« Avec Solari, Isco avait perdu l’envie »

isco
Photo Pressin / Icon Sport

José Enrique García, qui fut le premier entraîneur d’Isco à l’Atlético Benamiel, a accordé une interview au quotidien AS. Extraits.

Vous connaissez Isco depuis plus de 20 ans, que s’est-il passé cette saison pour qu’il passe du banc à être l’un des meilleurs de l’équipe ?

Dès que j’ai vu que Zidane allait le faire jouer au milieu, j’ai su qu’il serait le plus en vue. Les entraîneurs l’ont souvent fait jouer sur les côtés et il s’en est bien sorti, mais c’est évident que c’est au milieu qu’il fait la différence et des choses magiques. Je ne suis pas surpris de tout ce qui lui arrive.

Pensez-vous qu’il ira à l’Euro avec l’Espagne ?

J’en suis convaincu. Il sera à l’Euro et il sera important pour Luis Enrique car il possède des qualités qui lui sont propres. Je le connais bien et il mérite de jouer l’Euro, car avec Solari ça s’était mal passé…

Que s’est-il passé à cette époque ?

Il avait perdu l’envie parce qu’il ne jouait plus. Lorsque vous vous donnez à fond et que vous n’êtes pas récompensés, c’est difficile. C’est vrai qu’il n’a pas eu de chance ensuite avec les blessures et c’est dans ces moments que les joueurs ont besoin de se renforcer mentalement. Il a pris ça comme un apprentissage de la profession et il semble qu’il soit revenu plus fort.

Qu’est-ce que Zidane a de différent pour lui ?

Il lui donne du protagonisme dans l’équipe car il sait qu’il peut être un leader. Zidane utilise tous ses joueurs et c’est bien pour le groupe. Les Champions League qu’il a soulevé le prouvent.

Articles liés