Le banc du Real Madrid ne fait pas le poids

recrues

L’absence des joueurs partis cet été se fait ressentir sur le banc comme à travers les résultats cette saison. Et les titulaires ont évidemment moins de concurrence.

Ce n’est pas la seule raison de la mauvaise période que traverse le Real Madrid, mais c’est probablement l’une des explications. L’été dernier, une grande partie des « super-subs » ont plié bagages (Morata, James, Mariano, Danilo et Pepe), suppléés par les jeunes Mayoral, Ceballos, Llorente, Theo et Vallejo.

Avant cela, Zidane pouvait compter sur l’expérience, la qualité et la profondeur de son banc les yeux fermés. C’est une toute autre histoire cette saison. L’entraineur ne fait d’ailleurs que très peu confiance aux derniers venus, leur cruel manque d’expérience devant sans doute influencer ses décisions.

Au même moment la saison dernière, après 22 journées, les joueurs venus du banc avaient déjà rapportés 5 points au Real Madrid en championnat, pour 9 au total en fin d’exercice. Cette saison, les remplaçants n’ont toujours pas rapporté le moindre point. Isco avait bien réussi à en arracher deux en marquant samedi dernier à Levante, mais c’était avant que Madrid ne finisse par se faire égaliser.

Le manque de concurrence dans l’équipe se fait au passage ressentir. Les titulaires ne sont aucunement inquiétés et cela ne semble franchement pas leur réussir. Le temps de « l’équipe B » si performante qui surgissait du banc est désormais bien loin…

Articles liés