La méthode Pintus commence à payer

pintus

Relégué à un rôle de superviseur sous Lopetegui, Antonio Pintus est revenu au poste qui était le sien durant l’ère Zidane et cela a un impact visible sur le rendement de l’équipe de Solari, à l’heure où celle-ci rentre dans la phase décisive de la saison.

➤ Les 5 raisons du regain de forme du Real

L’équipe merengue est en grande forme avant d’entamer les huitièmes de finale aller de la Champions League, ainsi que le match retour crucial contre le FC Barcelone en Coupe du Roi. De plus, les merengues ne se trouvent plus qu’à 6 points du Barça en Liga, chose qui paraissait impensable il y a peu. Lorsque Solari a repris l’équipe, elle se trouvait hors des places européennes.

Luka Modric, dont le rendement post Coupe du Monde a été fortement pointé du doigt, a retrouvé toute sa superbe et le travail d’Antonio Pintus n’y est certainement pas étranger. Les joueurs du Real Madrid ont retrouvé de la confiance et de la sérénité. La défaite cinglante face à Barcelone l’année dernière (5-1) est désormais oubliée. Les Madrilènes sont toujours en course dans les trois compétitions.

La victoire en Coupe du monde des Clubs fut la première pierre portée à l’édifice du projet de Solari, et pourrait, si les Merengues continuent ainsi, signifier le début d’une nouvelle ère de succès. Antonio Pintus avait permis au Real Madrid d’arriver dans des conditions optimales à la fin des trois saisons victorieuses en Champions League. Gageons qu’il en soit de même cette année.

Articles liés