https://real-france.fr/tag/wolfsburg/ Toute l'actualité du Real Madrid. Matchs, mercato, interviews, Liga, LDC Tue, 20 Mar 2018 09:23:23 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=6.2.2 https://i0.wp.com/real-france.fr/wp-content/uploads/2022/06/cropped-fav2022.png?fit=32%2C32&ssl=1 wolfsburg - Real Francehttps://real-france.fr/tag/wolfsburg/ 32 32 78972849 Cristiano : "Pas mal pour une mauvaise saison" https://real-france.fr/cristiano-pas-mal-pour-une-mauvaise-saison/ Wed, 13 Apr 2016 07:08:37 +0000 https://real-france.fr/?p=26171 Héros de la soirée grâce à son triplé synonyme de qualification pour le dernier carré, Cristiano Ronaldo s'est exprimé devant la presse à l'issue du match. 

ronaldoLa victoire face à Wolfsburg : "Cela devait être une soirée magique et c'est arrivé. Nous sommes bien entrés dans le match. L'équipe a été formidable avec une pression très forte réalisée haut sur le terrain. Et les supporters aussi, ils ont été énormes et ont fait preuve d'une intensité très élevée. C'était une soirée parfaite."

Une saison compliquée : "Pour une mauvaise saison, ce n'est pas mal, je pense que cette opinion est générale. Les gens m'ont beaucoup critiqué et je suis d'accord qu'au début je n'étais pas au niveau auquel les gens sont habitués. J'ai eu mes problèmes, mes blessures mais je ne veux pas me justifier. Je continue de travailler, j'ai démontré que je suis meilleur et les chiffres le prouvent. Je suis content et je veux être encore meilleur à la fin de la saison."

Victoire pour Pedro de Felipe : "Je dédie cette victoire à tous les Madridistas et plus particulièrement à Pedro de Felipe. C'était un grand joueur du Real Madrid et nous avions beaucoup d'affection pour lui."

Sa meilleure nuit en Champion's ? "Ce fut l'une des meilleures oui, mais pas la meilleure."

Pas de limites : "Je vais toujours tenter d'aider avec des buts et des passes décisives, et les buts font partis de mon ADN, j'aime marquer comme tout le monde le sait. Le plus important est que l'équipe a été géniale, a fait preuve d'intensité et nous avons marqué."

"Cristiano est à des années lumières du reste" (déclaration de Pepe) : "Pepe, merci beaucoup. Evidemment que c'est une éloge que Pepe me dise ceci et ça me rend très heureux. Il travaille avec moi depuis mes 18 ans et il fait partie des joueurs qui me connaissent le plus, je suis content."

Préférence pour les demies : "J'aimerais que Benfica se qualifie, une équipe portugaise, je veux jouer au Portugal."

Tout jouer : "Pourquoi m'arrêterais-je si je suis bien ? Si l'entraîneur ne veut pas que je joue, je ne joue pas. Mais s'il me demande, je dirais que oui parce que j'aime jouer et je me sens bien."

La presse ne le valorise pas : "Peu à peu ils me valorisent. Ils me critiquent mais je suis toujours ici. Je ne suis plus un gamin et cela ne m'affecte pas. J'ai 31 ans, j'y suis habitué."

6ème demi-finale et à 4 points en Liga: "Tout est possible. Nous étions à 12 points et désormais à 4, je crois que tout est possible, nous verrons ce qu'il se passe."

Zidane : "J'aime beaucoup Zidane, sa personnalité, sa façon d'être, d'entraîner, et comme joueur je l'admirais beaucoup."

Le coup franc : "Keylor me connaît parce qu'il s'entraîne avec moi. Il m'a dit avant de tirer que si j'étais tranquille et que je ne prenais pas trop de course d'élan, je marquerais."

Atletico ou Barça : "C'est compliqué. L'Atletico est une équipe qui défend mieux, c'est compliqué de marquer. Le Barça en ce moment est l'une des meilleures équipes d'Europe. C'est difficile d'en choisir une. Les deux sont très compliquées à jouer. J'aimerais le Benfica. Une équipe portugaise."

Follow @AxelGuitard

]]> 26171 Real Madrid - Wolfsburg : l'avant matchhttps://real-france.fr/real-madrid-wolfsburg-lavant-match/ Tue, 12 Apr 2016 08:06:58 +0000 https://real-france.fr/?p=26130 1Le Real Madrid joue ce soir le match le plus important de sa saison, du moins jusqu’ici. Les Madrilènes reçoivent Wolfsburg à Santiago Bernabéu, avec pour mission de remonter le 2-0 du match aller. Zidane et son équipe le savent : Patience, tête froide et bon football seront les ingrédients de la Remontada.

Nous y sommes ! Après une semaine d’attente, le Real Madrid va vivre ce soir l'une de ses grandes nuits européennes. Les Merengues doivent l’emporter au moins 3-0 pour accéder aux demi-finales, et au passage démontrer à tous le caractère dont sait faire preuve cette équipe.

Tous là pour l’exploit

L'intégralité de l’effectif a été convoqué pour cette soirée qui s’annonce bouillante. Zidane a récupéré Benzema et Varane juste à temps. L’attaquant sera aligné en pointe mais Varane lui, devrait s'assoir sur le banc. La charnière centrale sera composée de Pepe et Ramos.

Pas de grande révolution n’est a attendre dans le onze de départ de Zidane par rapport au match aller, si ce n’est le remplacement de Danilo par Carvajal.

[colored_box color="eg. blue"]Le XI probable du Real Madrid : Navas - Carvajal, Pepe, Ramos, Marcelo - Casemiro, Kroos, Modric - Bale , Benzema, Cristiano[/colored_box]

Wolfsburg, ça passe ou ça casse

La seule mission qu’on les Allemands en tête pour ce soir, confirmer leur bon résultat du match aller, et surtout, ne pas craquer. Les hommes d’Hecking tenteront de réitérer leur prestation d'il y a une semaine. Pour cela, il faudra résister à la pression des 80.000 supporters du Bernabéu, et ne pas prendre le bouillon. De plus, un seul but inscrit forcerait les Madrilènes à devoir en mettre 4.

Draxler et Schürrle seront une nouvelle fois les principales armes du club allemand pour tenter de  réaliser une chose qui semblait impossible il y a une semaine encore, éliminer le Real Madrid.

[colored_box color="eg. green"]Le XI probable de Wolfsburg : Benaglio - Vieirinha, Naldo, Dante, Rodríguez - Luiz Gustavo, Guilavogui - Henrique, Arnold, Draxler, Schürrle[/colored_box]

Compétition : C1, Quarts de finale retour
Horaire : 20h45, BeIn Sport 2
Arbitre : Viktor Kassai
Stade : Santiago Bernabeu

]]> 26130 Les Madrilènes convoqués pour affronter Wolfsburghttps://real-france.fr/convoques-affronter-wolfsburg/ Mon, 11 Apr 2016 13:53:33 +0000 https://real-france.fr/?p=26117 1Pour le quart de finale retour de Ligue des Champions, Zidane a fait appel à 22 joueurs.

C'est avec tout son effectif que le technicien français accueillera Wolsburg demain soir au Bernabéu. Varane et Benzema sont rétablis et convoqués. Personne ne manque à l'appel. Le Canterano Borja Mayoral est lui aussi dans la liste.

Gardiens : Keylor Navas, Casilla et Yáñez.

Défenseurs : Varane, Pepe, Ramos, Nacho, Marcelo, Carvajal, Arbeloa et Danilo.

Milieux : Kroos, James, Bale, Casemiro, Kovacic, Modric et Isco.

Attaquants : Cristiano Ronaldo, Benzema, Lucas Vázquez, Jesé et Mayoral.

]]> 26117 Zidane : « Les supporters peuvent changer beaucoup de choses » https://real-france.fr/zidane-les-supporters-peuvent-changer-beaucoup-de-choses/ Mon, 11 Apr 2016 13:40:03 +0000 https://real-france.fr/?p=26111 Zinedine Zidane a répondu aux questions des médias avant le match contre Wolfsburg.

zidanePression pour le match : « Ce n'est pas mon premier gros match comme entraîneur. Tous sont importants. Je ressens la pression comme toujours à chaque fois que nous allons commencer un match, mais je ne suis pas préoccupé par ce que nous allons faire. Nous sommes concentrés et c’est le plus important. »

Arbitrage : « Je ne vais pas commencer à parler de l'arbitre, je ne l’ai pas fait à l’aller et je ne le ferai pas maintenant. Il fera son match et je pense qu’il essayera de bien le faire. »

Condition de Benzema : « Il a complètement récupéré du coup qu’il a reçu. Il est prêt à jouer. »

Garder la tête froide : « Il y a beaucoup de messages pour se chauffer, mais c’est à l'opposé de ce que nous avons à faire, c’est un match important et nous le savons tous. Mais pour jouer ce match nous avons besoin de garder la tête froide. Nous allons pas l’emporter en dix ou quinze minutes, peu importe ce qui se passe. En football tout peut arriver, il faut être concentré dès la première minute et jusqu'à la fin. »

Préoccupé par la défense : « Nous savons que nous avons plus de possibilités si nous n’encaissons pas de but, nous le savons tous. Ce que nous devons faire c’est jouer au football. En face ils vont faire un match intense et nous allons mettre la même intensité, alors ça se décidera avec le ballon. Nous allons jouer au football, c’est le plus important. »

Souvenirs de la Remontada contre le Bayern : « Je ne m’en souviens pas tellement, je me rappelle juste que nous avions gagné. Ce club a fait de grandes remontées ici au Bernabéu. C’est un match que nous sommes prêts à jouer. »

Comment préparer un tel match : « Il n’ y a pas grand chose à dire aux joueurs. Ils savent exactement ce qui nous attend. Ce qui m’importe c’est de voir dans quel état d’esprit sont les joueurs et je le sens très impliqués. Cela m’enlève de la pression. Oui, nous en sommes à 2-0 et nous devons marquer, mais nous avons quatre-vingt dix minutes, pas cinq. Le message est la patience. Tout arrive dans le football. En Liga nous étions à treize points après le but du Barça et maintenant nous sommes à quatre points. »

Bernabéu : « Ce que j’attends des supporters c’est qu’ils nous encouragent de la première minute jusqu’à la fin, ils savent qu'ils peuvent changer beaucoup de choses. Ce que nous avons à faire nous, c’est de leur offrir un grand match. »

L’apport de Casemiro : « Il nous apporte avant tout de l'équilibre, il fait des choses en ce sens, et il est également important lorsque nous attaquons. Quand nous avons le ballon il est important de savoir ce qui va se passer ensuite et Casemiro pense beaucoup à ces choses là. »

S’ils se sont préparés à l’élimination : « Le Real Madrid n’est jamais préparé à ne pas passer, il est préparé pour aller plus loin. Si c’est le club avec le plus de Coupes d'Europe, c’est bien pour quelque chose. Il se passera ce qui doit se passer, mais je suis toujours positif. Si j’ai réussi certaines choses en tant que joueur c’est avec cette philosophie. »

]]> 26111 Les 5 erreurs du Real Madrid contre Wolfsburg https://real-france.fr/5-erreurs-real-madrid-contre-wolffsburg/ Fri, 08 Apr 2016 10:38:37 +0000 https://real-france.fr/?p=26018 zidane96 heures après la victoire contre le Barça au Camp Nou, les madrilènes ont sombré en Allemagne lors d’un match pourtant crucial pour leur saison. Voici, selon AS, les 5 erreurs commises par le Real Madrid qui ont conduit à ce résultat.

1) L’excès de confiance

Un mal qui ronge la Casa Blanca depuis plusieurs saisons déjà. Après avoir fait tomber Barcelone, les joueurs ont probablement cru que ce quart de finale aller ne serait qu’une simple formalité. Un excès de confiance post-Clasico a très certainement engendré le manque d’intensité dont ont fait preuve les Madrilènes mercredi soir.

2) Danilo

Le Brésilien méritait un chapitre à lui tout seul. Comme contre l'Atletico, Zidane a fait le choix d’aligner Danilo alors que Carvajal était disponible pour ce match. Le résultat fut sans appel. Comme contre les Colchoneros, Danilo a pris le bouillon. Evidemment, le coach français ne refera pas la même erreur au match retour.

3) Benzema a joué 28 minutes blessé

Après avoir reçu un coup au genou de Naldo, KB9 est resté boitillant sur le terrain pendant 28 minutes. Une éternité dans un match de cette importance où le Real se devait de faire pression sur l’adversaire. Il faut dire que même blessé, le Français a failli marquer. Zidane l'a maintenu sur le terrain un certain temps avant de finalement décider de le substituer par Jesé.

4) Erreurs dans les changements

Le premier a entrer fut donc Jesé à la 40ème. Une erreur de Zidane selon AS, qui a opté pour un attaquant alors qu’il était nécessaire de renforcer le milieu. Même si l’entrée d’Isco plus tard a fait du bien, cela n’a pas suffit pour renverser la situation. Laissé sur le banc, Lucas Vazquez n’aura même pas eu l’opportunité d’aider les siens.

5) Repositionment de Bale sur son côté droit

Conscient de la mauvaise situation dans laquelle s'était embarquée son équipe, Gareth Bale a pendant un temps essayé d’évoluer sur le côté gauche de l’attaque, avec Cristiano plus au centre. Le Gallois a brillé dans cette position, sa place naturelle. Il a rendu fou Vieirinha, mais cela n’a duré qu’un moment. À la 68e minute, Bale a eu une conversation sur le bord de la touche avec Zidane. A cet instant, on a pu voir l'attaquant retourner sur l’aile droite, et disparaitre des débats. Le coach français aurait peut-être été inspiré de laisser le Gallois continuer de tenter sa chance sur l’autre aile.

Dans quatre jours à peine, les Madrilènes auront 2 buts à remonter à domicile pour continuer d’espérer dans cette Ligue des Champions. Avec comme priorité, ne pas refaire ces mêmes erreurs d’appréciation. 

]]> 26018 Wolfsburg - Real Madrid : les noteshttps://real-france.fr/wolfsburg-real-madrid-notes/ Wed, 06 Apr 2016 21:20:06 +0000 https://real-france.fr/?p=26001 1Le Real Madrid s'est incliné à Wolfsburg (2-0). Voici les notes des madrilènes par notre rédaction.

Navas : 6 – Difficile de lui reprocher quoi que ce soit. Le portier merengue a fait son match et ne peut rien faire sur les deux buts encaissés.

Danilo : 3 – Un plot aurait très certainement mieux défendu.

Pepe : 3 –Pour faire court, horrible. Le portugais a été méconnaissable.

Ramos : 4 – Le capitaine est très fébrile, comme depuis le début de saison.

Marcelo : 3 – Très mauvais match de Marcelo, en manque d'inspiration en attaque et à la rue défensivement.

Casemiro : 5 – Un très bon début de match puis le penalty concédé l'a plombé, comme l'ensemble de l'équipe.

Kroos : 4 – L'Allemand joue toujours beaucoup trop bas et n'apporte rien à l'équipe. Que des passes latérales...

Modric : 4 – Quel match décevant de Modric. Fantomatique.

Bale : 4 – Le gallois a livré quelques très bons centres à Cristiano mais cela reste bien trop fébrile. Les efforts défensifs sont à réaliser à chaque match.

Jesé :  3 – Il est entré en jeu et c'est à peu près tout.

Cristiano : 4 – Le Portugais a eu de nombreuses occasions mais sans succès. Comme Bale, CR7 n'est jamais revenu défendre.

]]> 26001 Le président de Wolfsburg, madrilène et madridista https://real-france.fr/president-de-wolfsburg-madridista-ami-de-perez/ Wed, 06 Apr 2016 10:16:00 +0000 https://real-france.fr/?p=25938 garcia sanz pérez
On dit parfois que les hommes importants se connaissent tous entre eux. Quand on a le numéro de gens influents, on devient influent soi-même. Florentino Pérez et son homologue de Wolfsburg en sont le parfait exemple.

L'un construit des routes et des ponts, l'autre des voitures. Sans les voitures de l'un, y aurait-il les ponts de l'autre ? Ou l'inverse ? L'un est président du Real Madrid, l'autre de Wolfsburg. Et sur ce point pas de doute, les deux dépendent de l'autre : sans Real, il n'y a pas de match ce soir. Sans Wolfsburg non plus. Mais quel rapport entre des routes, des voitures, et un match de football ?

La responsabilité automobile 

Francisco Javier García Sanz naît à Madrid, en 1957. Il aime le football, et surtout le Real. Il étudie en Espagne, avant d'aller se perfectionner en Allemagne, dans le domaine du commerce et des entreprises. Ensuite, il fait quelques allers retours entre l'Espagne et l'Allemagne pour le travail. Il officie pour Opel et General Motors, grimpe dans la hiérarchie, fait un tour en Turquie, découvre les États-Unis. Là-bas, il se lie d'amitié avec un ingénieur espagnol brillant, peu scrupuleux et qui a un rêve automobile fou : construire une usine de voitures dans sa ville natale, qui fabriquerait des véhicules à zéro coût.

En 1993, García Sanz quitte GM. Son compère en fait de même, avec en poche, des documents confidentiels qu'il transmet à son nouvel employeur, qui est aussi celui de son ami : Volkswagen. Les choses se passent très bien pour García Sanz, qui intègre le conseil d'administration de la firme en 1996. Et quand on est à un tel poste, on peut dire que l'on pèse. Tout ne va pas aussi bien pour l'ingénieur, accusé d'espionnage industriel et de fraude. Il se retrouve devant la justice. Il contraint son nouvel employeur à lâcher au moins six milliards à GM, mais on retiendra surtout qu'avec ses méthodes révolutionnaires, il sort la marque Volkswagen de la zone rouge.

garcia sanz rajoyLe groupe allemand se porte toujours mieux, au point d'investir dans le club de la ville. Le VFL, équipe des employés de Volkswagen, ne se porte pas si mal depuis le début des années 2000, contrairement au reste de son histoire, faite de galères et de virginité de titres. La Volkswagen Arena, nouveau bastion des loups, est achevée en 2002. García Sanz lui, se porte également très bien. Il intègre le conseil du club en 2004, et puis les conseils, ça le connaît. Il en a intégré déjà beaucoup : ceux de Seat, Audi, Porsche, VW, GM. Côté compte en banque, ça va tranquillement, avec une paye estimée à quatre millions par an. Il remplit aussi son carnet d'adresse, puisqu'il a carrément le gouvernement espagnol qui le supplie pour que VW continue d'investir en terres ibères. Quand il retourne dans son pays, il profite pour déjeuner avec ses bons amis, présidents du Real et de l'Atletico.

La responsabilité routière

Et en 2009, à force de grimper, García Sanz finit par arriver tout en haut, c'est-à-dire à la présidence du VFL Wolfsburg. Un Espagnol président d'un club allemand, ça détonne. À peine un mois plus tard, son bon ami Florentino Pérez redevient président du Real. S'il est là, c'est qu'il a préalablement acquis une notoriété dans le domaine de la construction de routes et ce qui relie les routes entre elles, à savoir les ponts. Pérez va de société en société, rentre en politique, gagne de l'argent, des récompense, et un beau jour, devient président du Real.

Perez-Javier GarciaEntre les deux hommes, tout roule

Ce soir, Pérez et García Sanz seront côte à côte, assis sur les sièges présidentiels. Hier, ils ont regardé l'entraînement du Real ensemble. Comme il n'y a pas de manuel intitulé "comment devenir président d'un grand club", ils ont pris la voie qui s'était présentée à eux. Ils sont experts en finances, à défaut d'être experts du jeu. Raison pour laquelle García Sanz avait en son temps, confié les pleins pouvoirs à l'entraîneur Felix Magath, en ce qui concernait le domaine sportif. À Madrid, on n'en est pas encore là.

Un ingénieur et un commercial en quarts de la Ligue des Champions avec leur club, personne ne pouvait le prédire. De toute manière, les prévisions sont ce qu'elles sont. À défaut d'être exactes, on ne peut que spéculer. Alors spéculons. Si les joueurs du Real reçoivent une Audi chaque année, est-ce un hasard ? Si García Sanz se déplace en personne et pose avec son ami Florentino, peut-on parler de coïncidence ? Si Ricardo Rodriguez signe au Real cet été, encore un hasard ? Par contre, si Cristiano a pris l'Audi R8, ça, c'est loin d'en être un.

]]> 25938 Marcelo : "Nous avons déjà oublié le Clasico" https://real-france.fr/marcelo-bien-ca-me-blesse-de-ne-etre-convoque-bresil/ Wed, 06 Apr 2016 09:17:21 +0000 https://real-france.fr/?p=25993 legendeMarcelo s’est présenté devant les médias aux côtés de Zinedine Zidane hier soir pour évoquer le match contre Wolfsburg.

Déclarations de Piqué :  « C’est son opinion et il faut la respecter, je célèbre chaque victoire comme un titre parce que jouer et gagner est très difficile, et je célèbre toutes les victoires. »

Ne pas encaisser de buts, la clé : « C’est très important, l'équipe est en forme, nous sommes parfaitement concentrés sur ce que nous avons à faire et sur ce que nous demande le coach. »

Sa position sur le terrain : « Je parle avec le Mister, mais ne vais pas vous dire ce qu’on se dit. Une fois de plus j’ai joué plus avancé mais je suis défenseur et je vais le rester. Si l'entraîneur veut que je joue à un autre poste cela ne dépend pas à moi, je veux toujours jouer mais je suis défenseur, je suis latéral gauche. »

L'excès de confiance : « Nous n’en avons jamais eu, nous abordons ce match comme un match compliqué, ils vont beaucoup presser en face. Je n’ai jamais pensé que c’était un rival inférieur, nous envisageaons cette rencontre comme une finale. »

Moral après la Clasico : « Le match de samedi est terminé et dès lors que nous étions arrivés à Wolfsburg, nous avions déjà oublié le Clasico. Nous sommes connectés sur la Ligue des Champions. »

Plan contre le VfL Wolfsburg : « Nous savons clairement ce que nous devons faire et nous allons tout donner pour faire un bon match. »

Relation avec Dante : « Elle est très bonne, comme avec Luiz Gustavo, nous sommes comme des frères. Nous avons parlé du match mais nous n’avons pas fait de paris. »

Sa non sélection avec le Brésil : « Ce n’est pas que le sujet me dérange, j’ai été en sélection toute ma vie, depuis que j’ai 15 ans, et toujours avec la même fierté. Alors, quand tu ne vas pas en sélection bien sûr que ça blesse, mais je pense que personne, vraiment personne, ne peut douter de mon désir d'aller en sélection. Je défends mon club à la mort et bien sûr, je défendrai jusqu'à la mort ma sélection. Mais ce n’est pas moi qui décide de la convocation. Je travaille pour continuer d’aider mon pays. Mais cette question c’est du passé, point. Je n'ai plus rien à dire à ce sujet. »

]]> 25993 Wolfsburg - Real Madrid : l'avant matchhttps://real-france.fr/et-maintenant-la-champions/ Wed, 06 Apr 2016 08:47:04 +0000 https://real-france.fr/?p=25918 wolfsburg-vs-real-madridSuite à sa belle victoire lors du Clasico, le Real Madrid de Zidane doit désormais se tourner vers son quart de finale aller de Ligue des Champions, qui se déroulera mercredi (20h45) sur le terrain de Wolfsburg.

1ère confrontation entre les deux équipes

Jamais elles ne se sont rencontrées. Ce sera donc une première, et à quelle occasion! Ce quart de finale de Ligue des Champions, bien que déséquilibré sur le papier, promet d'être spectaculaire. Les Allemands de Wolfsburg sont en difficulté en Bundesliga (8èmes), mais en Ligue des Champions, c'est une autre histoire. C'est même un conte de fée que les joueurs de Dieter Hecking sont en train de vivre.

Qualifié à ce stade de la compétition pour la première fois de leur histoire, ils ont le droit de voir plus grand, même si éliminer le Real Madrid relèvera de l'exploit. L’entraîneur Allemand avait d'ailleurs déclaré, suite au tirage au sort : "Nous avons l’occasion de montrer ce que nous pouvons faire dans la plus importante des compétitions face au Real, et nous allons saisir cette chance à deux mains. Je vais devoir réfléchir à la façon d’aborder cette confrontation, savoir si nous allons opter pour une tactique plus offensive ou défensive."

wolfsburgAvec 13 buts cette saison dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, Wolfsburg pourra compter sur son homme en forme du moment, Julian Draxler, auteur de 3 buts en C1, et 8 toutes compétitions confondues. Étincelant contre la Gantoise au tour précédent, il sera le principal danger pour la défense espagnole, qui devra le marquer de près. Ricardo Rodriguez et André Schurrle seront aussi à surveiller, tout comme Max Kruse et Bas Dost.

[colored_box color="eg. green"]XI probable de Wolfsburg : Benaglio - Ricardo Rodriguez, Dante, Naldo, Schafer - Caligiuri, Arnold, Guilavogui, Draxler, Schurrle, Kruse[/colored_box]

Des Madrilènes boostés par le Clasico

En face de cette valeureuse équipe allemande, le Real Madrid. Seul titre qu'il peut encore espérer gagner cette saison, nul doute que les madrilènes feront tout pour soulever la Undecima, la onzième Ligue des Champions du club.

Porté par Cristiano Ronaldo, auteur de 13 buts, soit autant que toute l'équipe allemande, le Real Madrid est surtout dans des conditions idéales avant ce match aller. Boosté par sa victoire lors du Clasico au Nou Camp, le Real a montré toute sa force collective, ainsi que sa force mentale. L'équipe est ultra motivée, et s'en défaire sera un véritable exploit.

En Ligue des Champions, l'équipe de Zizou présente des statistiques stratosphériques : 23 buts marqués, 3 encaissés, une moyenne de possession de balle haute de 54%. Tous les voyants donc sont au vert pour le club ibérique.

[colored_box color="eg. blue"]XI probable du Real : Navas - Danilo, Ramos, Pepe, Marcelo - Casemiro, Modric, Kroos - Bale, Benzema, Ronaldo[/colored_box]

Compétition : C1, quarts de finale allers
Horaire :
20h45, BeIn Sports 2
Arbitre : Gianluca Rocchi
Stade : Volkswagen-Arena

]]> 25918 Zidane : "James et Isco vont avoir un rôle à jouer" https://real-france.fr/zidane-james-et-isco-vont-avoir-un-role-a-jouer/ Tue, 05 Apr 2016 18:43:49 +0000 https://real-france.fr/?p=25985 zidaneZidane est apparu en conférence de presse aujourd'hui pour évoquer le match qui attend le Real Madrid demain contre Wolfsburg.

Quels changements dans le onze ? « Notre idée est de penser au match de demain, c’est un match de Ligue des Champions. Nous sommes bien parce que nous venons de gagner le Clasico et parce que nous sommes sur la bonne voie. Mais nous savons que c’est un autre match, qui sera difficile. »

Favoris pour la Champions League ? « Nous sommes tous favoris. L’important est de comprendre que chaque match est important, ce sont des finales. Dans le football tu peux gagner un match et le payer cher si tu te relâches. Nous savons que nous sommes dans un bon moment, et il faut rester concentré sur ce que nous avons à faire. »

Victoire du Clasico : « Gagner au Camp Nou comme nous l’avons fait m’a rendu très heureux, et les joueurs par dessus tout. Ce n’est pas facile de gagner là bas, et on le sait. Avant ce match, je vous disais que nous étions en forme, mais chaque partie va être de plus en plus compliquée. »

James et Isco : « C’est la difficulté d’un entraineur, j’aimerais faire jouer tout le monde, Isco et James, car ce sont des joueurs de grande qualité. Je sais ce que c’est d’être joueur et de ne pas jouer, mais je dois faire des choix. Nous sommes 22 et il faut choisir un onze de départ. De toute façon, ils vont avoir un rôle à jouer avec moi jusqu’à la fin de la saison. Je porte beaucoup d’intérêt à ce qu'ils font car je sais très bien que ce sont de bons joueurs. »

La BBC et son apport défensif : « Je pense qu’ils travaillent bien. Bien sur qu’on pourrait leur en demander plus, qu’ils défendent plus, mais les trois jouent leur rôle défensivement. Tous savent qu’il faut défendre, et que le rôle de la BBC est d’attaquer. Quand nous voulons gagner un match difficile, il faut assumer les taches défensives et nous le faisons. Nous allons gagner en travaillant ensemble. Nous ne pouvons pas décrocher de titres sans travailler tous unis. »

Match contre Wolfsburg : « Toutes les équipes qui arrivent en quart sont compliquées à jouer, et nous allons essayer de faire notre match. »

Rendement de Ramos : « Sergio est proche de son meilleur niveau. Il a subi beaucoup de blessures, et ce n’est pas facile quand ça t’arrives. Mais il est bien. Pour samedi… un match comme ça, tu es toujours à la limite car c’est la rencontre qui te l’exige. Je suis content de lui, c’est le capitaine et c'est un joueur important. »

Casemiro : « Je me souviens du match à Dortmund... J’ai vu un joueur avec beaucoup de personnalité, et je pense que Ancelotti l’a vu aussi. Il fait du très bon boulot, il est phénoménal. Un joueur qui te demande toujours sur quel point il peut s’améliorer, c’est très plaisant. »

Les dangers de Wolfsburg : « Il y beaucoup de joueurs qui peuvent te créer des difficultés. Ils sont forts physiquement et savent jouer au football. Ils sont rapides devant. Mais moi, ce qui m’intéresse c’est ce que nous, nous allons faire. Nous sommes le Real Madrid et nous allons faire notre jeu. »

Danilo : « Il est possible qu’il soit titulaire, tout comme Carvajal. Nous verrons demain qui va débuter. »

]]> 25985