Lopetegui : « Le Real ? Je garde un très bon souvenir de tous les clubs où je suis passé »

lopetegui
Photo Pressinphoto / Icon Sport

L’entraîneur du FC Séville Julen Lopetegui retrouvera son ancien club, le Real Madrid, demain soir à Sanchez Pizjuan. Le technicien espagnol s’est exprimé à ce sujet en conférence de presse.

📎 À lire aussi : la conf de Zidane

Comment va l’équipe ? « On récupère du voyage à Qarabag et on se concentre sur le match contre le Real. On profite de toutes les heures pour bien se reposer et préparer cette rencontre le mieux possible. »

Le niveau de ceux qui jouent moins : « Le fait que les garçons soient prêts pour lorsque sonne l’alarme est important. Ils ont une bonne mentalité et cela nous va nous enrichir. Plus l’entraîneur a de problèmes pour faire ses choix, mieux c’est. »

A quel Real il s’attend : « Nous devons nous concentrer davantage sur ce que Séville va proposer. Nous aurons devant nous une équipe extraordinaire, au talent spectaculaire. Nous allons devoir montrer notre meilleure visage, d’autant plus face à cet adversaire. »

Grande soirée au Sánchez Pizjuán : « L’ambiance y est unique. Nous jouons trois points et nous viendrons pour les prendre. Nous savons que nous devons battre un bon rival et avec l’énergie de notre public nous allons essayer. »

Un adversaire qui vous motive particulièrement ? « Il n’y a pas de motivation supplémentaire pour l’entraîneur de Séville, car être l’entraîneur de Séville est déjà largement motivant. J’espère pouvoir rester ici de nombreuses années. Ma motivation est totale. »

Son passage au Real Madrid : « Je garde un très bon souvenir de tous les clubs où je suis passé. Mon seul objectif est de bien faire mon métier. Les acteurs ce seront les joueurs, pas les entraîneurs. »

Est-ce que Séville est favori ? « Si mettre un adjectif nous donnait un point, je le mettrais. Les matchs sont comme des melons, vous ne savez jamais sur quoi vous allez tomber avant de les ouvrir. »

Le climat autour de Zidane : « Je ne vais pas évoquer une situation qui ne me concerne pas. De toute façon, il faut toujours respecter au maximum ses coéquipiers et ses rivaux. »

Son équipe a-t-elle une marge de progression ? « Bien sûr qu’elle en a une, comme tout le monde. Nous devons consolider les choses que nous faisons bien car rien ne garantit que ça va durer. Nous allons continuer d’essayer de nous améliorer dans tous les aspects. »

Le Real a une malédiction avec ses anciens, va-t-il aligner Reguilón et Chicharito ? « Je ne me base pas sur ces choses pour faire les compos d’équipe. »

Articles liés