Kubo : « Ils ont le droit de me siffler, je pense que je le mérite »

kubo
Photo Pressinphoto / Icon Sport

Takefusa Kubo a disputé hier son premier match au Camp Nou comme professionnel. Sifflé par le public, le Japonais s’est exprimé après le match.

Prêté par le Real Madrid à Majorque, le petit prodige a affronté hier un club qu’il connaît bien, le Barça, pour être passé par la Masía. Les supporters du Camp Nou ne l’ont pas oublié non plus, et l’ont copieusement sifflé, en réprimande au fait d’être passé chez ‘l’ennemi’.

Aux micros de Movistar, celui qui fut l’un des meilleurs sur la pelouse côté Majorque malgré la défaite (5-2), a déclaré :

« C’est la décision du public. J’ai fait mon choix et ils ont le droit de me sifflet, je pense que je le mérite, même s’il y a aussi des gens qui m’ont applaudi ».

« De la peine ? Non, c’est une façon pour eux de me voir comme un rival, plutôt que juste comme un garçon de 18 ans qui joue assez bien au football ».

« Par chance j’ai pu jouer les 90 minutes et j’ai fait tout ce que j’ai pu, mais ça n’a pas été suffisant pour prendre des points », a conclu Kubo.

Articles liés