James victime de menaces de mort, la police enquête

jam

James Rodriguez a reçu plusieurs menaces de mort à son arrivée en sélection colombienne. Une chose prise très au sérieux par le bureau du procureur général du pays, qui a décidé d’ouvrir une enquête.

Les autorités colombiennes sont déterminées à retrouver les auteurs de ces intimidations dont est victime James et sa famille depuis quelques jours. C’est la mère du joueur elle-même qui a reçu via son compte Twitter ces menaces qui visent son fils. Parmi les messages reçus, des horreurs du style : « J’arrive chez toi pour t’enlever tout ce que tu aimes », « Tu veux voir à quoi ressemble James mort ? »

xx

En charge de l’affaire, le général colombien Luis Alberto Perez soupçonne un groupe d’origine mexicaine, le « Legión Holk », d’être à l’origine des menaces. Un groupe qui compte de nombreux sympathisants dans plusieurs pays, dont la Colombie. Et même si James est rentré à Madrid depuis, la police est bien décidée à retrouver les coupables de ces actes, qui encourent une peine de prison de 4 à 8 ans. Pour y arriver, les enquêteurs ont entre leurs mains plusieurs éléments de preuve fournis par la famille du Madrilène. Affaire à suivre.

Articles liés