Carvajal : « Ce n’est pas facile de faire une révolution au Real, personne ne veut partir »

carvajal
AFP – Photo Jose Breton / NurPhoto

Actuellement réuni avec la sélection espagnole, le latéral droit Dani Carvajal a accordé une interview à la COPE et Radio Marca.

Révolution attendue : « On parle toujours de révolution, mais dans une équipe comme le Real Madrid, où tout le monde veut être, ce n’est pas facile. Personne ne veut s’en aller. Des joueurs sont venus nous renforcer comme Hazard, Militao et Mendy. »

Le début de saison : « Les gens peuvent se dire après trois matchs officiels et deux nuls que les fantômes de l’année dernière sont de retour, mais le ressenti de l’intérieur n’est pas mauvais. C’est vrai qu’on doit se montrer plus efficace dans les deux zones (offensive et défensive), mais nous allons nous reprendre et faire des choses importantes. »

Le feuilleton Neymar : « Un jour il devait aller au Barça, l’autre jour chez nous, encore un autre il restait à Paris… Nous avons demandé aux Brésiliens et ils nous ont dit qu’il ne savait pas non plus ce qui allait se passer. »

S’il aurait aimé le voir à Madrid : « C’est un joueur du Top 5 ou du Top 3. Un tel joueur est toujours le bienvenu, dans n’importe quelle équipe. »

Le départ de Keylor Navas : « Keylor était mon partenaire, celui que j’avais à côté de moi dans le vestiaire. Je parlais beaucoup avec lui et c’est un joueur qui voulait jouer, avoir du temps de jeu. Donc au final je pense que c’était la meilleure solution pour lui. »

Qui a le mieux recruté, le Barça ou le Real ? « Ça, le temps nous le dira. »

Articles liés