Cope : Ramos est « fatigué », et en a « marre » de Perez

Ramos Perez
AFP – PHOTO DANI POZO

Selon les informations de la Cadena Cope, la situation entre Sergio Ramos et Florentino Perez est tendue, pour ne pas dire critique. 

Les inquiétudes grandissent autour de l’avenir de Sergio Ramos, alors que les rumeurs d’un départ en Chine étaient jusqu’à présent prise à la légère par les supporters merengues. Ce lundi soir, Florentino Perez a confirmé, à l’occasion d’un entretien dans El Transistor, que son capitaine était venu dans son bureau pour lui faire part d’une belle offre reçue de Chine.

Et d’après Manolo Lama, journaliste dans l’émission El Partidazo, sur les ondes de la Cadena Cope, le divorce est total entre les deux hommes et la communication quasiment inexistante. Selon lui, Sergio Ramos aurait textuellement dit qu’il est « fatigué » et qu’il en avait « marre » du président, raison pour laquelle il a demandé à Florentino Perez de le laisser partir gratuitement.

L’interview complète de Perez

Sergio Ramos aurait conscience et il reprocherait à son président de parler de lui en mal dans son dos, auprès de son entourage, et pas uniquement l’entourage lié au club. Le capitaine madrilène ne supporterait plus Perez, qui insinuerait toujours que l’élimination en Ligue des Champions contre l’Ajax était de la faute de l’Espagnol. Il ne supporterait pas non plus qu’on l’accuse de s’être effacé volontairement en fin de saison, alors que le club sait parfaitement qu’il était blessé et qu’il a déjà disputé le Mondial des Clubs blessé à l’épaule. Il avait eu recours à des infiltrations pour pouvoir jouer.

Depuis son arrivée en 2005, c’est la première fois que Sergio Ramos envisage réellement de quitter le Real Madrid. Il ne reste que deux années de contrat à l’Espagnol et sa clause a été fixée à 800 millions d’euros. Et si le héros de la Décima demande au Real un généreux geste, à savoir le laisser partir librement, c’est parce qu’il considère, à raison, qu’il a tout donné au Real Madrid.

Une possibilité évidemment écartée par le président madrilène, qui, comme il l’a répété hier, estime que le Real Madrid ne peut pas laisser son capitaine partir gratuitement. De surcroît, Florentino Perez sait que, malgré ses 33 ans, il est toujours possible de tirer des bénéfices financiers à un départ de Sergio Ramos.

D’un autre côté, la relation entre Ramos et Zidane est excellente. De ce fait, les dirigeants merengues comptent sur le Français pour faire revenir l’Espagnol à la raison. Le technicien du Real souhaite évidemment conserver Ramos, non seulement pour des raisons sportives, mais aussi pour son importance au sein du vestiaire.

Articles liés