Indéboulonnable Benzema

benzema
AFP – Photo Burak Akbulut

À l’exception de José Mourinho, tous les entraîneurs, depuis Manuel Pellegrini en 2009, ont débuté leur étape sur le banc avec Karim Benzema comme titulaire.

Entraîneur du Real Madrid pour le moment, depuis l’éviction de Lopetegui, Solari n’a pas hésité, comme tous ses prédécesseurs depuis Manuel Pellegrini en 2009, à titulariser Benzema pour ses débuts sur le banc merengue. Cette dernière décennie, un seul technicien n’a pas jugé nécessaire de le faire à son arrivée, José Mourinho. Il faut dire qu’à l’époque, la concurrence au poste faisait rage avec la présence de Gonzalo Higuain dans l’effectif.

En conférence de presse après la victoire à Valladolid, Solari n’a d’ailleurs pas hésité à couvrir d’éloges l’ancien Lyonnais : « Je ne le découvre pas aujourd’hui. Avec tous ces entraîneurs qui l’ont mis… Il est hors-norme, exquis, très technique, qui ne fait pas que le travail d’un 9. Il redescend et combine, il rend meilleurs ses coéquipiers », a déclaré l’Argentin.

De Benitez à Ancelotti, en passant par Zidane ou encore Lopetegui, tous ont affiché une confiance solide en Karim Benzema malgré les critiques extérieures compte tenu de certaines de ses prestations. Santiago Solari est bien parti pour perpétuer la tradition, et devrait de nouveau titulariser l’attaquant français demain, en Ligue des Champions face au Viktoria Plzen.

Articles liés