https://real-france.fr/tag/khedira/ Toute l'actualité du Real Madrid. Matchs, mercato, interviews, Liga, LDC Fri, 04 Mar 2022 10:16:50 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=6.2.2 https://i0.wp.com/real-france.fr/wp-content/uploads/2022/06/cropped-fav2022.png?fit=32%2C32&ssl=1 khedira - Real Francehttps://real-france.fr/tag/khedira/ 32 32 78972849 Khedira : "J'ai connu 2 Cristiano"https://real-france.fr/khedira-jai-connu-2-cristiano/ Fri, 04 Mar 2022 10:16:47 +0000 https://real-france.fr/?p=86369 L'ancien milieu de terrain du Real, Sami Khedira, a été interviewé par ESPN et est revenu sur sa carrière. "Le vestiaire s'est perdu", a-t-il déclaré à propos de la fin de l'ère Mourinho à Madrid. Parlez-nous d’un joueur d’une de vos équipes qui vous a particulièrement impressionné dans votre carrière : "Kevin Price Boateng dans […]]]>

L'ancien milieu de terrain du Real, Sami Khedira, a été interviewé par ESPN et est revenu sur sa carrière. "Le vestiaire s'est perdu", a-t-il déclaré à propos de la fin de l'ère Mourinho à Madrid.

Parlez-nous d’un joueur d’une de vos équipes qui vous a particulièrement impressionné dans votre carrière : "Kevin Price Boateng dans l'équipe nationale des jeunes, au niveau des moins de 15 ans. Il était meilleur que tout le monde. Si talentueux... Je pensais que ce type devait être dans le top 5 mondial. Il pouvait jouer à tous les postes. Mais vous devez travailler. Le talent jeune n’est qu'un commencement."

Que s'est-il passé après la Coupe du monde de 2010 ? "Après la défaite contre l'Espagne, j'étais vraiment bouleversé. J'étais déprimé et je pensais que jouer contre l'Espagne était peut-être un pas de trop pour l'Allemagne. Puis j'ai reçu un SMS de mon frère. Il a dit : "Mourinho t'a appelé". J'ai dit : "Quoi ? Et il a dit : "Oui, il veut que tu sois son 6".

Vous ne pensiez pas que Mourinho viendrait vous chercher ? "Non, j'étais très jeune et je ne le pensais pas. Mais ensuite, j'ai reçu un appel de José et il m'a dit : "Oui, tu es un joueur et un homme extraordinaire, je veux que tu me rejoignes au Real Madrid". Mon agent a ensuite pris l'avion pour Madrid. Nous avons eu des discussions, mais elles n'ont duré qu'une ou deux minutes. José m'a dit : "Quelles sont tes attentes ?" J'ai dit que je voulais gagner. Et il a dit : "C'est parfait, je te verrai à Los Angeles dans deux semaines"... et c'est tout !"

Comment était le Real Madrid ? "Aller à Madrid a été l'une des meilleures expériences de ma vie. Rencontrer José et travailler avec lui a été formidable. Il m’a ouvert la porte au plus haut niveau du football. Je me souviens encore de mon premier entraînement, c'était à UCLA, il m'a dit que nos matchs dureraient 90 minutes, donc notre entraînement serait de 90 minutes et tout le temps avec le ballon. J'ai pensé que c'était génial parce que ce serait facile par rapport à l'Allemagne, où nous courions toujours. Mais après la première session, j'étais mort. C'était constant : 10 contre 10, 6 contre 6, pas de repos si la balle sort. J'étais si fatigué, mais heureux parce que nous avions toujours le ballon. Tu devais courir et réfléchir. Après cette séance, nous sommes retournés au bus, et il était juste deux rangs devant, et il m'a envoyé un texto : "Tu es un joueur incroyable, regarde ma composition pour demain. Tu commences demain". J'ai regardé autour de moi après avoir reçu le message et je l'ai vu me regarder en souriant. C'était incroyable et ça m'a donné beaucoup de confiance. Il avait besoin de moi pour faire le travail pour les autres génies sur le terrain. J'ai des frissons rien que d’y repenser."

La rivalité avec le Barça : "Pour être honnête, j'ai vraiment apprécié la rivalité avec Barcelone. C'était toujours très spécial. Le monde entier attendait ce match. Peut-être que c'était trop sur un plan personnel, mais ça a poussé les deux équipes. C'était l'un des meilleurs matchs auxquels j'ai participé."

Comment était-ce de jouer contre cette équipe ? "Même en tant que madridista, je peux dire que l'équipe de Barcelone de 2010 était l'une des meilleures équipes de tous les temps. Xavi, Iniesta et Busquets ne perdaient jamais le ballon. On ne pouvait pas avoir le ballon, il fallait trouver des solutions, anticiper. Si vous aviez le ballon, ils n’étaient pas organisés, donc nous  attaquions tout de suite. Nous avons joué 10 ou 12 Clasicos et nous n'en avons perdu que deux. C'était donc notre tactique."

Tout a semblé s'écrouler avec Mourinho lors de la troisième saison : "Au final, disons qu'il y avait trop d'egos dans le vestiaire. Les egos ont pris le dessus sur l'esprit du vestiaire et le vestiaire s'est perdu. C'était peut-être normal après deux années intenses. Nous avons parlé de gagner les Clasicos, la Copa del Rey, la Liga, avec des records de buts et de points. Les joueurs en ont eu assez. Lors de la troisième saison, nous avons été éliminés contre Dortmund et nous étions deuxième ou troisième en Liga. Les gens en avaient assez."

Il a travaillé avec Cristiano au Real et à la Juve : "J'ai connu deux Cristiano, le premier au Real Madrid, un peu plus jeune et peut-être un peu moins sûr de lui et égoïste. Pas d'une mauvaise manière, mais il devait trouver sa personnalité. Il a marqué beaucoup, beaucoup de buts et a été fantastique, mais il n'avait pas tant d'influence que ça dans l'équipe. Ensuite, ma deuxième expérience avec Cristiano, à la Juventus, il arrive avec ce même égoïsme qui est celui de marquer, mais il était plus un leader, plus un leader naturel. Il nous a toujours poussés et il savait qu'il avait besoin du soutien de ses coéquipiers pour gagner des trophées. Ne vous méprenez pas, il a toujours fait partie de l'équipe à Madrid, mais à la Juventus, il était un peu plus mature. Toujours concentré sur le terrain, mais un peu plus détendu après avoir eu des enfants. Il est tellement compétitif. À l'entraînement, tout le monde voulait battre Cristiano ou si vous étiez dans son équipe, vous vouliez aider Cristiano à gagner."

]]> 86369 Khedira : "Rappeler Ancelotti est une très grande idée" https://real-france.fr/khedira-rappeler-ancelotti-est-une-tres-grande-idee/ Mon, 07 Jun 2021 17:09:42 +0000 https://real-france.fr/?p=76767 Il a officiellement raccroché les crampons il y a quelques semaines à peine. Sami Khedira, 34 ans, a accordé un long entretien au média Marca. Comment se sent-il suite à l’annonce de sa retraite footballistique le mois dernier ? C’est un processus, ça prend du temps. Ce n'est pas une décision du jour au lendemain, […]]]>

Il a officiellement raccroché les crampons il y a quelques semaines à peine. Sami Khedira, 34 ans, a accordé un long entretien au média Marca.

Comment se sent-il suite à l’annonce de sa retraite footballistique le mois dernier ?

C’est un processus, ça prend du temps. Ce n'est pas une décision du jour au lendemain, j'ai quitté ce que j'aime le plus et je dois l'assimiler petit à petit. Mon corps n'était plus prêt à continuer à jouer au plus haut niveau et à ce stade, il faut partir, c'est la meilleure chose à faire. Si je ne peux pas tout donner, il vaut mieux se retirer. C'est une chose à laquelle je pensais depuis longtemps, en parlant à ma famille… Pour l'instant, les sensations sont étranges. D'un côté, vous êtes triste parce que vous savez que vous ne jouerez plus, mais de l’autre, vous regardez ce que vous avez accompli et vous vous sentez très heureux et fier. J'ai eu une carrière fantastique.

Pensait-il aller si loin dans le football ?

Je voulais être footballeur et mon rêve était de jouer un match en première division. J'ai joué pour l'équipe de ma ville natale et j'ai gagné la Bundesliga. Mais ensuite le Real Madrid est arrivé, imaginez.. Le Real a tout changé dans ma vie, je n'aurais jamais pu imaginer jouer pour un si grand club. J'ai côtoyé les meilleurs joueurs du monde, j'ai eu les meilleurs entraîneurs, nous avons gagné des choses incroyables… C'était une autre dimension.

Se rappelle-t-il des détails de sa signature ?

Parfaitement. Avec l’Allemagne, nous venions d'être éliminés du Mondial en Afrique du Su. J’étais dévasté. Nous étions tous très tristes car cette génération méritait une finale. J'étais en état de choc, je n'arrivais pas à me le sortir de la tête et puis soudain, j'ai reçu un appel. "Sami, le Real te veut et Mourinho va t'appeler". C'est une putain de blague, j'ai pensé. Je ne suis pas d'humeur pour ces choses-là en ce moment. "Il va t'appeler", a-t-il insisté. "Tu vas aller au Real Madrid !" Tout a soudainement changé dans mon corps. J'étais très nerveux et mon plus gros souci était l'anglais, car à l'époque je ne le parlais pas. Et avec le stress en plus… Alors Mourinho m'a appelé et je lui ai demandé si nous pouvions parler par SMS ! Il a ri et a dit "bien sûr". Il m'a dit qu'il me voulait au Real, que je ne devais pas hésiter. Cette conversation a changé ma carrière. José Mourinho est la meilleure chose qui me soit arrivée.

Et avec José Mourinho, quelle saison ensuite…

Incroyable. Mes premières années à Madrid ont été incroyablement intenses. Les Clasicos de la première saison font partie de l'histoire.

Le Real de Mourinho aurait même mérité une Ligue des champions.

Nous sommes passés à côté, oui. Cette équipe était incroyable, avec beaucoup de qualité, de passion, d'ardeur. Nous avons gagné la Liga de manière merveilleuse, impeccable, et en Ligue des Champions nous avons manqué de chance…

Et puis Carlo Ancelotti est arrivé…

Il était complètement différent de Mourinho. Personnellement, il m'a aidé à continuer à progresser, à jouer d'une manière différente. Il m'a donné beaucoup de confiance, il m'a conseillé de plus m’immiscer dans la surface adverse, me disant que je pouvais marquer plus de buts. Il considérait l'équipe et le Real comme une famille et il s'occupait de nous tous.

Et voilà qu’Ancelotti est aujourd’hui de retour à Madrid !

C'est une bonne nouvelle. En dehors des titres, je me souviens que nous avons joué de très bons matchs, du très bon football. Ce n'est pas facile de faire un deuxième passage, mais je suis sûr qu'il peut réussir. Je trouve que c'est une très grande idée de la part du Real Madrid.

Quels souvenirs gardez-vous du Bernabéu ?

Pour moi, c'est le meilleur stade, il est incroyable. Les fans sont très proches, presque au dessus de vous et parfois ce n'est pas facile. Je sais que le Bernabéu aimait les joueurs les plus élégants et parfois ce n'était pas simple à gérer, mais à la fin ils ont valorisé mon jeu, mon travail, mon professionnalisme et je leur en suis très reconnaissant. Quand vous avez besoin du Bernabéu, il est là. Je n'oublierai jamais la soirée du Borussia. Nous ne sommes pas allés en finale, mais c'était l'atmosphère la plus incroyable que j'aie jamais connue.

Et pourquoi avez-vous quitté le Real Madrid ?

C'était triste de quitter le Real, je savais que j'étais dans le meilleur club du monde. Je vivais aussi dans une ville incroyable, je gagnais des titres. J'ai tout donné jusqu'au dernier jour, mais le moment est venu de partir. Vous savez quand ce moment arrive et personnellement, c'était bien de changer de club et de pays pour avancer. J'aime le Real Madrid et j'ai pleuré quand je lui ai dit au revoir. Je me souviens d'avoir marché dans Madrid le soir, seul, en me remémorant tout. C'était difficile. Mais la Juve m'a appelé et j'ai senti que c'était un changement qui me ferait grandir.

Un message à faire passer aux Madridistas maintenant que vous avez pris votre retraite ?

Que je suis très fier d'avoir porté leur écusson, que je serai toujours un Madridista, que je reviendrai voir les matchs au Bernabeu et que j'ai tout donné dans chaque match. J'espère que les gens se souviendront de moi avec affection.

]]> 76767 Khedira : "Ramos et Cristiano étaient sur une autre planète" https://real-france.fr/khedira-ramos-et-cristiano-etaient-sur-une-autre-planete/ Sat, 02 Jan 2021 11:37:19 +0000 https://real-france.fr/?p=70999 khedira-ramos-cristianoDans un entretien accordé à "The Athletic", Sami Khedira est revenu sur son étape passée au Real Madrid sous les ordres de Mourinho. Son transfert : "Mourinho m'a contacté et m'a dit qu'il m'avait vu jouer, qu'il m'observait depuis un certain temps et s'il je me voyais jouer pour lui. quel genre de question était-ce […]]]> khedira-ramos-cristiano

Dans un entretien accordé à "The Athletic", Sami Khedira est revenu sur son étape passée au Real Madrid sous les ordres de Mourinho.

Son transfert : "Mourinho m'a contacté et m'a dit qu'il m'avait vu jouer, qu'il m'observait depuis un certain temps et s'il je me voyais jouer pour lui. quel genre de question était-ce ? Mourinho, le meilleur du monde, qui s'intéresse à moi, un milieu de terrain de Stuttgart ? J'ai pris un avion jusqu'à Madrid pour le rencontrer. Nous n'avons pas parlé de tactique, juste de gagner. Il m'a dit que j'étais son homme. Après quelques minutes, nous nous sommes salués et la réunion était terminée. C'est le message le plus important qu'un entraîneur puisse vous transmettre."

Relation avec Mourinho : "Il a une façon de convaincre les gens... il a quelque chose dans les yeux. Il est très direct, il exige beaucoup. Travailler avec lui n'est pas une sinécure, car il ne fait rien à moitié. Si vous n'êtes pas bon, il vous punira. Mais il faut comprendre que c'est parce qu'il vous apprécie en tant que joueur. Attention, s'il arrête de vous parler, inquiétez-vous. C'est là qu'il faut être prudent."

Il a côtoyé de grandes stars : "Cristiano, Ramos et Kaká jouaient et s'entraînaient plus que n'importe qui. Je pensais savoir ce que c'était que d'être un professionnel, mais eux ils étaient sur une autre planète. Le dévouement était total. C'est là que j'ai réalisé que je pouvais faire plus de dix heures de travail en plus de ce que je faisais à l'entraînement."

Cristiano Ronaldo : "J'ai demandé une fois à Cristiano s'il connaissait de bons restaurants à Madrid et il m'a répondu qu'il mangeait surtout chez lui et qu'ensuite il faisait du travail supplémentaire. Ce n'est pas une coïncidence s'il est au sommet depuis 18 ans. Pour lui, le football c'est sa vie et non pas son travail."

]]> 70999 Khedira dévoile son favori pour le Ballon d'Orhttps://real-france.fr/khedira-devoile-favori-ballon-dor/ Tue, 25 Oct 2016 09:26:21 +0000 https://real-france.fr/?p=31777 khedira

Un Ballon d'Or en reconnaissance de toute une carrière. Voilà ce que Sami Khedira aimerait voir lors de la prochaine remise de prix du prestigieux trophée.

Une fois la liste des 30 nominés pour le prix dévoilé par France Football, l'ancien madrilène, qui évolue désormais à la Juventus, a donné son favori : Gianluigi Buffon.

"Buffon le mérite vraiment, parce qu'il a joué 20 ans au plus haut niveau", a déclaré Khedira à propos du gardien de la Juventus, avec qui il partage le vestiaire pour la deuxième saison consécutive.

Khedira n'en oublie pas pour autant Cristiano Ronaldo, le grand favori, même si l'Allemand estime que pour cette édition, le jury votant pour le Ballon d'Or ne devrait pas manquer l'occasion de récompenser la grande carrière du portier italien :

"Cristiano, je le connais bien, j'ai joué avec lui cinq ans et c'est un joueur fantastique, mais il doit comprendre, c'est l'une des dernières opportunités pour Buffon", a déclaré l'international allemand.

]]> 31777 Khedira : "Je me sens mieux à la Juventus"https://real-france.fr/khedira-me-sens-mieux-a-juventus/ Thu, 13 Oct 2016 16:42:48 +0000 https://real-france.fr/?p=31462 khedira

Sami Khedira s'est confié dans une interview et a reconnu que comparé au Real Madrid, le rôle qu'il occupait à la Juventus lui permettait de mieux s'exprimer sur le terrain.

"Je me sens mieux à la Juventus, notamment parce que je joue à un poste qui me convient plus. Ici, je joue plus avancé. Allegri m'a placé dans une position avec une plus grande liberté et où j'ai plus de chances d'atteindre la zone adverse. J'ai plus de feeling avec le but. J'aime ça parce que cette position est mieux adaptée à mes caractéristiques de jeu. Au Real Madrid, je jouais plus reculé, c'était plus compliqué pour attaquer", a expliqué l'international allemand.

Sami Khedira avait rejoint le Real Madrid en provenance de Stuttgart lors de la saison 2010-2011. En cinq saisons passé en Espagne, il a gagné 1 Liga, 2 Coupes d'Espagne, 1 Ligue des Champions, 1 Super Coupe d'Europe et 1 Coupe du Monde des Clubs. L'Allemand était très apprécié de José Mourinho avant de perdre de l'importance avec Ancelotti, notamment en raison d'une grave blessure au genou qui l'aura éloigné des terrains pendant sept mois.

]]> 31462