Notes : Alavés – Real Madrid

Le Real Madrid s’est imposé 1-2 sur le terrain d’Alavés ce samedi en Liga. Voici les notes des Madrilènes attribuées par notre rédaction.

Areola : 6 – Une hésitation en première mi-temps restée sans conséquences pour le Français, qui s’est aussi montré décisif devant Lucas Perez (hors-jeu de toute manière) puis Manu Garcia en toute fin de match.

Carvajal : 6,5 – Bon match de Dani Carvajal, solide et très incisif en attaque. Il participe et est à la conclusion de l’action qui amène le deuxième but du Real Madrid.

Militao : 6 – Une prestation globalement sérieuse malgré un penalty (non sanctionné) concédé dès l’entame de match.

Ramos : 6 – Du Sergio Ramos tout craché. Décisif dans les deux surfaces, dans le bon comme dans le mauvais sens. Heureusement, son équipe a réussi au final à se sortir de la difficulté dans laquelle il l’avait mise.

Marcelo : 6 – Intéressant offensivement, le Brésilien a apporté du danger face à une équipe très regroupée. Il n’a pas trop souffert de l’autre côté du terrain.

Casemiro : 6 – Il a fait l’essentiel à la récupération, notamment en deuxième période où il a un peu élevé son niveau de jeu. Avec le ballon, il a été nettement moins inspiré.

Kroos : 6,5 – Il a joué comme un sénateur en première période et a été mieux en deuxième. L’Allemand est plus mobile et offensif. Il a réalisé sa 13e passe décisive en carrière à Sergio Ramos.

Modric : 5.5 – Match plutôt discret du Croate. Il a perdu beaucoup de ballons cet après-midi (20).

⭐ Isco : 6,5 – Bon match d’Isco pour sa deuxième titularisation consécutive. Il est moins fantasque, mais plus fluide dans ses transmissions. Beaucoup de mobilité et il force Pacheco à la parade avant que Carvajal ne pousse au fond.

Bale : 4 – Fantomatique, le Gallois n’est pas très à l’aise dans ce système à deux attaquants. Sa plus belle action du match est une touche longue à destination de Benzema.

Benzema : 5 – Petit match de KB9. Il a été très peu trouvé et tout aussi peu inspiré face à Alavés. Un peu de fatigue peut-être…


Zidane : Bon coaching – Il faut gagner ces matchs-là, et son équipe a réussi à le faire. Il a opté pour la continuité avec Isco en meneur malgré l’absence d’Hazard et son choix s’est avéré payant. Il a pu faire souffler Varane, Valverde et Courtois, preuve qu’il implique, peu à peu, l’ensemble de son groupe.

Articles liés