James insiste pour partir

jamesDeux semaines après que Jorge Mendes ait déclaré que le Colombien était intransférable, le joueur a lui clairement fait comprendre qu’il perdait patience face à son manque de temps de jeu, chose que le Real n’est pas en mesure de lui assurer.

Un statut de remplaçant qui ne le lâche plus, ajouté à une finale de Ligue des Champions où il n’a pas disputé la moindre minute, c’est la goutte d’eau pour James, explique Marca. Le milieu de terrain cherche désormais à remédier à une situation qu’il n’aime pas. « Je ne suis pas ici pour être sur le banc », avait déclaré le milieu de terrain plus tôt dans la saison.

32 matchs joués par le Colombien cette saison,  soit 14 de moins que lors de sa 1ère saison

Les dirigeants madrilènes n’ont eux pas changé d’avis sur l’avenir de l’ancien de Monaco et souhaitent le conserver, mais ils sont également conscients du fait qu’ils ne peuvent pas garder un joueur contre sa volonté. À ce jour, James a perdu sa place dans le onze titulaire, et des joueurs comme Lucas Vázquez ou Isco lui sont passés devant dans la tête de Zidane.

Malgré cela, dans la zone noble du Bernabéu, on est très calme au sujet de James. Aucun climat de tension n’existe comme ça avait pu être le cas par le passé avec Di Maria ou Özil. La clause de résiliation de James s’élève à 500 millions d’euros, un montant  qui permet au club d’examiner calmement les offres qui pourraient se présenter. Pour rappel, le Colombien avait rejoint le Real Madrid à l’été 2014 après le Mondial au Brésil, pour 75 millions d’euros.

Articles liés