Le Real Madrid pourrait aussi baisser temporairement le salaire des joueurs

perez

Bien que la santé financière du Real Madrid soit excellente, le recours à une baisse des salaires pourrait devenir indispensable si la crise perdurait dans le temps. 

Dans son édition du jour, El Pais, référence en Espagne, revient sur la situation économique du Real Madrid. Pour l’heure, Florentino Perez a assuré à son capitaine Sergio Ramos que les salaires ne seront pas touchés, que ce soit pour les joueurs de football, les joueurs de basket et des, à peu près, 800 salariés de la maison blanche.

Néanmoins, la situation pourrait évoluer selon une source interne du club citée dans le quotidien espagnol aujourd’hui. Ces derniers se laissent une quinzaine de jours pour étudier les scénarios possibles selon l’évolution de la situation. À ce jour, le Real espère toujours une reprise du championnat, même à huis-clos, ce qui permettrait de récupérer les revenus liés aux droits TV.

Pour cet exercice 2019-20, les projections du club prévoyaient 822 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont environ 161 millions d’euros pour la billetterie et revenus annexes, puis 180 millions d’euros de droits TV. En clair, si la saison s’arrêtait là où elle en est (75% de la saison a été disputées environ), le manque à gagner serait colossal.

Le plan B : une baisse des salaires

Aussi solide soit-elle, le situation économique du Real Madrid sera aussi fortement impacté en supposant le pire des scénarios, à savoir une crise sanitaire qui perdure tout l’été. Dans ce cas, le club n’aurait pas d’autre choix que d’avoir recours à une baisse temporaire des salaires, à l’instar d’autres clubs comme la Juve et le FC Barcelone.

Néanmoins, d’après El Pais, pas question pour le Real d’activer l’ERTE (chômage partiel) comme le FC Barcelone, synonyme de baisse de 70% des salaires. L’entité madrilène optera pour une diminution contractée en accord avec les joueurs, comme l’a fait le club italien la semaine dernière. L’objectif étant d’assurer le salaire des employés en situation moins favorable que les joueurs professionnels. Lors de la saison 2018-19,  46,9 millions d’euros ont été dépensés pour le personnel du club (hors sportifs).

Articles liés