Marco Asensio peut espérer récupérer « 100% de ses capacités »

AFP PHOTO / GABRIEL BOUYS

Victime d’une rupture du ligament croisé antérieur et du ménisque externe au genou gauche, Marco Asensio va faire face à l’un des plus gros défis de sa carrière.

Pourtant en bonne prédisposition physique en ce début de préparation estivale, Marco Asensio souffre d’une rupture des ligaments croisés du genou gauche. C’est l’occasion pour nous de revenir sur cette blessure malheureusement assez courante chez les sportifs et plus particulièrement chez les footballeurs, avec Philippe Degache, Kinésithérapeute du sport.

Une rupture des ligaments croisés, qu’est-ce que c’est ?

L’expression « rupture des ligaments croisés » est quelque peu vulgarisée. En effet, le genou est composé de 4 ligaments : les 2 ligaments collatéraux (médial et latéral) et les 2 ligaments croisés : antero-externe (LCAE) et postérieur interne (LCPI).

Les croisés sont considérés comme le pivot central du genou et assurent la stabilité. Le plus souvent, c’est une rupture du ligament croisé antero-externe qui survient. Celle-ci peut-être associée ou non à d’autres lésions : ménisque, ligament collatéral ou encore l’aileron rotulien, qui peuvent par conséquent entraîner une chirurgie plus importante et des soins d’une plus longue durée. Dans le cas de Marco Asensio, c’est donc une atteinte du LCAE conjuguée à celle du ménisque externe qui a été décelée.

Comment cette blessure survient-elle ? 

Le mécanisme lésionnel survient le plus souvent lors de la réception d’un saut ou d’un changement de direction soudain impliquant une torsion brutale. L’hypertension (shoot dans le vide) peut aussi être une cause de rupture. Si tel est le cas, une opération sera envisagée et la longue phase de rééducation et de réadaptation débutera.

Aucune chance de revoir Asensio cette saison ? 

Il faudra compter 5 à 6 mois minimum de rééducation, ce qui ne veut pas forcément dire que s’en suivra une reprise de l’activité avec d’excellentes capacités. On parle très souvent d’une période comprise entre 9 et 12 mois post-opératoire pour retrouver des capacités optimales. L’âge d’Asensio est bien sûr à prendre en compte, son évolution sera sans doute rapide et favorable à une reprise en bon état de forme et au maximum de ses capacités, mais un joueur met bien souvent 12 mois pour récupérer et se retrouver à un même niveau physique qu’avant la blessure.

Asensio peut-il retrouver 100% de ses capacités ? Des joueurs comme Fékir ou Jesé n’ont toujours pas retrouvé pleinement leurs capacités…

Marco Asensio est moins explosif que ces deux joueurs, ce qui signifie qu’en matière de qualités intrinsèques, il n’y aura pas de grosses pertes pour l’Espagnol. Concernant Asensio, il y a des chances pour qu’il récupère 100% de ses capacités. L’explosivité demande un gros travail, et l’appréhension qui découle d’une rupture du LCAE est difficile à gérer.

Articles liés