https://real-france.fr/tag/solari/ Toute l'actualité du Real Madrid. Matchs, mercato, interviews, Liga, LDC Tue, 27 Sep 2022 12:04:25 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=6.2.2 https://i0.wp.com/real-france.fr/wp-content/uploads/2022/06/cropped-fav2022.png?fit=32%2C32&ssl=1 Solari - Real Francehttps://real-france.fr/tag/solari/ 32 32 78972849 Solari va faire son retour au Real Madrid https://real-france.fr/solari-va-faire-son-retour-au-real-madrid/ Tue, 27 Sep 2022 12:03:38 +0000 https://real-france.fr/?p=92160 Santiago Solari est considéré par les dirigeants du Real Madrid comme un homme de club et un professionnel qui représente parfaitement les valeurs madrilènes. Ceux qui le connaissent disent qu'il n'a jamais quitté le Real Madrid. Vrai ou pas, Santiago Solari est à un pas de revenir officiellement au club, dans ce qui a été […]]]>

Santiago Solari est considéré par les dirigeants du Real Madrid comme un homme de club et un professionnel qui représente parfaitement les valeurs madrilènes.

Ceux qui le connaissent disent qu'il n'a jamais quitté le Real Madrid. Vrai ou pas, Santiago Solari est à un pas de revenir officiellement au club, dans ce qui a été sa maison pendant de nombreuses années. L'Argentin a quitté son poste d'entraîneur de l'América de Mexico en mars dernier et est maintenant sur le point de finaliser son retour à Madrid, avance Marca.

Solari, le joueur, avait rejoint le Real Madrid en provenance de l'Atletico en 2000. Il a évolué avec l'équipe première pendant cinq saisons avant de partir pour l’Inter. Comme entraîneur, Il est revenu au club en 2013, passant deux saisons et quelques mois à coacher au sein de la Cantera, jusqu'à ce qu'il prenne en charge l'équipe première le 31 octobre 2018, en remplacement de Lopetegui.

Mais il ne va pas au bout de sa saison, et Zinédine Zidane est appelé pour le remplacer. Dans la mémoire des Madridistas, Solari garde une belle aura et reste tout de même celui qui fut l’un des premiers à faire confiance au Brésilien Vinicius Junior, le faisant jouer avec régularité sur l’aile gauche de l’attaque. 

Photo Icon Sport

Un rôle à définir

L'Argentin est ensuite resté lié au Real Madrid jusqu'à ce qu'il reçoive l'appel de l'America en décembre 2020 pour prendre en charge l’équipe mexicaine, avec laquelle il a disputé la finale de la Ligue des Champions de la Concacaf. En mars de cette année, il a quitté son poste.

Toujours très apprécié par les dirigeants du Real Madrid, qui le considèrent comme un véritable homme du club, Solari va donc faire son retour prochainement, affirme le quotidien Marca. Toutefois, rien n’a encore filtré sur le poste et l'espace que pourrait occuper l’Argentin dans l’organigramme du club.

]]> 92160 Solari : "Je n'ai jamais quitté le Real Madrid" https://real-france.fr/solari-je-nai-jamais-quitte-le-real-madrid/ Tue, 26 Jul 2022 09:57:04 +0000 https://real-france.fr/?p=90265 Les deux équipes récemment entraînées par Santiago Solari, le Real Madrid et le club mexicain de l’America, s’affrontent aujourd’hui à San Francisco (04h36 dans la nuit de mardi à mercredi en France). L’entraîneur a accordé une interview à Marca à cette occasion.  Que pensez-vous de ce match ? Ce sera divertissant car, appartenant à des […]]]>

Les deux équipes récemment entraînées par Santiago Solari, le Real Madrid et le club mexicain de l’America, s’affrontent aujourd’hui à San Francisco (04h36 dans la nuit de mardi à mercredi en France). L’entraîneur a accordé une interview à Marca à cette occasion. 

Que pensez-vous de ce match ?

Ce sera divertissant car, appartenant à des continents différents, il est inhabituel qu'ils se confrontent. La plus grande équipe de l'histoire du football et la plus populaire de toute l'Amérique centrale et du Nord s'affrontent. Le stade sera plein, c'est certain, en raison du soutien des Latinos à l'América aux États-Unis. Personnellement, ce sera très amusant car je les connais presque tous.

Si Ancelotti vous appelait, quelle serait votre analyse ?

Avec Ancelotti, je me contenterais d'écouter. Je ne le connais pas très bien, je l'ai rencontré quelques fois, probablement lorsque j'étais au Cadete et qu'il était dans l'équipe première. Je l'aime beaucoup personnellement et c'est un homme d'une grande sagesse. Je l'écouterais simplement.

Et que diriez-vous au madridisme en général ?

Je ne quitterais pas des yeux un madridista, Álvaro Fidalgo. Il a fait de très bonnes choses depuis son arrivée. Il s'est adapté à un autre type de football, il a pris le contrôle du vestiaire et c’est un leader sur le terrain. C’est une figure du football mexicain, à tel point qu'il a été sélectionné pour le All Star Game. Je suis fier, et le madridisme devrait être fier de voir comment l'un des leurs, avec les valeurs que lui a inculquées le club, a rompu avec tous les préjugés et a conquis les fans mexicains.

En voyant la raclée infligée par Barcelone à l'Inter à Miami, un tel résultat pourrait-il se produire ?

Non, non. Il n'y a pas une telle différence. Le football est très compétitif et très professionnalisé, avec beaucoup d'investissements. En Europe, ils se rendent à la Coupe du monde des clubs avec l'impression que le titre est acquis, mais ensuite, ce n'est pas le cas et l'équilibre se remarque. L'América est au milieu du tournoi et le Real Madrid vient de commencer…

On se souvient de votre passage sur le banc de l'équipe première pour avoir eu le courage de mettre au banc les vaches sacrées, comme par exemple Marcelo et Isco. Comment analysez-vous le fait qu'ils n'aient toujours pas d'équipe ?

L'objectif du coach ne doit pas être d'essayer d'avoir raison, mais de travailler et de faire le mieux possible pour l’institution à ce moment-là. Le Real Madrid fait toujours son chemin. Nous avons 14 titres de la Ligue des Champions et nous sommes déjà en route pour la prochaine.

L'autre côté de la médaille est Vinicius. Tu as toujours eu confiance en lui, depuis le Castilla, n'est-ce pas ?

Vous pouvez penser avoir 0,5 ou 1% de mérite dans la réussite du joueur, Mais le grand mérite, comme avec Valverde, Reguilón, Llorente, est celui du club, de ses départements de recrutement, des facilités qu'il donne aux joueurs. L'autre grand mérite revient aux joueurs. S'il y a une petite part de moi dans ce que Vinicius a réalisé, dans la façon dont il frappe au but et gagne le cœur des gens, c'est merveilleux, très agréable.

Quel est son plafond ?

Ca dépend de lui. Il transmet une grande joie. Cette confiance en soi, cette envie de gagner et d'aller de l'avant sont autant de choses qui passionnent les Madridistas. Et c'est aussi un combattant, il n'a pas que du talent. Il a appris de tous ses entraîneurs, par exemple dans la phase défensive, et cela se voit. Il travaille très dur, prenant le ballon et taclant, ce qui exige une grande force, non seulement physique, mais aussi mentale et spirituelle.

Êtes-vous toujours en contact avec quelqu'un au club ?

Il ne peut en être autrement car je suis un Madridista ! J'ai eu la fierté et la joie d'être un ambassadeur du Real Madrid pendant deux ans. J'ai été et je reste un madridista, et je me sens comme un ambassadeur partout où je vais.

De quelle étape du Real Madrid êtes-vous le plus fier ?

Toutes. Elles étaient différents, mais jouer n’a pas d’égal, car cela a aussi à voir avec votre physique, avec ce qui se passe directement sur le terrain…

Vos chiffres à l'América sont spectaculaires, avec un pourcentage de points marqués de 62,3 % et une moyenne de 1,86 points par match.

Je suis fier de cette efficacité. Nous avons disputé une finale de Champions et avons été leaders en 2021, toute l'année, du début à la fin. Ensuite, les matchs de championnat sont un autre tournoi, c’est ce qui rend le football mexicain si imprévisible et si spécial. Tant sur le plan personnel que sur le plan du football, ce fut une expérience extraordinaire dans un pays incroyable.

Avez-vous eu des offres récemment ?

Le football vous réserve sans cesse des surprises. J'ai travaillé dur et j'ai pris beaucoup de plaisir et j'espère pouvoir continuer comme ça.

Souhaitez-vous revenir sur un banc européen ?

Oui, mais je suis ouvert à tout car j'aime beaucoup le football.

Et au Real Madrid ?

En fait je n'ai jamais quitté le Real Madrid ! Je suis toujours au Real Madrid.

]]> 90265 Solari raconte la réussite de Vinicius Junior : "Il a amélioré des choses simples" https://real-france.fr/solari-raconte-la-reussite-de-vinicius-junior-il-a-ameliore-des-choses-simples/ Wed, 10 Nov 2021 11:49:00 +0000 https://real-france.fr/?p=82448 Santiago Solari a effectué un court passage au Real Madrid lors de la saison 2018-19 et on se souvient de lui pour avoir fait confiance à ses jeunes joueurs, dont Vinicius Junior. C'est sans doute la seule chose concrète qui restera de ce premier et court coaching à la tête de l'équipe première du Real […]]]>

Santiago Solari a effectué un court passage au Real Madrid lors de la saison 2018-19 et on se souvient de lui pour avoir fait confiance à ses jeunes joueurs, dont Vinicius Junior.

C'est sans doute la seule chose concrète qui restera de ce premier et court coaching à la tête de l'équipe première du Real Madrid : Santiago Solari est le premier à avoir fait confiance à Vinicius Junior et aucun autre entraîneur que lui avant Carlo Ancelotti n'était parvenu à en tirer un meilleur rendement. Dans un entretien accordé à Mister Chips sur Youtube, l'Argentin est revenu sur son étape à Madrid et notamment le fait qu'il ait propulsé plusieurs jeunes.

"Reguilon, Vinicius ou Valverde, je les avais entraînés dans les catégories inférieures donc je les connaissais mieux. Les entraîneurs dans certains contextes comme les joueurs ne sont pas infaillibles. Quand les joueurs traversent un bon moment, on se souvient des entraîneurs qui les ont lancés. Je respecte les décisions de tous les entraîneurs, même si je ne les justifie pas toutes", a expliqué Solari.

"Je me réjouis pour Vinicius, pour lui en tant que personne parce qu'il a toujours fait preuve d'une grande humilité. Il était venu jouer au Castilla alors qu'il était une figure au Brésil. Il y avait tous les facteurs réunis pour qu'il ne reste pas jouer en deuxième division, mais il est venu avec humilité et il s'est adapté rapidement. Il était très réceptif à l'idée d'apprendre de ses coéquipiers et entraîneurs. Il a amélioré des choses simples mais c'était indispensable. Ensuite c'est aussi une question de temps. Comment s'améliorer devant le but ou dans son positionnement défensif... Il devient un meilleur joueur et ça ne me surprend pas, mais ça me fait très plaisir car il le mérite", a-t-il poursuivi à propos du Brésilien.

Autre élément qui explique selon lui l'explosion de l'ancien de Flamengo : "Le football, c'est le talent et le travail. Le talent est inné et le travail, ce sont les heures que vous lui consacrez. Le Real est un très grand club et il n'y a pas beaucoup de patience. C'est normal... Les supporters sont impatients car ils veulent voir le joueur immédiatement. La stratégie du club a payé avec certains joueurs comme Vini, Valverde, Rodrygo ou encore Odegaard qui a rapporté l'argent qu'il valait. Parfois ça ne marche pas, mais ce n'est pas simple en raison de l'impatience qui demeure au Real Madrid", a conclu l'Argentin.

]]> 82448 Solari : "Le Real est ma maison, je lui souhaiterai toujours le meilleur" https://real-france.fr/solari-le-real-est-ma-maison-je-lui-souhaiterai-toujours-le-meilleur/ Sat, 16 Oct 2021 09:26:05 +0000 https://real-france.fr/?p=81298 solariSantiago Solari a décrit vendredi le Real Madrid comme "sa maison" et a refusé de dire s'il partageait l'opinion de Guti, qui avait affirmé que le club madrilène ne l'appréciait pas beaucoup en tant que tacticien. "Après avoir dirigé la première équipe du Real Madrid, j'ai eu la fantastique opportunité d'être un ambassadeur du club, […]]]> solari

Santiago Solari a décrit vendredi le Real Madrid comme "sa maison" et a refusé de dire s'il partageait l'opinion de Guti, qui avait affirmé que le club madrilène ne l'appréciait pas beaucoup en tant que tacticien.

"Après avoir dirigé la première équipe du Real Madrid, j'ai eu la fantastique opportunité d'être un ambassadeur du club, jusqu'à ce que je signe à l’América. J'ai vécu une expérience merveilleuse dans différents rôles et j'ai apprécié chacun d'entre eux. Je considère le Real comme ma maison et je lui souhaiterai toujours le meilleur", a-t-il expliqué en conférence de presse.

S'exprimant lors d'un événement organisé en septembre par le bureau mexicain de LaLiga, Guti avait déclaré que le Real Madrid "ne valorisait pas beaucoup" l'entraîneur Solari, actuel coach du club mexicain d'América, et qui avait entraîné l'équipe première des Merengues entre 2018 et 2019. Un commentaire sur lequel Solari n’a pas souhaité rebondir.

"J’ai passé la moitié de ma vie à Madrid, j'ai eu l'occasion d'y jouer de nombreuses années et puis là-bas, j'ai fait une formation d'entraîneur et j'ai formé des joueurs des divisions de jeunes à partir de 13 ans jusqu’au Castilla et ensuite je suis passé par l'équipe première", se souvient l’Argentin.

Cette saison, Solari a maintenu l'América en tête du classement de l'Apertura 2021 lors des neuf dernières journées, ce qui en fait l'un des candidats à l'une des quatre places directes pour les quarts de finale. Lors de la 13e journée, son équipe se rendra à San Luis, filiale mexicaine de l'Atletico de Madrid, qui occupe la 7e place du classement.

"San Luis fait un bon tournoi, ils l'ont montré à domicile et à l'extérieur. Ce sera un adversaire difficile et nous devrons être attentifs dès la première minute", a déclaré Santiago Solari.

]]> 81298 Solari : "Les Madridistas ont applaudi Messi au Bernabéu" https://real-france.fr/solari-les-madridistas-ont-applaudi-messi-au-bernabeu/ Fri, 10 Sep 2021 08:34:23 +0000 https://real-france.fr/?p=79723 Santiago Solari a participé à l'émission "El Larguero" de la Cadena SER. Il est revenu sur son passage au Real Madrid. Ambassadeur du Real Madrid : "J'ai travaillé avec la fondation en représentation. C'est un honneur de représenter le Real. Notre meilleur représentant est Emilio Butragueño et c'est un rôle très compliqué. C'est un rôle […]]]>

Santiago Solari a participé à l'émission "El Larguero" de la Cadena SER. Il est revenu sur son passage au Real Madrid.

Ambassadeur du Real Madrid : "J'ai travaillé avec la fondation en représentation. C'est un honneur de représenter le Real. Notre meilleur représentant est Emilio Butragueño et c'est un rôle très compliqué. C'est un rôle permanent."

La douleur d’avoir été limogé du Real : "Le seul sentiment que je garde de mon passage à Madrid est la gratitude."

Un métier instable : "C'est le travail de l'entraîneur : prendre des décisions qui sont pertinentes. Les entraîneurs sont des fusibles faciles à changer."

Dire non à Madrid est impossible : "Ça dépend de chacun. Je n'ai pas besoin d'être au Real Madrid pour sentir que j'en fais partie. Quand vous êtes loin, vous soutenez l’équipe avec le même sentiment."

Zidane : "Zidane ainsi que Di Stefano sont des légendes de notre club et transcendent les générations. J’adore Zizou."

Les décisions qu'il avait prises : "Mon pouvoir a duré jusqu'au jour où j'ai cessé d'être l'entraîneur."

Son équipe : "Je suis supporter de Madrid et il y a des questions qui sont purement sportives. Dans cet équilibre, les décisions sont prises à chaque instant. Maintenant, nous sommes entre les mains d'un entraîneur fantastique."

Sergio Ramos : "C'est une grande opportunité de laisser le nom espagnol en haut dans le football français. Les joueurs doivent chercher la motivation."

Le seul à ne pas avoir prolongé : "Chaque joueur poursuit ce qu'il veut."

Inégalité contre les clubs Etat : "Le football, c’est l'amour du jeu mais c’est aussi un business."

Messi : "Il a beaucoup donné au football espagnol pendant de nombreuses années et même les madridistas l'ont applaudi au Bernabéu. Il laisse un vide. Les joueurs ont leurs cycles et ils doivent trouver leur place."

Atlético de Madrid : "Depuis que el Cholo a pris les rênes, le club est en pleine croissance. Ils ont été patients et aujourd'hui ils ont un effectif très fort. Cholo va devoir aligner cinq ou six attaquants".

L'accueil de Griezmann : "S'il est performant et qu'il marque des buts, les gens lui ouvriront à nouveau les bras. Il fait un travail démentiel à l'arrière."

Galactiques : "La somme des joueurs ne fait pas une équipe de football. Le meilleur joueur avec lequel j'ai joué ? Ronaldo."

Meilleur entraîneur du monde : "C'est Scaloni, c'est sûr. J'admire aussi Tata et je l'ai apprécié quand j'étais à Tenerife. Aujourd'hui, il gère le Mexique avec beaucoup de succès."

Retrouver la ville de Madrid : "Je suis heureux. Madrid est ma maison et je reviens tout le temps."

]]> 79723 659 jours après son départ du Real, Solari reprend du service https://real-france.fr/659-jours-apres-son-depart-du-real-solari-reprend-du-service/ Wed, 30 Dec 2020 10:25:55 +0000 https://real-france.fr/?p=70892 Santiago Solari, remercié le 11 mars 2019 par les dirigeants madrilènes, s'est trouvé un nouveau club. Il s'est engagé avec le Club América.  L'entraîneur de 44 ans a signé un contrat avec le Club América et est officiellement devenu le nouvel coach des Águilas. L'Argentin arrive en remplacement de Miguel Herrera, qui a quitté le […]]]>

Santiago Solari, remercié le 11 mars 2019 par les dirigeants madrilènes, s'est trouvé un nouveau club. Il s'est engagé avec le Club América. 

L'entraîneur de 44 ans a signé un contrat avec le Club América et est officiellement devenu le nouvel coach des Águilas. L'Argentin arrive en remplacement de Miguel Herrera, qui a quitté le club à la mi-décembre après avoir perdu la demi-finale de la Concachampions.

Santiago Solari connait la ligue mexicaine, lui qui avait joué une année au sein du CF Atlante, lors de la saison 2009-10. Après la présentation officielle, le président de l'America Club, Santiago Baños, a prononcé quelques mots par le biais d'une déclaration :

"Nous trouvions que Solari a le profil idéal pour notre projet sportif. Tout au long de sa carrière de footballeur et de directeur technique, il a réussi à répondre aux exigences et aux objectifs d'équipes comme le Club América, dont l'unique but est le titre", a déclaré Baños.

]]> 70892 Solari : "De la rancoeur envers le Real pour mon licenciement ? Absolument aucune" https://real-france.fr/solari-de-la-rancoeur-envers-le-real-pour-mon-licenciement-absolument-aucune/ Fri, 28 Feb 2020 16:11:22 +0000 https://real-france.fr/?p=63410 solariL'entraîneur argentin Santiago Solari a accordé une petite interview à The Athletic, dans laquelle il revient sur son expérience sur le banc du Real. Rancoeur : "Si j'ai de la rancoeur envers le Real Madrid pour mon licenciement ? Non, absolument pas. C'était tout à fait normal. Ce fut un grand honneur et une grande […]]]> solari

solari
Photo Pixathlon / Icon Sport

L'entraîneur argentin Santiago Solari a accordé une petite interview à The Athletic, dans laquelle il revient sur son expérience sur le banc du Real.

Rancoeur : "Si j'ai de la rancoeur envers le Real Madrid pour mon licenciement ? Non, absolument pas. C'était tout à fait normal. Ce fut un grand honneur et une grande responsabilité d'avoir eu l'opportunité d'être l'entraîneur du Real Madrid."

Nouveau rôle : "J'ai toujours respecté les décisions du club. Mon lien avec le Real Madrid reste le même. Il ne change pas parce que mon rôle a changé. Les valeurs fondamentales de notre club doivent être représentées de la même manière. Je suis toujours fier de représenter ce club."

Arrivée du Castilla : "Il est beaucoup plus difficile d'entraîner dans les catégories inférieures que de le faire avec une équipe de première division, qui a l'habitude de jouer professionnellement depuis de nombreuses années et qui est habituée à ce type de pression et à cet environnement."

Pression du métier : "Vous ne pouvez pas comparer la pression de jouer au Real Madrid avec celle d'en être l'entraîneur. Être entraîneur est complètement différent. En tant que coach, vous vivez tous les aspects du football. La relation avec chaque joueur est cruciale."

La gestion d'un vestiaire : "Ce n'est pas seulement une question de ce que les joueurs font à l'entraînement, mais aussi en dehors du terrain : ce qu'ils mangent, comment ils se reposent, comment ils dorment, s'ils ont des problèmes avec des membres de leur famille, leurs amis, leurs copines, leurs relations avec les médecins, la presse et les supérieurs..."

Le travail du coach : "Vous devez analyser vos rivaux. Vous devez développer des stratégies tactiques et mettre en œuvre des solutions tactiques. Vous devez aussi faire attention à votre méthodologie. Il y a aussi les voyages, les soirées loin de chez soi, les hôtels... C'est une responsabilité permanente."

]]> 63410 Santiago Solari : "Je ne suis jamais vraiment parti" https://real-france.fr/santiago-solari-je-ne-suis-jamais-vraiment-parti/ Sun, 24 Nov 2019 19:16:13 +0000 https://real-france.fr/?p=60454 solariInvité du 31e anniversaire de la Peña Ramón Mendoza, l'ancien technicien du Real Madrid, Santiago Solari, s'est exprimé sur son nouveau rôle au sein du club. "C'est toujours un plaisir d'être ici avec les fans, eux qui nous accompagnent toujours dans les bons comme dans les mauvais moments [...] Le niveau du Real Madrid actuellement […]]]> solari

Invité du 31e anniversaire de la Peña Ramón Mendoza, l'ancien technicien du Real Madrid, Santiago Solari, s'est exprimé sur son nouveau rôle au sein du club.

"C'est toujours un plaisir d'être ici avec les fans, eux qui nous accompagnent toujours dans les bons comme dans les mauvais moments [...] Le niveau du Real Madrid actuellement ? Incroyable, comme toujours", a déclaré Santiago Solari, avant d'évoquer son nouveau rôle d'ambassadeur du club : "Je ne suis jamais parti. Mon engagement envers le Real va au delà de n'importe quel changement de poste".

Présent aussi à cette cérémonie, l'actuel entraîneur du RM Castilla, Raúl Gonzalez Blanco, s'est lui exprimé auprès des médias présents : "Comme l'a dit Santi (Solari), cette Peña est le cœur de l'institution, elle ne décevra jamais. Je vous encourage à continuer à travailler et à soutenir l'équipe. Ainsi, je reste persuadé que lors du prochain voyage en Arabie saoudite, la Super Coupe reviendra à Madrid".

]]> 60454 Solari : "J'adorerais entraîner en Premier League" https://real-france.fr/solari-jadorerais-entrainer-en-premier-league/ Sun, 17 Nov 2019 09:47:54 +0000 https://real-france.fr/?p=60152 Solari

L'ancien coach madrilène Santiago Solari s'est exprimé auprès du Daily Mail sur ses projets et ses envies.

Celui qui devrait prochainement être nommé ambassadeur du Real Madrid a avoué qui se laisserait bien tenter par une expérience dans le championnat anglais : "J'adorerais entraîner en Angleterre. Je regarde beaucoup le football anglais. C'est un grand championnat, il y a beaucoup de joueurs incroyables et certains des meilleurs entraîneurs", a reconnu l'Argentin.

"Il y a beaucoup de nationalités et de styles de jeu différents. Et quatre clubs anglais étaient en finale des Coupes d'Europe la saison dernière", poursuit Solari, avant d'ajouter être un fan de Jürgen Klopp, un coach "charismatique, au style offensif et agressif".

]]> 60152 Santiago Solari de retour au Real Madrid https://real-france.fr/santiago-solari-de-retour-au-real-madrid/ Tue, 12 Nov 2019 10:49:16 +0000 https://real-france.fr/?p=59992
solari
Photo Marca

Neuf mois après avoir été limogé de son poste d’entraineur, Santiago Solari est de retour au Real Madrid, mais en tant qu’ambassadeur cette fois.

⚽Benzema plus efficace que Messi et CR7

Selon El Larguero, le technicien argentin sera bientôt officialisé en tant qu’ambassadeur du club et le représentera publiquement. Il était d’ores et déjà présent hier, aux côtés d’Emilio Butragueño (directeur des relations institutionnelles du Real Madrid), pour l’ouverture de la 14ème année scolaire de l’école universitaire Real Madrid.

Au cours de la soirée, Solari s’est adressé aux étudiants : "Humilité, sacrifices et solidarité sont des valeurs clés du sport. Elles sont intégrées au Real Madrid". Il les a ensuite conseillés lors d’un échange avec Butragueño : "Il faut qu’ils soient prêts à concourir, qu’ils n’abandonnent jamais, qu’ils essayent d’être les meilleurs possibles et qu’ils n’arrêtent pas d’apprendre. La formation universitaire est fondamentale pour être le plus compétitif, pour avoir un grand choix de métiers et pour être une personne complète".

Solari reste néanmoins toujours dans l’attente d’un nouveau club selon Marca, et ce, malgré son nouveau poste. Durant ces neuf mois il aurait reçu diverses offres pour un poste d’entraîneur, mais aucune à la hauteur de ses espérances.

]]> 59992