et Khedira ont été les élus.

Allemagne 2006 : Cannavaro

L'arrivée de Cannavaro est un mélange de sa grande performance lors de la Coupe du monde en Allemagne, où il a soulevé le titre de capitaine de l'Italie et a été nommé Ballon d'argent, devançant de peu Zidane, et de circonstances : la relégation administrative de la Juventus en raison de l'affaire des achats de matchs du Calciopoli a ouvert la porte aux stars de la Juventus pour partir à bas prix. Le défenseur central n'a coûté que sept millions à Madrid à l'été 2006.

Japon et Corée du Sud 2002 : Ronaldo

C’est la première incursion de Florentino Perez, devenu président en 2000, dans la signature d'une star de la Coupe du monde. Ronaldo lui-même lui a facilité la tâche, il faut le dire : "Si le Real me veut, qu'ils m'appellent", a-t-il déclaré depuis Tokyo, quelques heures après avoir décidé de la finale du Brésil contre l'Allemagne, en marquant les deux buts. Il a marqué huit buts au total, a été nommé deuxième meilleur joueur du tournoi (derrière Oliver Kahn) et, surtout, a mis derrière lui les doutes générés par sa double blessure au genou, qui l'avait tenu sur la touche pendant deux ans.

L'Inter a joué les durs et a fait traîner le transfert jusqu'au dernier jour d'août 2002, mais son intention était toujours de vendre : la relation de Ronaldo avec l'entraîneur Héctor Cuper était complètement rompue. La transaction s'est conclue pour 45 millions d'euros et le Real Madrid a pu profiter du Phénomène pendant quatre saisons et demie, au cours desquelles il a disputé 177 matchs, marqué 103 buts et délivré 35 passes décisives. Il a remporté deux titres de La Liga, une Supercoupe d'Espagne, une Supercoupe d'Europe et une Coupe intercontinentale, ainsi que le Ballon d'Or 2002.

]]>
94056
"L’Allemagne est comme le Real Madrid en Ligue des Champions" https://real-france.fr/lallemagne-est-comme-le-real-madrid-en-ligue-des-champions/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=lallemagne-est-comme-le-real-madrid-en-ligue-des-champions Sat, 26 Nov 2022 13:44:01 +0000 https://real-france.fr/?p=94035 Javi Martínez connaît très bien le football allemand après avoir joué plusieurs saisons au Bayern Munich. L'ancien joueur de l'Athletic et de l'équipe nationale a parlé à Sport Buzzer du choc de demain entre l'Espagne et l'Allemagne, lors duquel les Allemands joueront leur avenir dans ce Mondial. Les débuts de l'Espagne : "J'ai été surpris […]]]>

Javi Martínez connaît très bien le football allemand après avoir joué plusieurs saisons au Bayern Munich. L'ancien joueur de l'Athletic et de l'équipe nationale a parlé à Sport Buzzer du choc de demain entre l'Espagne et l'Allemagne, lors duquel les Allemands joueront leur avenir dans ce Mondial.

Les débuts de l'Espagne : "J'ai été surpris qu'ils aient si bien joué contre le Costa Rica. Je m'attendais à une victoire, mais pas à un 7-0. En Espagne, tout le monde dit qu’ils sont déjà champions du monde parce qu’il ont fait ce ce bon match (rires). L'Espagne doit rester calme, c'est un long tournoi. Mais quand vous obtenez un tel résultat, l'euphorie est grande."

Le match entre l'Espagne et l'Allemagne : "C'est difficile pour l'Espagne de répéter cela. Le Costa Rica est une équipe faible dans ce tournoi. Mais ils essaieront de jouer avec la même idée que contre le Costa Rica. Ce sera un combat. La clé sera de savoir qui aura la plus grande et la meilleure possession du ballon. C'est une finale pour l'Allemagne qui doit gagner. Cela rend la tâche difficile à l'Espagne car l'Allemagne a une bonne équipe. Hansi est un bon entraîneur qui sait exactement ce qui n'a pas marché contre le Japon."

L'attaque de l'Allemagne : "L'Allemagne n'a pas d'attaquants typiques. Kai Havertz est un grand joueur, mais pas comme Mario Gomez ou Miroslav Klose. Havertz est top, mais il ne peut pas assumer ce rôle. Une équipe n'a besoin que d'un seul attaquant, capable d'occuper les défenseurs centraux et de gérer les longs ballons. Thomas Müller est meilleur quand il ne joue pas en tant qu'attaquant. Il doit jouer derrière l'attaquant, parfois à gauche, parfois à droite. C'est un joueur intelligent qui sait comment faire mal à l’adversaire."

Ses favoris au titre pour la Coupe du Monde : "Avant le premier match, j’avais dit l'Argentine. Il peut arriver que vous perdiez le premier match. Nous l'avons également fait lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud, et pourtant, nous sommes devenus champions du monde. Je dirais l'Argentine et l'Allemagne, honnêtement. L'Allemagne est comme le Real Madrid en Ligue des Champions. Ils sont toujours là."

]]>
94035
L’affligeante affirmation de L’Equipe sur l’absence de Benzema au Mondial https://real-france.fr/laffligeante-affirmation-de-lequipe-sur-labsence-de-benzema-au-mondial/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=laffligeante-affirmation-de-lequipe-sur-labsence-de-benzema-au-mondial Sat, 26 Nov 2022 08:22:43 +0000 https://real-france.fr/?p=94024 Pour défendre son titre de champion du Monde, l’Equipe de France devra faire sans Karim Benzema, forfait pour la compétition. Un forfait qui semble soulager certains Bleus, avance le quotidien L’Equipe. Du paradis à l’enfer. Voilà qui décrit bien l’état d’esprit du Nueve qui, après avoir soulevé le Ballon d’Or il ya deux mois, enchaine […]]]>

Pour défendre son titre de champion du Monde, l’Equipe de France devra faire sans Karim Benzema, forfait pour la compétition. Un forfait qui semble soulager certains Bleus, avance le quotidien L’Equipe.

Du paradis à l’enfer. Voilà qui décrit bien l’état d’esprit du Nueve qui, après avoir soulevé le Ballon d’Or il ya deux mois, enchaine les blessures et les mauvaises nouvelles. Il rêvait de disputer son deuxième Mondial après celui de 2014, mais une déchirure musculaire survenue juste avant le début de la compétition l’a contraint à faire une croix sur la Coupe du Monde.

On imagine alors le désarroi et la déception au sein du groupe France qui sait qu’il va devoir se passer des talents d’un attaquant de ce calibre pour jouer le titre au Qatar… Et bien selon L’Equipe, c’est tout le contraire. Les journalistes du quotidien avancent en effet que les hommes de Didier Deschamps ne s’en portent pas plus mal, et même que l’ambiance est "plus légère" depuis le départ du Madrilène…  

"Sans Benzema, dimanche dernier, les joueurs, pour une fois vraiment au complet, s'étaient retrouvés dans leur salle de vie commune. Un lieu aménagé (consoles, billards, baby-foot), où les jeunes, après le dîner, jouent aux cartes, au Uno, et les anciens au poker, tout regardant les matches de la Coupe du monde. La première vraie soirée sympa depuis le début du rassemblement.

Un hasard ? De l'avis de nombreux témoins, il y a un avant et un après dans la vie de groupe depuis le départ de Benzema. À l'hôtel, l'atmosphère semble plus légère. C'est même un sujet de discussion en interne ou entre les joueurs et leur entourage", écrit le journaliste de l’Equipe dans un article publié hier dans la soirée.

"L'absence du Ballon d'Or, coup dur sportif, peut être vue sous un autre prisme : elle facilite les choix du sélectionneur, Didier Deschamps, elle a permis à Giroud d'égaler le record de Thierry Henry (51 buts en bleu), et elle recentre les responsabilités en attaque sur Kylian Mbappé, qui adore ça. Les plus jeunes ou les plus inexpérimentés, parfois intimidés par le personnage Benzema lors de certains rassemblements précédents, donnent l'impression d'être aussi plus libérés", ajoute-il.

Voilà qui devrait faire plaisir à Karim Benzema, qui est lui déjà rentré à Madrid pour entamer sa convalescence, et dont le rêve de remporter la Coupe du Monde avec sa nation s'est définitivement éteint il a quelques jours. À 34 ans, il est en effet très peu probable que l'occasion se représente pour celui qui en aura 38 quand se déroulera la prochaine Coupe du Monde en 2026...

]]>
94024
Vinicius très satisfait de ses débuts en Coupe du Monde https://real-france.fr/vinicius-tres-satisfait-de-ses-debuts-en-coupe-du-monde/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=vinicius-tres-satisfait-de-ses-debuts-en-coupe-du-monde Fri, 25 Nov 2022 13:45:45 +0000 https://real-france.fr/?p=94020 Vinicius a effectué ses débuts en Coupe du monde à 22 ans et il l'a fait en aidant le Brésil à s’imposer 2-0 face à une équipe serbe accrocheuse. Vinicius Junior a été impliqué dans les deux buts du premier match de la Seleçao. Sur le second, il a fourni l'assistance à Richarlison qui a […]]]>

Vinicius a effectué ses débuts en Coupe du monde à 22 ans et il l'a fait en aidant le Brésil à s’imposer 2-0 face à une équipe serbe accrocheuse.

Vinicius Junior a été impliqué dans les deux buts du premier match de la Seleçao. Sur le second, il a fourni l'assistance à Richarlison qui a marqué un but superbe de demi-volée. 

"Je pense que mes débuts en Coupe du monde ont été excellents et je suis très heureux. La vérité, c'est que je ne m'attendais pas à ce que ça se passe aussi bien", a déclaré le Madrilène, tout en gardant les pieds sur terre. "Il est temps de continuer à travailler, nous avons joué notre première des sept finales", a-t-il déclaré après le match aux micros de Gol Mundial.

Au sujet du doublé de Richarlison et de la façon dont il a célébré ses buts, Vinicius a déclaré : "Nous parlons toujours dans le vestiaire de célébrer avec beaucoup de joie et j’étais heureux pour Richarlison. En première mi-temps, il a touché très peu de ballons et il est toujours prêt à nous aider."

"Je suis plus préparé que jamais"

Vinicius a vu son rêve de faire ses débuts dans Mondial se réaliser et, qui plus est, en tant que titulaire. "J'ai réfléchi à tout le travail accompli pour arriver à ce moment. Je suis plus préparé que jamais pour cette Coupe du monde", a-t-il souligné. "Nous sommes très bien préparés pour faire de grandes choses".

Il a également été interrogé sur la blessure de Neymar, victime d’une entorse de la cheville : "Il a pris un coup, mais j'espère que ce n'est rien de grave et qu'il sera toujours avec nous pour nous aider, c'est notre joueur le plus important, celui qui a toutes les responsabilités", a déclaré Vinicius.

]]>
94020
Une surprenante reconversion pour Camavinga en EDF ? https://real-france.fr/une-surprenante-reconversion-pour-camavinga-en-edf/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=une-surprenante-reconversion-pour-camavinga-en-edf Fri, 25 Nov 2022 08:50:45 +0000 https://real-france.fr/?p=94005 Le jeune Eduardo Camavinga dispute sa première Coupe du Monde, et pourrait se retrouver à évoluer à un poste qui n’est pas franchement le sien. Suite à la blessure et au forfait de Lucas Hernandez, victime d’une rupture des ligaments croisés au bout de seulement 10 minutes de jeu face à l’Australie, le sélectionneur Didier […]]]>

Le jeune Eduardo Camavinga dispute sa première Coupe du Monde, et pourrait se retrouver à évoluer à un poste qui n’est pas franchement le sien.

Suite à la blessure et au forfait de Lucas Hernandez, victime d’une rupture des ligaments croisés au bout de seulement 10 minutes de jeu face à l’Australie, le sélectionneur Didier Deschamps cherche des option pour pallier cette absence au poste d’arrière gauche.

En toute logique, c’est son frère Théo qui le remplacera sur le côté gauche de la défense, mais Deschamps (qui on le rappelle a décidé de ne pas convoquer Ferland Mendy), doit anticiper et se préparer pour s’assurer que le poste soit bien couvert. Lors d’une opposition amicale au centre d’entraînement des Bleus, Camavinga s’est retrouvé à jouer à ce poste à la demande de son coach, ce qui laisse penser que le Madrilène pourrait être utilisé à un moment comme latéral gauche...

Inutilisé contre l’Australie pour l’entrée en lice de la France dans ce Mondial, au contraire de Tchouaméni, Fofana et Rabiot, qui évoluent à son poste, le joueur du Real Madrid pourrait donc se retrouver à grappiller un peu de temps de jeu avec cette étonnante reconversion. Evidemment, cela n’arrivera que si Théo Hernandez n’était pas disponible, reste donc à espérer que Deschamps n’ait pas à en arriver là.

Cette éventualité, Matteo Guendouzi l’a tout de même confirmée après le match à huis clos disputé par les remplaçants de l’EDF contre une équipe locale. "Camavinga a joué ce rôle, parce que peu de joueurs peuvent être à cette position et on n’a pas beaucoup de gauchers. Il a été très bon, il a marqué un magnifique but d’ailleurs", a-t-il assuré.

]]>
94005