Marcelo : « L’équipe n’a pas besoin de renforts supplémentaires »

marcelo
AFP – Photo Irina R.H

Le défenseur du Real Madrid Marcelo a accordé une interview à Sport Bild. Le Brésilien revient sur le mercato du club, la saison qui débute et les critiques. Extraits.

Objectifs de la saison : « Depuis que je suis à Madrid, le club m’a appris à toujours me battre pour tous les titres. Cette année, rien ne change. Nous voulons nous battre pour la Liga, la Ligue des Champions et la Copa. »

Le Real a-t-il encore besoin de renforts ? « Non. Notre équipe est bonne. C’est difficile mais si nous nous concentrons sur notre travail, nous pouvons tout gagner. »

Toni Kroos : « C’est un grand joueur. Il a tout gagné avec le Real Madrid et avec la sélection allemande. Ce n’est pas l’Allemand typique, dur et sérieux, mais quelqu’un de très gai et amusant. J’ai passé beaucoup de temps avec lui : c’est quelqu’un de bien. »

Les critiques : « La saison dernière ne représente qu’une fraction de toutes les critiques que j’ai pu recevoir depuis mon premier jour à Madrid. J’ai appris à vivre avec. Je sais mieux que quiconque quand je suis en forme et quand je ne le suis pas. Les critiques, je m’en moque. Quand les choses ne vont pas bien, je dois travailler pour m’améliorer. »

Options en Ligue des Champions : « Nous savons que chaque année, il est toujours plus difficile de gagner la Ligue des Champions. La Liga et la Copa également. Dans tous les pays, les clubs travaillent pour y parvenir. Cela rend les choses plus compliquées chaque année. »

Sa coiffure : « Je ne me suis pas coupé les cheveux depuis longtemps, mais quand c’est nécéssaire, je le fais moi-même. Je ne me coupe que les pointes pour que ça reste long, mais uniforme. »

Pourquoi une Volkswagen Beetle tatouée sur le bras ? « Mon grand-père a toujours cru en moi et m’emmenait partout. Il a fait tout ce qui était possible et impossible pour me voir jouer en tant que professionnel. Ce tatouage, c’est la voiture avec laquelle il m’emmenait toujours à l’entraînement. »

Articles liés