Le PSG et Neymar en plein divorce ?

AFP PHOTO / ALAIN JOCARD

Pour la première fois depuis l’arrivée de Neymar à Paris en 2017, Nasser al Khelaifi a entrouvert une porte de sortie pour le Brésilien. 

Neymar va-t-il quitter le Paris Saint-Germain cet été ? La question se pose de plus en plus en France après les déclarations du président parisien ce lundi dans France Football : « Personne ne l’a obligé à signer ici. Personne ne l’a poussé. Il est venu en toute connaissance de cause pour s’inscrire dans un projet ». Et à en croire Le Parisien, le changement d’attitude adoptée par Nasser al Khelaifi traduit un certain agacement partagé par l’ensemble des dirigeants du PSG, dont Leonardo, le nouveau directeur sportif du club.

Selon le journal français, le PSG n’a plus envie de se plier aux exigences du Brésilien qui a toujours manqué la fin de saison depuis son arrivée dans la capitale française. Et d’après un témoignage d’un proche du joueur, sondé par Le Parisien, cette sortie médiatique a surpris dans le clan brésilien : « Neymar Junior ne s’est jamais senti heureux à Paris. Depuis deux ans, il doit faire face à une presse assez hostile à son égard et à des arbitres très peu protecteurs (…). Mais demander à quitter le club, c’est autre chose… et nous n’en étions pas là jusqu’à présent », aurait confié ce proche de la famille Neymar à Le Parisien.

Perez et la tentation Neymar

L’amour du président madrilène pour la star brésilienne est un secret de polichinelle. Depuis des années, Florentino Perez n’attend qu’une ouverture pour s’y glisser et s’offrir l’attaquant du PSG. De surcroît, la concurrence n’est pas rude sur le dossier puisque seuls le Barça, et éventuellement Manchester United, peuvent également acquérir un joueur à 200 millions d’euros.

Oui mais voilà, le boss du Real Madrid est peut-être passé à autre chose, ou plutôt, il a jeté son dévolu sur l’autre star du PSG : Kylian Mbappé. Aussi puissante soit-elle, la Casa Blanca ne pourra pas prendre Neymar et Mbappé en l’espace d’une ou deux années. Car oui, les Merengues projettent déjà de passer à l’offensive pour Kylian Mbappé à l’été 2020, à qui il ne restera normalement que deux années de contrat.

Enfin, le Real a déjà réalisé la majeure partie de son marché et ce sont 300 millions d’euros qui ont déjà été dépensés, sans compter l’arrivée probable de Paul Pogba d’ici à la fin de l’été. En outre, cela laisse difficilement place à une troisième opération galactique.

Articles liés