Le Real Madrid a-t-il réussi son mercato ?

visu-perez-mercato

Le mercato estival s’est terminé hier soir à minuit en Espagne. L’heure est désormais au bilan, et l’analyse des mouvements effectués par le Real Madrid cet été. 

A la question « le Real a-t-il réussi son mercato ? », nos rédacteurs ont répondu :

Jotha : OUI

Le mercato du Real est à mes yeux plutôt mitigé. Si le club a su investir, notamment à long terme comme il en a pris l’habitude ces derniers temps, le prêt de nombreux de ces joueurs n’a imputé qu’une révolution minime à l’effectif déjà en place. Si Paris ne s’est pas faite en un jour comme le dit le fameux proverbe, Madrid subira le même sort. Et il fallait en avoir conscience.

En terme de valeurs ajoutées, les madrilènes enregistrent tout de même les arrivées d’un latéral gauche et d’un avant-centre d’avenir ainsi que d’un ailier méga star qui fera un bien fou aux coéquipiers de Benzema. À cela s’ajoutent le retour de James et la conservation de Bale. C’est dans ses forces en présence que le Real Madrid pourrait avoir réaliser son meilleur mercato. Si son milieu de terrain, bien que vieillissant, parvient à revenir à niveau alors les manques en apparence flagrants pourraient s’estomper. C’est à cela que tiendra sa saison. Mais comme il n’en est que suppositions, reconnaissons que le Real a patiné là où on l’attendait très fort.

Impatient de voir si ce doux passage de témoin prendra forme tout au long de la saison. Il faudra de toute les façons des résultats rapides puisque le PSG est une échéance à court terme et un défi que les merengues devront absolument relever.

Punto : NON

Un petit « non », puisqu’il faut trancher. D’un côté, le Real a beaucoup dépensé et s’est renforcé à certains postes importants comme avec Mendy et Militao en défense, Hazard et Jovic en attaque, mais de l’autre, est totalement passé à côté de son recrutement au milieu de terrain. Zidane a fait le pari de délaisser toutes les pistes alternatives à Pogba jusqu’à la fin, et cela n’a pas payé. Pire encore, le club s’est débarrassé de Marcos Llorente et Kubo, deux joueurs qui auraient pu beaucoup apporter cette saison.

Autre souci, et de taille, la Casa Blanca n’a recruté qu’un seul titulaire, Eden Hazard, pour beaucoup de remplaçants. On attendait plus au niveau du renouvellement du onze de départ, mais la révolution tant annoncée n’aura finalement pas eu lieu. Pourtant, le Real avait enchaîné les signatures dès juin. On pensait alors que l’été servirait à sceller un mercato parfait, il n’en fut rien. Difficile au final d’être catégorique sur la question d’un mercato réussi ou pas, mais mon avis penche tout de même légèrement vers le non.

Axel : OUI

S’il est évidemment nécessaire de nuancer nos propos, il est intéressant de se prêter au jeu d’un avis tranché concernant le mercato madrilène. Et selon moi, le Real Madrid l’a réussi. Il ne faut pas oublier que le Real n’avait quasiment pas recruté lors des deux dernières années. Cet été, au lendemain d’une saison manquée en tout points, de gros changements étaient attendus, et beaucoup ont eu lieu. Au poste d’arrière gauche, la légende Marcelo a pour la première fois un véritable concurrent direct. Il en est de même au poste de défenseur central où la somme déboursée pour Militão prouve que le Brésilien aura sa chance. Aux avant-postes, le Real tient son Galactique en la personne d’Hazard et Jovic, joueur d’avenir mais surtout de présent, en témoignent ses stats à Francfort, présente un profil parfait pour être complémentaire à Benzema. S’ajoutent également Vinicius, Brahim ou encore Rodrygo, de jeunes joueurs qui ne calculeront pas au moment de fouler la pelouse. Si Zidane est resté dans le traditionnel lors de ce début de saison, des joueurs capables de bousculer sérieusement la hiérarchie sont arrivés, de quoi donner envie à chacun de se dépouiller.

Certes, aucun renfort extérieur n’est arrivé pour renforcer le milieu. Mais cela signifie-t-il que le club a manqué son mercato ? Pas selon moi. Après deux ans en Bundesliga, James est revenu et malgré sa fraîche relation avec ZZ, le Colombien apportera sa pierre à l’édifice cette saison. Ensuite, et sans surprise, un bel exercice du Real passera par un retour de Kroos, Modric et Casemiro à leur meilleur niveau. Le Tank a déjà prouvé qu’il était en forme, quant aux deux autres, s’ils sont parfois sur courant alternatif, des signaux positifs ont été aperçus lors des premières journées de Liga. Le supporter madrilène veut tout, tout de suite. Il n’est jamais rassasié. Offrez lui trois Ligue des Champions d’affilée, le soir du sacre il pensera déjà à la suivante. Et c’est ce qui fait la force et la légende de ce club.

Néanmoins, le club est arrivé à un tournant et de grandes manœuvres étaient nécessaires. Des manœuvres qui ne peuvent toutes être exécutées en l’espace d’une fenêtre de mercato. N’oublions pas que le Real a été le club le plus dépensier cet été, et l’argent semble avoir été investi intelligemment, sur des joueurs d’avenir.

Thom : NON

Difficile de sortir pleinement satisfait de ce mercato, bien que la plupart des recrues devraient rapidement nous donner satisfaction (Militao, Mendy, Jovic, Rodrygo, Hazard, Kubo ainsi que le retour de James). Le vrai problème, c’est que le Real Madrid ne s’est pas renforcé là où le besoin était criant et prioritaire : au milieu de terrain.

AUCUN joueur n’est arrivé malgré les nombreuses opportunités du marché (Ndombele, Lo Celso, Van de Beek, Eriksen) et pire encore, Zidane a exclu Dani Ceballos et Marcos Llorente de son effectif. L’un était le backup rêvé à Casemiro et l’autre est l’un des milieux les plus prometteurs de sa génération. James Rodriguez est un profil très différent (milieu offensif) et la confiance que Zidane accorde à Valverde me laisse songeur : c’est un bon joueur mais sera-t-il capable de s’imposer au Real (sans que ce soit un choix par défaut) ? J’en doute.

Au final, l’entité madrilène a renforcé toutes ses lignes avec beaucoup de cohérence… sauf le milieu de terrain où l’inimaginable s’est produit : il l’a affaibli ! Les conséquences de cette négligence pourraient être dramatiques et les risques sont élevées vu le manque de profondeur. Un profil à la Casemiro est indispensable et le Brésilien ne pourra pas jouer les 50 ou 60 matchs. Modric a beau avoir un an de moins que Cristiano Ronaldo, il est nettement moins frais physiquement et il devra être ultra ménagé si on le veut performant sur le terrain. La saison vient de commencer et nous savons déjà qu’elle sera très compliquée car un manque majeur n’a pas été comblé ; cela justifie une réponse négative à la question selon moi.


Sondage 

Articles liés