Brahim Diaz se queda

Photo by Icon Sport

Peu utilisé lors de la première partie de saison en raison, notamment, de pépins physiques, Brahim Diaz a lancé sa saison face à Unionistas, en Coupe du Roi.

Particulièrement apprécié par Zidane qui lui avait donné pas mal de temps de jeu en fin de saison dernière, Brahim Diaz a connu des derniers mois compliqués. Le jeune espagnol a été victime d’un claquage dès le mois de juillet au Canada avant de rechuter à la fin du mois d’août. Deux blessures consécutives qui ont complètement tronqué sa préparation et qui l’ont évidemment fortement pénalisé dans sa concurrence avec Vinicius, Rodrygo, Lucas Vazquez et même Gareth Bale.

Une situation qui a poussé les dirigeants madrilènes à le prêter, et le président de Getafe avait même reconnu qu’il ne manquait que l’accord du joueur pour valider le deal. Un accord que l’Andalou n’a jamais donné, convaincu qu’il aura des opportunités en deuxième partie de saison. Et il a eu raison.

Cette semaine, Zinédine Zidane a profité du troisième tour de Coupe du Roi pour relancer son poulain qui a eu le droit à plus de 35 minutes de jeu grâce au petit pépin de Gareth Bale. Une occasion que Brahim a parfaitement saisie en s’offrant un doublé, donnant ainsi la victoire à l’entité madrilène.

Une belle satisfaction pour le Real Madrid qui va finalement le conserver à Madrid malgré plusieurs offres reçues, comme le rapporte la Cope. Le Real Betis, Getafe, Leganés, l’Espanyol et l’OGN Nice étaient prêts à l’accueillir, toujours selon radio espagnole.

Articles liés