https://real-france.fr/tag/finale/ Toute l'actualité du Real Madrid. Matchs, mercato, interviews, Liga, LDC Sat, 26 May 2018 21:35:37 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=6.2.2 https://i0.wp.com/real-france.fr/wp-content/uploads/2022/06/cropped-fav2022.png?fit=32%2C32&ssl=1 finale - Real Francehttps://real-france.fr/tag/finale/ 32 32 78972849 Notes : Real Madrid - Liverpoolhttps://real-france.fr/notes-real-madrid-liverpool/ Sat, 26 May 2018 21:28:51 +0000 https://real-france.fr/?p=45519 Notes-liverpool

Le Real Madrid et Liverpool s'affrontaient ce soir en finale de la Ligue des Champions. Voici les notes des joueurs madrilènes attribuées par notre rédaction.

Navas : 13 – HÉROÏQUE. Le gardien Merengue a encore réalisé une parade déterminante en première période.

Nacho : 13 – PROPRE. Entré en cours de jeu, l'espagnol a fait le job. Il a été peu en vue offensivement mais solide derrière !

Varane : 13 – MONSTRUEUX. Une quatrième Champions à 25 ans et ses performances ne peuvent qu'imposer le respect. Il a encore été impérial ce soir.

Ramos : 13 – PATRON. Le capitaine a fait un match taille patron, tout simplement.

Marcelo : 13 –  Des errements défensifs, encore et toujours, mais c'est Marcelo. Offensivement, il a pesé et est à l'origine de ce centre qui met Gareth Bale en orbite.

Casemiro : 13 – Cela n'a pas été son meilleur match. Pas mal de pertes de balle, peu de récupérations, peu d'impact aujourd'hui.

Kroos : 13 – L'allemand a eu du mal à entrer dans son match, très gêné par le pressing anglais. Un deuxième match a commencé pour lui en seconde période.

Modric : 13 – Maestro. C'est du génie...

Isco : 13 – Petite finale. Il a été très peu trouvé et peu inspiré.

Benzema : 13 – MASTERCLASS. Le français nous a offert un petit récital ce soir. Dos au but, dans la conservation du ballon... Et il est décisif !

Cristiano : 13 – Le portugais n'a pas fait le match de sa vie. Malgré l'envie, il a été peu en réussite.

⭐ BALE : 13 - Que dire.. il entre sur les 30 dernières minutes, met un doublé, montre à tous de quoi il est capable. Grandiose Gareth.

]]> 45519 [Finale] Real Madrid - Liverpool : l'avant match https://real-france.fr/real-madrid-liverpool-finale-avant-match/ Sat, 26 May 2018 00:57:55 +0000 https://real-france.fr/?p=45522 match-liverpool

C'est le grand jour ! Ce soir à 20h45, le Real Madrid affronte Liverpool en finale de la Ligue des Champions 2017-18 à Kiev.

Ce samedi, Zinédine Zidane et ses hommes ont à nouveau rendez-vous avec l'histoire de la Ligue des Champions. Après Milan et Cardiff, les madrilènes peuvent conquérir Kiev et ainsi remporter leur troisième Ligue des Champions consécutive, la 13ème dans l'histoire du club.

Pour cette finale, Zizou a à sa disposition les 24 joueurs qui composent son effectif ! Physiquement, les Merengues sont étonnamment en pleine forme pour disputer ce dernier match de la saison, ce qui rend pénible les choix du coach français.

Néanmoins, on attend du classique du côté du Real Madrid avec la traditionnelle défense et le milieu à 3 avec Casemiro, Kroos et Luka Modric. En revanche, le doute subsiste quant à l'animation offensive et le choix des hommes.

Auteur d'une brillante fin de saison, Gareth Bale candidate très sérieusement à une place de titulaire, ce qui pourrait pousser le Mister à aligner la BBC. D'un autre côté, la BBC n'a jamais été alignée cette saison en Ligue des Champions et Isco est devenu précieux, tant dans la conservation du ballon que dans l'animation offensive.

https://www.youtube.com/watch?v=Cl-Ys-gubuk&ab_channel=NinoProductions

En face, les Reds de Liverpool visent ce soir un 6ème trophée dans la plus prestigieuse compétition européenne. Tombeurs du FC Porto, de Manchester City et de l'AS Roma, les Reds s'appuient sur leur attaque de feu emmenée par le trio Mané, Salah, Firmino. Au cours de cette édition 2017/18 de Ligue des Champions, le trident a inscrit 29 buts, soit un de plus que la BBC en 2014 (28 buts). C'est un record.

Pour le reste, il ne devrait pas y avoir de surprise dans le onze de Jurgen Klopp. L'entraîneur allemand sera privé de Emre Can, de retour de blessure mais trop juste pour être titularisé.

XI probable du Real Madrid : Navas, Carvajal, Ramos, Varane, Marcelo, Casemiro, Kroos, Modric, Isco, Benzema, Cristiano
XI probable de Liverpool : Karius, Alexander, Lovren, Van Dijk, Robertson - Milner, Henderson, Wijnaldum - Sané, Salah, Firmino

► Pariez sur une victoire du Real Madrid et profitez de 100€ offerts chez PMU avec le code promo SPORT !

Horaire : 20h45, BeIN1 / C8
Compétition : LDC, Finale
Stade : Stade olympique de Kiev

]]> 45522 Real Madrid - Atletico de Madrid : les noteshttps://real-france.fr/real-madrid-atletico-notes/ Sun, 29 May 2016 10:59:13 +0000 https://real-france.fr/?p=27731 1Le Real Madrid a remporté ce samedi soir la 11ème Champions League de son histoire en venant à bout des colchoneros aux tirs au but ! Voici les notes des joueurs du Real par notre rédaction.

Navas : 11 – Le portier madrilène n'a pas été énormément sollicité et ne peut rien faire sur le but encaissé. En revanche, il part du bon côté sur le tir au but de Juanfran, ce qui a certainement poussé le joueur de l'Atletico à forcer son tir !

Pepe : 11 – Le Portugais a fait un excellent match. Toutefois, il est retombé dans ses travers et a été un peu pathétique avec deux grotesques simulations dont nous nous serions bien passés..

Ramos : 11 – L'homme des finales, encore et toujours. Impérial défensivement, le capitaine a également mis son équipe sur la bonne voie dès la 15ème minute de jeu. Il n'a pas tremblé sur son tir au but !

Marcelo :  11 – Quel match ! Cramé dans les prolongations, le latéral madrilène s'est battu jusqu'au bout et n'a cessé de monter quand il le pouvait. Il a transformé son tir au but avec conviction pour finir !

⭐ Casemiro : 11² – Il est avec Zidane, le tournant de la saison du Real Madrid. Testé par Benitez, le Brésilien a totalement rééquilibré cette équipe. Encore hier, il a été monstrueux et essentiel. Il a récupéré 18 ballons, rien que ça !

Kroos : 11– Gros match de Toni Kroos. Aux côtés de Modric, il s'est régalé en première période, s'amusant du milieu de l'Atletico. Le Toni Kroos du début de saison est loin, désormais à son vrai poste, il est flamboyant et indiscutable ! 

Modric : 11 – Le génie a été génial. Comme Kroos, il a récité son football durant toute la première période avant de subir un peu plus en seconde, après que le Real ait reculé. 

Bale : 11 – À l'image de sa saison, Gareth Bale a été très très bon. Le Gallois a fait énormément d'efforts défensifs et a fait du couloir droit sa propriété privée, surtout en première période ! Comme ses coéquipiers, il n'a pas tremblé sur son tir au but. 

Benzema :  11 – Il a manqué quelque chose à Karim Benzema. Le Français n'a pas été étincelant et aurait pu et dû tuer la partie plus tôt.

Cristiano : 11 – Quasiment fantomatique pendant 120 minutes, l'histoire retiendra que Cristiano Ronaldo est celui qui a inscrit le tir au but vainqueur !

Danilo : 11 - Il a terriblement souffert face à Carrasco, mais a également sauvé son équipe grâce à un retour remarquable face à Griezmann !

Isco : 11  Une entrée plutôt bonne d'Isco ! L'Espagnol a tenté de mettre du rythme et a bien tenu le ballon, alors que certains de ses coéquipiers ne pouvaient, logiquement, plus.

Lucas Vazquez : 11  Le Super-Sub a fait une bonne entrée. Il était essentiel pour contenir un maximum Carrasco. Ses quelques fulgurances offensives auraient pu aller au bout avec un peu plus de réussite. Il a transformé son tir au but sans trembler.



On a aimé :
 Cette équipe, qui n'a rien lâché malgré des joueurs complètement cramés durant les prolongations.

On n’a pas aimé : La blessure de Dani Carvajal... Grosse inquiétude pour son Euro.

]]> 27731 Ramos : "Si nous sommes dans un bon jour, tout se passera bien"https://real-france.fr/ramos-sommes-jour-se-passera-bien/ Sat, 28 May 2016 07:51:59 +0000 https://real-france.fr/?p=27726 ramosSergio Ramos, le premier capitaine du Real Madrid, s'est exprimé hier soir en conférence de presse avant la finale de la Ligue des Champions.

Superstitieux ? "La vérité c'est que non... J'ai mes petites manies, mes superstitions, mais peu de gens les connaissent. Après une si bonne expérience comme celle que nous avons vécue, il ne faut rien changer. Je suis très motivé, désireux de profiter de cette occasion. J'ai hâte qu'on soit au match."

Que changeriez-vous du scénario de Lisbonne ? "Je ne changerais rien, les choses se passent ainsi. Le destin est écrit, ou pas. Nous avons tourné la page et nous n'aimons pas nous souvenir de ces choses quand nous sommes sur le point de faire face à d'autres. Si j'avais dû tourner un film, j'aurais signé pour qu'il soit comme ça, mais nous devons aborder cette finale comme si nous n'avions jamais gagné la Champion's. Avec la même faim, la même envie."

Indications de Zidane : "C'est compliqué de les dévoiler, mais nous savons ce que Zidane nous demande et ne devons maintenant l'exécuter. Avec les idées claires, pour commettre le moins d'erreurs possibles. Il faudra défendre et souffrir en équipe, comme nous l'avons fait ces derniers mois. Si nous sommes dans un bon jour, tout se passera bien."

Est-ce que l'Atletico a plus de responsabilités après avoir perdu à Lisbonne ? "Je ne pense pas, honnêtement lorsque vous vivez une finale comme celle de Lisbonne, tout comme nous nous en gardons un bon souvenir, eux en gardent un goût amer. Mais après une défaite vous vous relevez, c'est pour ça qu'ils en sont là. Je ne sais pas s'ils accusent le coup ou non, nous nous préoccupons de nous."

Pression : "La pression existe lorsque vous jouez une finale comme celle-là, il faut savoir la gérer. Nous n'avons pas moins d'envie parce que nous avons gagné il y a deux ans, c'est tout le contraire. Nos fans méritent une telle joie."

Ce qu'Ancelotti a dit sur l'Atletico : "Je passe le bonjour à Carlo. Mais oui, c'est certain que l'Atletico est une équipe qui peut te punir sur l'unique seconde où tu manques de concentration, cela requiert un surplus de concentration à chaque match que nous jouons contre eux. Mais en général, en Ligue des Champions, ce n'est pas comme ça qu'avec l'Atletico. Avec les joueurs qu'il y a en face vous pouvez perdre une rencontre à n'importe quel moment."

Echec s'ils perdent : "Cela demande beaucoup d'atteindre la finale, je ne le considérerai pas comme un échec, mais plutôt comme une grande opportunité manquée."

]]> 27726 Zidane : "Il va falloir courir, courir, courir..." https://real-france.fr/zidane-il-va-falloir-courir-courir-courir/ Fri, 27 May 2016 18:09:22 +0000 https://real-france.fr/?p=27716 zidaneLe technicien français s'est présenté en conférence de presse à la veille du match le plus important de sa jeune carrière de coach, la finale de Ligue des Champions.

Cristiano : "Il est bien, à 100%. Il a eu une petite gêne, mais ce n'était pas la même qu'à Manchester. Il va bien."

Griezmann : "L'Atletico est un ensemble. Ce qu'ils font, ils le font en équipe. Nous sommes tous concentrés et prêts pour la finale."

Finale : "Le match ne sera pas dur, il sera difficile. Car 'dur' signifie qu'il y a quelque chose de laid derrière. Il sera très difficile, c'est certain, mais nous le savons et nous sommes prêts. À cette heure, les joueurs n'ont qu'une envie, que le match commence."

1ère finale comme entraineur : "Je ne me sens pas différent, c'est la situation qui est différente. Je suis heureux et je le vis intensément. Atteindre une finale n'est jamais facile et ce qu'ont réalisé les joueurs a été phénoménal."

Sensations : "Elles sont comme à Manchester, et plus encore. Nous sommes prêts, c'est le mot, prêts à jouer. Il reste une nuit. Il faut dormir et demain faire une grande finale."

Changement radical : "Nous avons beaucoup travaillé, moi le premier, pour en arriver là. L'Atletico aussi, tous le méritent."

Échec en cas de défaite : "Personne ne va nous enlever ce que nous avons fait jusqu'à présent. L'échec serait dans l'attitude, si nous ne donnons pas tout ce que nous avons en nous."

Différence avec Ancelotti : "Dans ce club, l'idée est toujours la même : unité, effort et fraternité. Et à l'heure de jouer, faire preuve de qualité et tout donner."

Prévisions : "Un match compliqué et nous le savons, nous sommes prêts. Nous savons aussi souffrir."

Dernier derby : "C'était il y a trois mois et nous sommes un peu meilleurs dans tous les aspects, bien que dans une finale cela ne signifie rien. Il n'y a pas de favori."

Pression : "Je suis un peu stressé parce que je dois répondre à vos questions et qu'il fait chaud (rires). Sur le terrain demain, je serai encore plus tendu, mais j'aime cette pression. Je l'ai vécu en tant que joueur, mais comme entraîneur ça n'a rien à voir. Ancelotti m'a dit beaucoup de choses là-dessus. J'espérai le vivre un jour comme entraîneur, et c'est pour ça que ça me rappelle Carlo."

Défendre ou bien attaquer : "D'abord bien défendre, surtout quand vous n'avez pas la balle. Nous avons nos armes pour faire de bonnes choses en attaque. Mais il va falloir courir, courir, courir, courir…"

Atletico : "Ce qu'ils font bien, ils le font bien avec tout le monde, pas seulement contre Madrid. Ils sont en finale et c'est pour quelque chose, tout comme nous. On va voir qui gagne ce match."

]]> 27716 Marcelo : "La défense sera l'une des clés"https://real-france.fr/marcelo-lune-cles-sera-defense/ Fri, 27 May 2016 17:25:34 +0000 https://real-france.fr/?p=27713 marceloLe défenseur Marcelo s'est présenté en conférence de presse à San Siro, un jour avant la finale de la Ligue des Champions entre son équipe et l'Atletico Madrid (samedi, 20h45).

Sensations : "Elles sont les meilleures possibles. Nous sommes prêts pour le match."

Les clés : "Pour gagner, il faudra faire attention aux petits détails. Dans une finale tout le monde veut gagner, il faudra courir beaucoup et se tromper le moins possible. Il faudra mettre beaucoup d'intensité."

Souvenirs de Lisbonne : "C'est impossible de ne pas penser au match de Lisbonne, mais personnellement je pense que c'est du passé, c'est un nouveau match. Nous sommes très enthousiastes et nous avons l'occasion de vivre un grand jour. Mais il faudra travailler et se battre car ce sera difficile."

Casemiro : "Il fait de l'excellent travail. Il n'a jamais protesté quand il ne jouait pas et a eu sa chance. Il aide l'équipe et a une grande progression. Il fera beaucoup plus à l'avenir que ce qu'il fait maintenant. Il est très important pour nous."

Forteresse défensive : "Bien sûr, l'une des clés sera la défense. Si nous n'encaissons pas, ce sera parfait, mais il faudra être très concentrés pour y arriver."

]]> 27713 Les madrilènes convoqués pour la finalehttps://real-france.fr/madrilenes-convoques-finale/ Fri, 27 May 2016 08:21:31 +0000 https://real-france.fr/?p=27693 vsLe Real Madrid affronte l'Atletico demain soir à Milan (20h45) en finale de Ligue des Champions.

Pour la rencontre la plus importante de la saison, Zinédine Zidane s'est envolé pour l'Italie avec tout son groupe. Même Raphael Varane, blessé, est du voyage. Dans un esprit de groupe et d'unité, les Madrilènes débarqueront à Milan avec un seul objectif, la Undécima.

Gardiens : Keylor Navas, Casilla et Yáñez.
Défenseurs : Varane, Pepe, Ramos, Nacho, Marcelo, Carvajal, Arbeloa et Danilo.
Milieux : Kroos, James, Bale, Casemiro, Kovacic, Modric et Isco.
Attaquants : Cristiano Ronaldo, Benzema, Lucas Vázquez et Jesé.

]]> 27693 Real Madrid - Atlético : l'avant match https://real-france.fr/real-madrid-atletico-madrid-lavant-match-2/ Fri, 27 May 2016 08:14:14 +0000 https://real-france.fr/?p=27670 Le Real Madrid de Zidane est à 90 minutes du bonheur et de sa Undécima, sa onzième Ligue des Champions, deux ans après sa victoire à Lisbonne, contre l'Atlético déjà.

finaleLe remake d'une finale d'anthologie

Il y a deux ans, le Real Madrid et l'Atlético Madrid s'affrontaient en finale de la Ligue des Champions à Lisbonne. Un bon souvenir pour les Merengues, puisqu'ils y avaient ce soir là remporté la Décima en s'imposant dans les prolongations 4 buts à 1. Menés 0-1 jusqu'à la 93e, un coup de tête de Ramos avait mis fin aux espoirs des Colchoneros. Le Real avait ensuite déroulé : Bale, Marcelo et Ronaldo ont tous marqué, et ainsi mis fin à une disette de 12 ans sans victoire de la plus prestigieuse européenne.

L'Atlético veut sa revanche

À Lisbonne, Godin avait bien cru offrir aux siens leur première Ligue des Champions. Il n'en fut rien. Samedi à Milan, on peut donc logiquement supposer que les hommes de Simeone seront animés par un esprit de revanche. Fernando Torres, joueur de Chelsea en 2014 explique que "le passé ne peut que vous aider à s'améliorer", avant d'ajouter "c'est le match le plus important de ma vie. Une opportunité pour écrire une page jamais écrite dans les 113 ans d'histoire de l'Atlético". 

L'homme à surveiller : Antoine Griezmann

L'attaquant de 25 ans réalise une saison dantesque, tant en Liga qu'en Champion's. Auteur de 22 buts et 5 passes décisives en championnat, le natif de Mâcon a été élu "Joueur de l'année" par ses supporters. En Ligue des Champions, c'est en partie lui qui a fait chuter le FC Barcelone en quarts de finale, avec un doublé lors du match retour (victoire 2-0). Griezmann a inscrit 7 buts en 12 matches dans la compétition européenne cette saison, et reste le principal danger pour l'arrière-garde du Real. De plus, son association avec Fernando Torres est excellente. El Niño sera lui aussi l'un des hommes à surveiller de près.

[colored_box color="eg. red"]Le XI probable de l'Atletico : Oblak - Juanfran, Godin, Gimenez, Filipe Luis - Saùl, Gabi, Fernandez, Koke - Griezmann, Torres[/colored_box]

Le Real Madrid, pour l'histoire

Déjà seul détenteur de 10 "Coupes aux grandes oreilles", le Real, s'il s'impose demain soir, assiérait encore un peu plus sa domination sur le football européen. Il distancerait ainsi un peu plus l'AC Milan, Liverpool, le Bayern Munich ou encore le Barça. Mais aussi, Zinédine Zidane, arrivé en janvier dernier sur le banc merengue, deviendrait alors le premier entraîneur français à remporter la compétition.

Cf3vsjlWIAIWiYvAprès avoir réalisé une superbe deuxième partie de saison (seulement 2 défaites, dont une en Ligue des Champions contre Wolfsburg) et une Remontada fantastique en Liga, les hommes de Zidane ont cependant échoué à 1 point du titre, et n'ont désormais plus que la Ligue des Champions en tête.

Samedi à Milan, les madrilènes auront fort à faire face à la défense de leurs voisins. L'Atlético n'a en effet encaissé que 7 buts en 12 matches, pour 16 inscrits, a réussi à résister au FC Barcelone et à la MSN lors du quart retour (2-0) et éliminer les Allemands du Bayern Munich ensuite. Mais le Real Madrid possède lui aussi une solide défense : 5 buts encaissés, soit la meilleure de la compétition, et dispose également de la deuxième meilleure attaque avec 27 buts marqués (dont 16 par le seul Ronaldo, à un but de son record de 17 buts établi lors de l'édition 2013/14).

Deux ans après la tant attendue Décima, le Real Madrid a donc l'occasion de marquer un peu plus l'histoire et de confirmer qu'il est bien le plus grand club au monde.

[colored_box color="eg. blue"]Le XI probable du Real : Navas - Carvajal, Pepe, Ramos Marcelo - Casemiro, Kroos, Modric - Bale, Benzema, Ronaldo[/colored_box]

11

Compétition : Ligue des Champions, finale
Horaire : 20h45, BeIn Sports 1 - Direct8
Arbitre : Mark Clattenburg (anglais)
Stade : San Siro (Milan)

 Follow @kerridge_owen

]]> 27670 Zidane : "Il nous reste le match le plus important" https://real-france.fr/zidane-il-nous-reste-le-match-le-plus-important/ Sun, 22 May 2016 11:56:21 +0000 https://real-france.fr/?p=27578 zidaneÀ quelques jours de disputer sa première finale de Ligue des Champions comme entraineur, Zinedine Zidane s'est exprimé auprès des médias de l'UEFA.

Durant ces cinq mois à la tête de l'équipe, quel a été ton plus grand défi ?

"Tout le monde sait que lorsque j'ai pris les commandes de l'équipe il y a cinq mois c'était quelque chose de nouveau pour moi. Mais nous devions gagner des matchs et être prêts immédiatement. Nous avons travaillé dur dès le début, lors des trois premières semaines, pour préparer les matchs. C'était très important, surtout physiquement. Quand tu es dans ce club, tu dois toujours donner le maximum pour gagner. C'est ce que nous faisons. Nous avons atteint la fin de saison et il nous reste le match le plus important de cet exercice."

Comment juges-tu la forme de tes joueurs et les difficultés auxquelles ils vont être confrontés en final ?

"Nous savons tous que ce sera un match difficile, mais nous l'abordons en bonne forme physique et mentale. La fin de championnat a été extraordinaire. Nous savons que ce sera difficile face à l'Atlético. Comme je l'ai dit, c'est du 50-50, et ce le sera de la première à la dernière minute."

Quelle importance donnes-tu à une victoire à Milan ?

"Nous savons à quel point c'est difficile de remporter la Ligue des Champions. Ce n'est jamais quelque chose de facile, et c'est pour cela qu'on peut dire que nous avons déjà atteint notre premier objectif. Désormais, notre principal défi est de faire tout ce que nous pouvons pour la gagner."

L'Atlético a démontré face au Bayern et à Barcelone qu'il est capable d'annuler des équipes qui aiment la possession, mais le Real Madrid a un style un peu différent. Quel match attends-tu ?

"Ce sera un match très compliqué. Ils défendront très bien, comme ils le font toujours. Mais on ne peut pas dire que l'Atlético soit seulement une équipe qui défend. Ils pratiquent également un bon football et il rendent les choses difficiles à leurs adversaires. Nous sommes conscients de cela, nous nous préparons pour et nous essayerons de jouer notre match pour ne pas nous faire de frayeur à la fin."

Quels sont les points forts du Real Madrid ?

"Je crois que l'équipe, c'est le plus important pour moi. Bien évidemment, les joueurs individuellement peuvent faire des différences, mais notre point fort, c'est le groupe. Ils se sentent tous importants et ils connaissent leur place. Ils savent que nous ne pouvons remporter ce trophée qu'en jouant en équipe, en produisant des efforts pour les autres."

Joueur, tu étais admiré pour tes performances magiques. Quel est le plus important pour toi depuis que tu es entraîneur, le beau jeu ou la gagne ?

"Nous essayons de faire les deux. Pour nous, le plus important est de bien jouer au football. Nous tenterons d'allier les deux et être ce jour là à notre meilleur niveau. Nous savons que si nous souhaitons gagner, ce qui est le plus important, nous devrons bien jouer."

Tu as signé pour le Real Madrid à 29 ans et tu y es resté cinq saisons. Que signifie le club pour toi personnellement ?

"La meilleure chose qui me soit arrivée est d'avoir joué pour le Real Madrid. Je rêvais de jouer dans ce club, je le voulais, je souhaitais porter ce fameux maillot blanc. Et c'est devenu une réalité grâce au président, qui m'a amené ici en tant que joueur. Désormais, j'ai la chance d'entraîner le meilleur club du monde, ce qui fait de moi un homme heureux."

Tu as remporté la Ligue des Champions en 2002 avec le Real Madrid. Pourquoi cette finale est si importante pour toi, sans parler de ton fameux but ?

"Surtout car c'était le seul trophée qui me manquait. La gagner avec le Real Madrid a été la cerise sur le gâteau. C'était la seule chose qui me restait à remporter, et je l'ai fait dans ce club, c'était merveilleux. Je l'ai également remportée au côté d'Ancelotti, quand il était l'entraineur et moi son assistant avec Paul Clement. Désormais, j'ai une nouvelle opportunité de disputer une finale, en tant qu'entraineur. Je valorise chaque moment que je passe ici et je me dis à moi-même que je suis très chanceux d'avoir fait une grande carrière dans ce club."

C'est certain que tu as déjà beaucoup parlé de ce but de Glasgow. Comment as-tu repris un tel centre de Roberto Carlos qui retombait de si haut ?

"Oui, cette volée suite à ce centre de Roberto Carlos... Tu ne marques une telle volée qu'une fois dans ta carrière. J'ai bien essayé de la refaire mais c'est une chose que je n'ai réussi que cette nuit là, lors de la finale de la Ligue des Champions. Il n'y a pas d'explication à cela. Tu as juste à être content et profiter de marquer un tel but. Il me manquait la Ligue des Champions et je l'ai remporté avec ce but. J'ai été très chanceux d'avoir connu ces moments au Real Madrid."

]]> 27578 Ramos : "La finale se jouera sur des petits détails" https://real-france.fr/ramos-la-finale-se-jouera-sur-des-petits-details/ Sun, 22 May 2016 09:18:18 +0000 https://real-france.fr/?p=27561 ramosSergio Ramos a accordé une interview au site officiel de l'UEFA. Le capitaine y évoque la finale à Milan entre le Real et l'Atletico qui va se jouer dans une semaine.

La performance de l'équipe
"Je pense que nous méritons d'être à Milan pour cette finale. Le chemin jusque là a été quelque peu difficile : nous avons affronté le PSG en poules, nous nous sommes fait une frayeur à Wolfsburg, et nous nous sommes battus contre une grande équipe qu'est Manchester City en demies. Malgré tous ces obstacles notre travail acharné a été récompensé et nous irons à Milan affronter un grand adversaire." 

Le match contre l'Atletico 
"Nous nous connaissons bien, nous jouons dans le même championnat. Ils méritent tout autant que nous d'être en finale et ne se laisseront pas faire. Ils ont éliminé des équipes de haut niveau et c'est un effectif qui sait comment se battre et rivaliser contre nous. Ça sera un match difficile et avec une grande intensité. Nous devrons être totalement concentré, ça se jouera sur des petits détails. Le secret sera de bien défendre, pas seulement individuellement, mais en équipe. En attaque nous avons les joueurs qu'il faut, mais nous devons rester humbles pendant tout le match."

La forme de l'équipe
"J'ai un bon pressentiment, nous aurons une grande finale pour terminer notre saison même s'il est dommage de ne pas avoir remporté la Liga. Nous avons enchaîné une séries de victoires grâce à Zidane et nous avons un effectif équilibré. Je pense que nous approchons du rendez vous dans notre meilleure forme cette saison."

Son but à Lisbonne 
"Je suis toujours optimiste. Mon père et mon grand-père m'ont toujours appris que tant qu'il reste une seconde, il reste de l'espoir. Et c'est cette attitude que ce club défend, nous nous sommes battus jusqu'au bout. J'ai marqué sur le corner de Modric, et dans un moment comme celui là, on pense à sa famille, ses amis, à tous les supporters qui n'ont pas pu faire le déplacement, et ceux qui y étaient." 

Être capitaine
"C'est une énorme motivation et un honneur de représenter le meilleur club de l'histoire et d'en être le capitaine. C'est bien sûr plus de responsabilités parce que vous devez être exemplaire quoiqu'il arrive. Vous devez travailler dur et donner le meilleur de vous même. Je suis très heureux d'être le capitaine de cette équipe."

Le Real toujours parmi les meilleurs
"Gagner la Champions League nous permet de rappeler à tout le monde que nous sommes un grand club, l'un des meilleurs au monde. Le Real Madrid a une grande histoire avec cette compétition, et nous voulons perpétuer cela. Nous allons nous battre jusqu'au bout pour ça." 

Éloges à Zidane 
"Je n'ai que des bonnes choses à dire de Zidane, non seulement pour ce qu'il a fait depuis son arrivée à la tête de l'équipe, mais aussi pour ce qu'il représente. Il est toujours impliqué et le grand joueur qu'il a été apporte beaucoup en sa qualité d'entraîneur. Il trouve le meilleur en chacun d'entre nous et utilise ça pour créer un équilibre dans l'effectif. L'esprit de groupe est excellent."

Cristiano et la Champions League 
"Cristiano a une relation particulière avec cette compétition. Il nous est difficile d'imaginer le Real Madrid sans lui, nous sommes ravis d'avoir un joueur capable de marquer 50 buts ou plus par saison. Il maintient ce niveau depuis maintenant plusieurs saisons, ce qui est très difficile." 

]]> 27561