https://real-france.fr/tag/makelele/ Toute l'actualité du Real Madrid. Matchs, mercato, interviews, Liga, LDC Sat, 21 Nov 2020 19:04:45 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=6.2.2 https://i0.wp.com/real-france.fr/wp-content/uploads/2022/06/cropped-fav2022.png?fit=32%2C32&ssl=1 makélélé - Real Francehttps://real-france.fr/tag/makelele/ 32 32 78972849 Makélélé revient sur son départ du Real Madrid https://real-france.fr/makelele-devoile-les-raisons-de-son-depart-du-real-madrid/ Fri, 20 Nov 2020 08:34:26 +0000 https://real-france.fr/?p=69535 Claude Makélélé, passé par le Real Madrid de 2000 à 2003 (145 matchs, 2 buts), a accordé une interview à la revue FourFourTwo. Extraits. Son arrivée au Real Madrid : "J'avais décidé d'aller à Valence, mais le président du Celta a dit à mon père qu'il voulait que j'aille au Real Madrid. Je lui ai […]]]>

Claude Makélélé, passé par le Real Madrid de 2000 à 2003 (145 matchs, 2 buts), a accordé une interview à la revue FourFourTwo. Extraits.

Son arrivée au Real Madrid : "J'avais décidé d'aller à Valence, mais le président du Celta a dit à mon père qu'il voulait que j'aille au Real Madrid. Je lui ai répondu : Pourquoi vous ne l'avez pas dit avant ? Le Real est la meilleure équipe du monde !"

Comment est le Real : "Vous savez que vous êtes dans un autre type de club. Vous vous rendez compte tout de suite qu'il s'agit de gagner des titres. Quand vous ne jouez pas bien, ça se passe mal, parce que vous êtes constamment observé par la presse."

La pression : "Au début, j'ai fait face à beaucoup de pression. Lors de mon premier mois là-bas, tout le stade me huait dès que je touchais le ballon. Plus tard, ils ont commencé à m'apprécier, car je faisais mon travail et l'équipe a commencé à gagner et à remporter des titres."

Ronaldo & Zidane : "Ronaldo pouvait voir les choses sur le terrain avant tout le monde. Zidane était pareil : ils réagissaient instantanément, tandis que les autres joueurs avaient besoin de plus de temps. Vous vous sentez libre quand vous jouez aux côtés de joueurs d'un tel talent."

Son départ : "Le club était très content de mes performances et ils m'ont dit qu'ils me récompenseraient en augmentant mon salaire. J'étais content de ça, j'étais dans le meilleur club du monde, alors pourquoi vouloir partir ? Puis ils ont fait venir Beckham et ils m'ont dit que ce n'était plus possible, qu'ils pouvaient prolonger mon contrat mais pas m'augmenter. Quand je leur ai rappelé ce qu'ils m'avaient promis, ils m'ont dit que je devrais être content de jouer au Real Madrid. En gros, que je pouvais me contenter de jouer gratuitement."

Point de non retour : "D'autres clubs ont très vite commencé à s'intéresser à moi, mais les dirigeants disaient ne rien avoir reçu. Ils pensaient certainement que j'allais accepter la situation. Quand ils ont finalement réalisé que c'était sérieux, ils ont essayé de réagir et de me retenir, en allant même jusqu'à me proposer le même salaire que certaines stars de l'équipe. Mais c'était trop tard, j'avais pris la décision de partir."

]]> 69535 Makelele : "La situation au Real est compliquée parce qu'ils ont tout gagné" https://real-france.fr/makelele-la-situation-au-real-est-compliquee-parce-quils-ont-tout-gagne/ Fri, 09 Nov 2018 09:32:12 +0000 https://real-france.fr/?p=50136 Makelele
AFP - Photo David Hagemann

Claude Makelele a donné une interview sur Radio Marca. L'ancien milieu du Real, actuel entraîneur du club belge KAS Eupen, s'est exprimé sur de nombreux sujets d'actualité liés au club merengue.

Difficultés du Real : "La situation à Madrid est compliquée parce qu'ils ont tout gagné. Les joueurs ont fait la Coupe du Monde et à leur retour, il faut au moins cinq mois pour se ressourcer physiquement et mentalement. Je pense que le Real Madrid sera toujours là, mais les joueurs ont besoin de temps, ils vont continuer à travailler et ils réussiront à se qualifier pour la Champions League."

Casemiro : "Il y a beaucoup de milieux de terrain qui sont venus au Real. Casemiro est de classe mondiale, il a la qualité, la puissance, une bonne technique. L'entraîneur doit lui faire confiance, il a besoin que l'entraîneur soit comme son père. Un entraîneur doit aussi gérer un vestiaire avec psychologie."

Benzema : "Je pense qu'il ne mérite pas tant de critiques, mais c'est là qu'on voit les grands joueurs. Pour faire taire les critiques il faut le faire sur le terrain. Mais le club doit aussi protéger ses joueurs. Je ne suis pas préoccupé par Benzema parce qu'il va se démarquer à coup sûr."

Le départ de Cristiano : "Ce que Ronaldo a fait au Real Madrid est impressionnant. Mais arrive un moment où les joueurs se fâchent, disent des choses et s'en vont. C'est un cycle qui est passé. Après avoir remporté trois Champions League, il faut du temps. Sauf qu'au Real Madrid, il n'y a jamais le temps, il faut gagner tout de suite."

Vinicius Jr : "Dans le football il n'y a pas d'âge, Mbappé en est l'exemple. Mais il faut y aller avec précaution et avec du temps. Vinicius veut donner plus et il est dans un état d'excitation très positif. C'est très difficile pour un jeune joueur si vous mettez trop de pression sur lui, et plus encore au Real Madrid, là où la pression est toujours deux fois plus forte qu'ailleurs."

Santiago Solari : "Il est humble, il sait ce que c'est que d'être professionnel. Il parle aux joueurs, il leur dit de se battre ensemble pour le titre, c'est comme ça qu'il travaille, calmement, en ayant confiance en ses joueurs et en leur progression."

Le Ballon d'Or : "Beaucoup de joueurs méritent le Ballon d'Or. Ils peuvent le redonner à Cristiano, à Messi ou à Griezmann... Mais il y a cinq ou six joueurs qui peuvent le gagner. C’est impressionnant ce que Griezmann fait avec l’Atlético, il a été impressionnant en Coupe du Monde... Mais aussi Modric. L'un des deux pour moi."

]]> 50136 Makelele : "Casemiro me fait penser à moi" https://real-france.fr/claude-makelele-casemiro-me-fait-penser-a-moi/ Sun, 08 Oct 2017 16:21:23 +0000 https://real-france.fr/?p=39814 makelele
Photo Andrew Lewis / AFP

Retraité depuis 2011 après une belle carrière couronnée par un passage galactique à Madrid, Claude Makelele s'est confié dans les colonnes de Marca sur son ancien club.

Souvenirs de ces trois saisons au Real : "J'arrivais du Celta Vigo et il y avait déjà Zidane, Ronaldo, Roberto Carlos, Figo, Raúl, Hierro. Vous imaginez... Le Real c'est une très grand institution et tu sais que tu dois toujours l'emporter pour être à la hauteur. Il y avait une bonne complicité entre toutes ces stars, nous étions des coéquipiers mais aussi des amis. Del Bosque a bien su faire son travail."

Casemiro son héritier : "Casemiro joue très bien. Il me fait penser à moi. J'avais parlé avec lui avant la finale de Ligue des Champions à Milan. Il connaît très bien le poste auquel il joue, il est très intelligent et toujours bien positionné. Il sait se projeter vers l'avant et marquer. Ça a l'air facile pour lui grâce à la qualité de son travail. Le plus important pour lui, c'est que ses coéquipiers reconnaissent son importance. C'est ça son trophée. Tous les entraîneurs aimeraient avoir ce genre de joueurs qui apporte l'équilibre dans une équipe."

Son départ de Madrid : "Le Real Madrid c'est le meilleur club du monde, il n'y en a pas d'autres comme ça. Je ne voulais pas partir. Comment peux-tu vouloir partir du meilleur club, qui gagne des titres ? Je ne suis pas fou mais ma situation était délicate et je suis allé à Chelsea. Le Real Madrid m'a apporté beaucoup de choses."

Son rôle à Chelsea : "Le milieu de terrain c'est l'âme d'une équipe, la colonne vertébrale, et eux l'avaient compris. Il faut travailler beaucoup pour l'équipe, contrôler les mouvements de chacun."

Les débuts de Zidane en tant qu'entraîneur : "Ça ne m'a pas surpris. La clé c'est qu'il se met au niveau de ses joueurs, il les comprend. Mais gérer un vestiaire avec d'aussi grands joueurs c'est très difficile, même quand on s'appelle Zidane. Il fait un grand travail."

Le plus difficile à arrêter entre Messi et Cristiano ? "Les deux. Je le sais parce que je les ai tous les deux affrontés. Mais un seul joueur ne peut pas les arrêter. C'est très difficile parce qu'ils sont très complets."

Le meilleur milieu de terrain que vous ayez vu ? "Maintenant il y en a de très bons, mais quand j'ai commencé, j'ai été très impressionné par Iniesta. Il est très complet, il sait tout faire. Il y avait aussi Deco. Il n'y en a plus beaucoup comme lui maintenant."

]]> 39814 Le syndrome Makelelehttps://real-france.fr/le-syndrome-makelele/ Mon, 20 Jun 2016 12:25:14 +0000 https://real-france.fr/?p=28434 Depuis le départ du Français en 2003, le Real Madrid a investi 213,7 millions d'euros sur quinze n°6.

Les milieux de terrain qui ont rejoint Madrid après Makelele : Illarramendi (38,9), Lucas Silva (15), Casemiro (7,5), Sahin (15), Khedira (10), Essien, Xabi Alonso (30) De la Red (4.5), Lass Diarra (20), Mahamadou Diarra (26), Emerson (16), Gago (20), Javi García (4.5), Pablo García (5.5) et Gravesen (3.5).

makelele
Getty Images

LUCAS SILVA
Brésilien. Arrivé en janvier 2015 pour 15 millions d'euros, Lucas ne s'est jamais adapté. Seulement neuf matchs joués avec Ancelotti. Il a été prêté à Marseille, où il n'a pas plus convaincu Michel.

CASEMIRO
Brésilien. Madrid l'a récupéré l'été dernier pour 7,5 millions d'euros à la demande de Benitez. Il évoluait avant au Castilla, où il est arrivé en 2013 après 111 matchs avec Sao Paulo. Il est maintenant le patron du milieu de terrain madrilène. Il totalise 54 matchs à Madrid et son rôle dans la finale de Milan fut crucial.

ILLARRAMENDI
Espagnol. Il était venu pour remplacer Xabi Alonso après avoir été l'une des sensations de l'Euro des moins de 21 ans en 2013, mais n'a jamais été à la hauteur des attentes qui reposaient sur lui. Il a coûté 38,9 millions d'euros et un triste match à Dortmund a mis fin à sa carrière en blanc.

SAHIN
Turc. Un mystère et une déception. En 2011, le club a payé 12 millions pour le joueur, qui n'aura joué que quatre matchs dans la saison. Il fut ensuite prêté à Liverpool avant que le Borussia ne le récupère en 2014.

KHEDIRA
Allemand. Il n'aura jamais vraiment montré sa version d'avec l'Allemagne, mais a tout de même passé cinq saisons au Real avant de partir pour la Juve. Les blessures ont souvent mis à mal son temps passé en Espagne. Sami avait été recruté pour 10M€ après la Coupe du Monde en 2010.

ESSIEN
Ghanéen. Lors de sa présentation, il a déclaré : "Je suis venu parce que mon papa Mourinho m'a appelé". Il a joué avec parcimonie (20 matchs), comme pivot mais aussi sur les deux côtés de la défense. Quand son prêt est arrivé à terme, Madrid n'a pas exercé l'option d'achat.

XABI ALONSO
Espagnol. Le meilleur 5 passé par le club depuis Makélélé. Il est arrivé de Liverpool pour 30 millions d'euros en 2009, et a disputé 236 matchs en 6 saisons. En 2015, lorsque le club a recruté Kroos après la Décima, Xabi a décidé de tenter une nouvelle aventure au Bayern.

DE LA RED
Espagnol. Madrid l'a transféré de Getafe pour 4,5 millions d'euros après l'Euro en 2008. Il a joué trois saisons en équipe première, avant qu'une syncope l'éloigne définitivement des terrains.

LASS
Français. Arrivé pendant l'hiver 2008 pour 20M€, Lass Diarra aura joué 87 matchs avec Madrid. On se souviendra de lui pour ses prestations très inégales, mais aussi pour sa capacité unique à récupérer le ballon et ses quatre poumons.

DIARRA
Malien. Recruté sous Capello en 2006  pour 26M€, Mahamadou Diarra apportait du muscle au milieu, mais peu de technique. Il était titulaire jusqu'à ce qu'il se casse le genou à l'époque de Schuster. Il a remporté deux titres de champion d'Espagne, une Coupe et Super Coupe.

GAGO
Argentin. Il a marqué un but en cinq ans (121 matchs). Soutien discret de Diarra, il a été éclipsé par l'arrivée de Xabi Alonso. Encore un mauvais investissement pour Madrid, qui avait à l'époque déboursé 20 millions pour lui.

EMERSON
Brésilien. Il n'a jamais été le milieu de terrain qui excellait au Bayer, à la Roma ou à la Juventus. Il était arrivé touché au genou. Lors d'une rencontre, il a refusé de quitter le terrain à  quatre minutes de la fin. Il aura coûté 16 millions, pour 34 matchs.

JAVI GARCIA
Espagnol. Madrid l'a récupéré après son étape brillante à Osasuna pour 4,5M€. Mais Schuster ne lui a jamais vraiment laissé sa chance. Il est reparti au Benfica pour 7M€.

GRAVESEN
Danois. Transféré en pleine décadence galactique. Joueur au tempérament agressif, il est arrivé à Madrid à l'hiver 2004-05, a coûté 3,5M€ et n'a joué que 35 matchs.

PABLO GARCIA
Uruguayen. Florentino l'a acheté lors de la dernière saison de sa première présidence, à Osasuna pour 5,5 millions d'euros. 26 matchs joués avant de partir en prêt au Celta puis à Murcia.

]]> 28434 Helguera : "Isco ne me convainc pas !''https://real-france.fr/helguera-isco-ne-me-convainc-pas/ Wed, 17 Feb 2016 16:40:09 +0000 https://real-france.fr/?p=24150 Interviewé par "El País", Ivan Helguera, légende madrilène passée par la Roma, est revenu sur l'actualité du club dirigé par son ancien coéquipier Zizou et a sévèrement taclé Isco.

previewSincère et cash, à 40 ans, Ivan Helguera est revenu sur l'actualité du Real Madrid à la veille (ce soir 20h45) du match opposant ses deux anciens clubs, l'AS Roma et le Real. Confidences et avis :

Son rêve de gosse 

"Mon rêve était de jouer au Real. Je le disais à tout le monde. Bien sûr personne ne me croyait mais moi je me voyais jouer au Real."

Le match de ce soir 

"Tout dépendra du Real. Le problème cette saison c'est qu'à l'extérieur, les joueurs attendent que ça se passe. Ils ne sont pas concernés. Ils réagissent selon le déroulement du match et ne débutent pas les matchs comme à domicile. Ils ne savent pas s'ils doivent conserver le ballon, attaquer, défendre..."

Le milieu de terrain 

"Si l'équipe avait Makélélé et Redondo, elle pourrait jouer avec CR7, James, Isco et Benzema sans problème en libérant les couloirs. Il y a des spécialistes qui sont capables de supporter tout un milieu de terrain, mais Modric et Kroos ne sont pas de ceux-là. Tu bloques Modric et Kroos, qui initie le jeu ? Tu as besoin d'un troisième joueur. James ou Isco doivent revenir défendre parce que sinon personne n'alimente l'attaque."

Isco 

"James est plus décisif que lui. Isco ne fait pas de passes décisives, ne marque pas et ne récupère pas de ballons. Il ne m'a pas convaincu. J'aime qu'il soit créatif, mais pour être déséquilibrant. Il pourrait apporter beaucoup plus mais comme le public l'applaudit lorsqu'il dribble quelqu'un... Que donnent ses dribbles ? En tant que défenseur, je voyais souvent Zidane faire ça, sauf que lui passait rapidement le ballon à un gars seul devant et nous étions dans une situation de contre-attaque à exploiter. CR7 et Bale ont besoin de recevoir le ballon rapidement mais aujourd'hui au Real personne ne joue en deux touches !"

]]> 24150