https://real-france.fr/tag/al-ain/ Toute l'actualité du Real Madrid. Matchs, mercato, interviews, Liga, LDC Sun, 23 Dec 2018 10:00:43 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=6.2.2 https://i0.wp.com/real-france.fr/wp-content/uploads/2022/06/cropped-fav2022.png?fit=32%2C32&ssl=1 al ain - Real Francehttps://real-france.fr/tag/al-ain/ 32 32 78972849 Sergio Ramos : "Les sifflets sont inexplicables" https://real-france.fr/sergio-ramos-les-sifflets-sont-inexplicables/ Sun, 23 Dec 2018 10:00:43 +0000 https://real-france.fr/?p=51495 Ramos
AFP - Photo Giuseppe Cacace

Buteur hier lors de la finale de Mondial des clubs face à Al Ain (victoire 4-1), le capitaine Sergio Ramos s'est exprimé auprès de TVE après la rencontre.

Champions : "Nous avons atteint l'objectif que nous nous étions fixé, c'est la récompense d'avoir gagné la Ligue des Champions. Nous voulions terminer l'année avec un troisième Mondial consécutif et maintenant que nous l'avons fait, le moment est venu de se reposer quelques jours pour revenir en forme."

Les sifflets : "Les sifflets sont inexplicables, je pense qu'il faut respecter les figures du football. Ma célébration ? Ça m'est venu comme ça."

Compétitivité du Real : "Nous sommes bien dans toutes les compétitions. Le Real Madrid ne peut pas être donné pour mort car à la fin nous nous battrons pour tous les titres."

Son sauvetage sur la ligne : "L’attaquant nous avait battu, il m'a passé sur ma droite mais j'ai réussi à mettre la jambe pour éviter le but. C'est une action qui a marqué la première mi-temps. Nous avons été efficaces et nous sommes de justes vainqueurs du titre."

]]> 51495 Solari : "Ce sera difficile à égaler, pour n'importe qui" https://real-france.fr/solari-ce-sera-difficile-a-egaler-pour-nimporte-qui/ Sat, 22 Dec 2018 20:24:21 +0000 https://real-france.fr/?p=51482 Solari
AFP - Photo Giuseppe Cacace

Santiago Solari, qui a remporté son premier trophée en tant qu'entraîneur du Real Madrid, était en conférence de presse après la rencontre.

À lire : les notes du match

De la joie : "Nous sommes heureux. Ces joueurs le méritent, ils sont arrivés jusqu'ici après avoir beaucoup travaillé et gagné beaucoup de titres. Ils ont mis la touche finale de ces 3 Ligue des Champions consécutives."

Le succès du club : "C'est un exploit du club. De ses joueurs en particulier et de ses entraîneurs comme Zidane, il faut féliciter tous ceux qui ont travaillé ou qui travaillent encore au sein du club. Cela va être difficile d'égaler cela, pour n'importe qui."

La progression de Llorente : "Ce sont des joueurs du club, de l'équipe première et tous travaillent pour parvenir à réaliser ce qu'ils font. Il a énormément travaillé, même quand personne ne le voyait. Ce titre est le mérite exclusif des joueurs."

Gagner le Mondial comme joueur et entraîneur : "C'est le mérite des joueurs. Ce trophée est le mérite de ce groupe de joueurs, du club, qui me semble être dans un cycle merveilleux que nous allons essayer de poursuivre. Mais gagner trois Champions et 3 Mondiaux, c'est quelque chose qui sera difficile à répéter. Ils ont écrit l'histoire. Personnellement, j'ai dit aux joueurs que j'aimais beaucoup cette coupe. C'est un trophée précieux, une confrontation entre diverses cultures footballistiques."

Son premier titre en tant qu'entraîneur : "L'équipe est habituée, comme le club, à enchaîner les succès. Ce qui se passe c'est que, plus tu gagnes et mieux tu sais à quel point il est difficile de gagner. C'est comme prendre l'avion : plus tu voyages, plus tu as peur de l'avion. Je me réjouis de voir avec quel sérieux ils ont pris cette compétition. Ils ont joué la demi-finale avec beaucoup de solidité et aujourd'hui ce fut quasiment pareil. Bien que le football puisse toujours te réserver des surprises et qu'aujourd'hui ils auraient pu marquer en début de match."

L'importance du trophée pour la suite : "Je répète que nous ne devons pas oublier les trophées que nous avons remportés. Il faut les avoir à l'esprit, sans s'endormir sur nos lauriers. Ne pas oublier que le Real n'a jamais réussi cela. Ce trophée va aller s'installer dans la vitrine et nous affronterons les échéances à venir, mais on ne doit pas cesser d'en profiter. Cela nous demande beaucoup d'efforts. Je suis très satisfait. Maintenant allons-y et reprenons le cycle des critiques [rires]."

Al Ain : "Le rendement de cette équipe a été stupéfiant tout au long du tournoi. Ils ont éliminé l'équipe d'Océanie, ensuite le champion d'Afrique puis River Plate. Il faut les féliciter pour leur qualité de jeu."

La suite ? "Les vacances, nous les méritons."

Des recrues cet hiver ? "Ce que je dis, c'est que nous méritons de respirer un peu, nous avons gagné ce titre avec beaucoup de mérite et nous devons en profiter. La seule chose dont je suis certain, c'est que cette équipe mérite ce trophée."

]]> 51482 Notes : Real Madrid - Al Ainhttps://real-france.fr/notes-real-madrid-al-ain/ Sat, 22 Dec 2018 19:37:36 +0000 https://real-france.fr/?p=51455 notes-al-ain

Le Real disputait aujourd'hui la finale de Mondial des Clubs 2018 face à Al Ain. Voici les notes des joueurs madrilènes attribuées par notre rédaction.

Courtois : 7 – Nouvelle bonne prestation du Belge qui ne peut évidemment rien faire sur le but d'Al Ain. Outre une mésentente avec Varane en début de rencontre (qu'il rattrape avec brio), il a été impérial.

Carvajal : 7 – Bonne finale de Carvajal malgré 2 erreurs de relance qui auraient pu aboutir à un but en faveur des locaux. À part cela, l'Espagnol a parfaitement tenu son couloir et a apporté du soutien offensif.

Varane : 6,5 – Du mieux pour Varane. Le Français a été impeccable dans les airs pour faire barrage au jeu long du club des émirats.

Ramos : 7 – Du bon, du moins bon défensivement... mais il a le dernier mot comme souvent. Le capitaine a été décisif dans les deux zones de décision avec un sauvetage sur sa ligne et un but.

Marcelo : 6 – Un bon apport offensif mais quelques errements défensifs... Marcelo a fait du Marcelo.

⭐ Llorente : 9 – Quel match ! Marcos est de loin d'homme de cette finale. Qualité de relance, à la récupération, une énorme activité... et un magnifique but pour récompenser une excellente fin d'année pour lui.

Kroos : 6 – Le quintuple champion du Mondial des Clubs (4x avec le Real, 1x avec le Bayern Munich) n'a pas eu à forcer son talent ce soir... Il a fait son match.

Modric : 7,5 – Le Croate a retrouvé des couleurs en ce mois de décembre et il a réalisé ce soir son meilleur match de la saison. Jeu court, jeu long, projection vers l'avant et à la récupération... Luka Modric a fait un match plein. De bon augure pour 2019 ?

Vazquez : 6 – Lucas pèche toujours dans le dernier geste, que ce soit à la passe ou à la finition. On ne signale toutefois plus son immense débauche d'énergie.

Benzema : 6,5 – Terriblement bon dans le jeu en première période, mais terriblement maladroit à la conclusion ! Ses déplacements, son jeu en point d'appui, sa qualité de jeu dans les petits espaces... tout est à montrer dans les écoles, sauf son jeu de finition.

Bale : 5,5 – Il a clairement vendangé aujourd'hui.


👍🏻On a aimé : Le sérieux avec lequel le Real Madrid a disputé cette compétition. On pouvait craindre être mis en difficulté face à ces équipes inférieures au Real mais dont le rêve était de faire tomber les Merengues. Finalement, les deux matchs n'ont été qu'une simple formalité pour une équipe qui, espérons-le, réussira une bien meilleure deuxième partie de saison. Hala Madrid.

]]> 51455 Real Madrid - Al Ain : l'avant matchhttps://real-france.fr/real-madrid-al-ain-avant-match/ Sat, 22 Dec 2018 09:33:06 +0000 https://real-france.fr/?p=51448 avant-match-al-ain

Le Real Madrid affronte Al Ain en finale de Coupe du Monde des Clubs cet après midi (17h30) à Abu Dhabi, avec, dans le viseur, un troisième sacre mondial.

Conclure l'année en beauté

Comment mieux terminer l'année 2018 que par un sacre mondial pour le Real ? Face à Al Ain aujourd'hui, les Merengue tenteront de soulever le trophée pour la troisième fois consécutive, faisant, une fois encore, du Real le premier club à réussir cet exploit. Mais attention, le club émirati risque de donner du fil à retordre aux hommes de Solari, comme en témoigne l'incroyable parcours d'Al Ain dans cette compétition.

XI probable du Real : Courtois, Carvajal, Varane, Ramos, Marcelo, Llorente, Modric, Kroos, Vazquez, Benzema, Bale
Pour cette finale, Santiago Solari devrait opter pour le même onze qu'en demie. La seule incertitude se trouve au poste de milieu défensif. Le technicien argentin dispose de deux options à ce poste, avec le retour de Casemiro et un Marcos Llorente qui marche sur l'eau depuis quelques semaines. Pour ce qui est du reste de la composition, il n'y a pas de surprises à attendre. Le coach du Real s'appuiera à n'en pas douter sur ses joueurs d'expériences.

Al Ain rêve d'un exploit

En éliminant River Plate au tour précédent, l'équipe de Zoran Mamic a surpris la planète foot. Alors pourquoi ne pas rêver d'une victoire contre le triple champion d'Europe en titre, désormais ? L'équipe d'Al Ain sera à prendre au sérieux. Leur jeu fait de projections rapides vers l'avant et de défense teigneuse dans sa surface pourrait ne pas faciliter les choses pour Madrid, qui devra éviter tout excès de confiance.

XI probable d'Al Ain : Eisa, Ahmad, Ahmed, Fayez, Shiotani, Doumbia, Barman, Abdulrahman, El Shahat, Caio, Berg

Horaire : 17h30, beIN 1
Compétition : CDM Clubs, finale
Stade : Zayed Sports City

]]> 51448 Solari : "Remporter trois Mondiaux de suite serait quelque chose d'extraordinaire" https://real-france.fr/solari-remporter-trois-mondiaux-de-suite-serait-quelque-chose-dextraordinaire/ Fri, 21 Dec 2018 15:21:00 +0000 https://real-france.fr/?p=51432 Solari
AFP - PHOTO GIUSEPPE CACACE

L'entraîneur Santiago Solari s'est exprimé en conférence de presse à la veille de disputer la finale de Mondial des Clubs face à Al Ain.

Dans quel état d'esprit est l'équipe ?

"Très bien, tout le monde est content et se concentre sur le match. Ils ont beaucoup d'expérience dans les finales, bien qu'il y ait toujours cette petite excitation d'atteindre une finale. Vous jouez un titre et vous devez y mettre toute l'énergie et toute la concentration possible."

River se plaint que le VAR n'ait pas été appliqué avec Al Ain...

"Ils utilisent leurs armes, je sais à quoi ils font référence. Ils utilisent beaucoup les blocs et font parfois des fautes sur les corners. Certains Tunisiens étaient très en colère. Ils ont aussi profité de cela contre River. Il est normal qu'ils utilisent ces armes et essayent de tromper l'arbitre. Nous ferons tout notre possible pour que cela ne nous arrive pas."

Avez-vous été surpris par la défaite de River ?

"Ça s'est démocratisé, tous les continents participent. Cette édition me semble meilleure que l'ancienne coupe intercontinentale. On pouvait s’attendre à ce que River passe, mais cela montre aussi à quel point le football est devenu compétitif. Si une équipe en arrive là, c'est n'est pas dû au hasard."

Vous continuez de récupérer des joueurs, comme Bale, Marcos Llorente... Vous attendez-vous à des recrues en hiver ?

"J'ai vu Isco très bon l'autre jour quand il est entré. Les autres vont bien aussi. Le staff technique est heureux lorsque les joueurs sont disponibles et qu'en plus ils sont bons quand ils entrent en jeu."

Comment pensez-vous que jouera Al Ain ?

"Ils essayeront de faire comme toujours, avec leur solidité défensive habituelle, en essayant de tirer profit de leur vitesse et de l'habileté de leurs joueurs devant. Ils essayeront aussi de profiter des actions sur coup de pied arrêtés, espérons sans blocs illégaux."

Un titre le renforcerait-il ?

"Le football est quelque chose de collectif et ce que je pense, c’est que nous tous, en tant que club, reconnaissons une nouvelle fois l’importance d’avoir gagné la dernière Ligue des champions. Remporter trois Mondiaux de suite serait quelque chose d'extraordinaire. Ce serait un grand accomplissement pour ces joueurs, quelque chose de difficile à refaire. C'est une belle opportunité pour tout le monde."

Madrid est favori ici, mais plus en Ligue des Champions...

"C'est ce qui se disait aussi l'année dernière et celle d'avant. La seule chose qui est impossible c'est de gagner toutes les Champions pendant 200 ans. C'est le football, c'est la compétition. Parfois, il est difficile de donner la bonne mesure et la juste valeur à ce que Madrid a réalisé au cours des cinq dernières années. Il y a eu quatre champions en cinq ans, les trois dernières d'affilée. On ne doit pas se reposer sur nos lauriers mais vous ne pouvez pas non plus oublier ce que nous avons accompli. Si Madrid l’a fait, c’est parce qu’il se concentre et se donne à 100% dans toutes les finales."

Signeriez-vous pour une finale de Champions Real-Barça ?

"C'est une hypothèse si lointaine qu'il faudrait prendre la Delorean (ndlr : la voiture du film 'Retour vers le futur') pour y arriver."

]]> 51432 Asensio fait une croix sur la finalehttps://real-france.fr/asensio-fait-une-croix-sur-la-finale/ Fri, 21 Dec 2018 09:07:08 +0000 https://real-france.fr/?p=51418 asensio
AFP - Photo Giuseppe Maffia

L'Espagnol Marco Asensio ne sera pas en condition d'affronter Al Ain en finale de Mondial des Clubs demain après-midi.

Marco Asensio a quitté hier l'hôtel où réside le Real à Abu Dhabi, accompagné du Dr Niko Mihic, afin de se soumettre à une IRM et évaluer la gravité de sa blessure à la jambe droite.

L'Espagnol, qui s'était déjà blessé face au Rayo à cette même jambe, a rechuté en demi-finale contre Kashima, contraint de quitter la pelouse peu de temps après son entrée. Hier lors de la session d'entrainement des Merengue sur les terrains de l'Université de New York d'Abu Dhabi, Marco Asensio était le seul joueur manquant à l'appel.

Dans l'attente d'un communiqué médical du club, on sait désormais que le joueur sera écarté pour la finale qui se tiendra demain, à 17h30. Marca vient d'ailleurs d'indiquer que l'Espagnol serait écarté des terrains pour environ 3 semaines. 

]]> 51418 5 choses à savoir sur Al Ain, le prochain adversaire du Real https://real-france.fr/5-choses-a-savoir-sur-al-ain-le-prochain-adversaire-du-real/ Thu, 20 Dec 2018 17:14:07 +0000 https://real-france.fr/?p=51410 Al Ain
AFP - Photo Giuseppe Cacace

Le club Al Ain connait un moment historique. Qualifiés pour la finale du Mondial des Clubs, les joueurs du club émirati fondé en 1968 affronteront le Real Madrid ce samedi. Mais qui sont-ils ?

Un incroyable parcours pour atteindre la finale

Al Ain a disputé et remporté trois matchs dans cette Coupe du Monde des Clubs. Ils ont débuté le tournoi le 12 décembre, par un exploit face aux néo-zélandais de Wellington. À la 44e minute, Al Ain perdait 0-3 et se dirigeait tout droit vers l'élimination. Mais à la surprise générale, Al Ain a réussi à remonter au score avant de s'imposer aux tirs au but. S'en est suivie une victoire en quarts sur l'Espérance de Tunis, puis sur River Plate en demi-finale.

4ème outsider à arriver en finale

C'est la quatrième équipe à atteindre la finale de la Coupe du Monde des Clubs qui n'est ni européenne, ni américaine. Le TP Mazembe (Congo) l'avait fait en 2010, tout comme le Raja de Casablanca (Maroc) en 2013 et le Kashima Antlers (Japon) en 2016. Trois clubs qui ont fini par perdre la finale, contre l'Inter, le Bayern et le Real Madrid, respectivement.

Des coachs bien connus

Dans l'histoire d'Al Ain, d'illustres coachs sont passés. Quique Sánchez-Flores, par exemple, a été l'entraîneur de l'équipe arabe lors de la saison 2013-14. Le sélectionneur croate Zlatko Dalić, ou encore le Brésilien Tite sont aussi passés sur ce banc.

Ariel Ortega a presque failli signer

En 2008, le joueur de River Plate Ariel Ortega, alias "El Burrito", conclut un accord avec Al Ain. Mais au dernier moment, le milieu de terrain argentin se rétracte avant de s'engager avec l'Independiente Rivadavia. L'équipe de Mendoza avait alors inclus une clause dans son contrat, spécifiant que "le joueur devrait se soumettre à un traitement médical strict contre son addiction à l'alcool".

Un entraîneur condamné en Croatie

L'entraîneur actuel d’Al Ain, Zoran Mamic, a été condamné à quatre ans et onze mois de prison dans son pays natal, la Croatie, lors du procès dans lequel son frère Zdravko était accusé de malversations liées au transfert de joueurs tels que Luka Modric ou Mateo Kovacic.

]]> 51410