Notes : Real Madrid – Athletic Club

notes-bilbao

Pour cette 33e journée de LaLiga, le Real affrontait l’Athletic à Bernabéu cet après-midi. Voici les notes des Madrilènes attribuées par notre rédaction.

Navas : 6,5 – Peu sollicité, le gardien du Real a fait un match sérieux et  est resté concentré durant toute la partie. Il empêche Iñaki Williams de réduire le score en fin de rencontre.

Carvajal : 6,5 – Le couloir droit madrilène n’a pas été très actif aujourd’hui et le jeu a beaucoup penché sur le côté Asensio – Marcelo. Dani a fait son match, sans plus.

Varane : 6,5 – Bon match du Français. Il a bien dirigé sa défense et a formé un bon duo avec Vallejo aujourd’hui. Quelques erreurs de relance à signaler, mais son match est sérieux.

Vallejo : 8 – Super match de Jesus Vallejo aujourd’hui, et pour un joueur qui a si peu joué cette année, c’est à valoriser ! Il a parfaitement muselé Iñaki Williams et il réalise l’intervention décisive qui précède l’ouverture du score madrilène.

Marcelo : 6 – On est encore loin du grand Marcelo, même si on dénote un léger mieux aujourd’hui. Un peu plus d’enthousiasme et de jeu vers l’avant.

Casemiro : 6 – Le Real était dans une configuration qui ne l’avantage pas forcément. Les Merengues ont été peu mis en danger et le Real a globalement eu la maîtrise du ballon, ce qui ne met pas en avant ses qualités premières.

Kroos : 6,5 – Bon match de Toni. Il s’est projeté un peu plus vers l’avant aujourd’hui, ce qui s’est avéré payant. Pour le reste, techniquement notamment, il était dans ses standards habituels.

Modric : 6 – Il s’est réveillé en deuxième mi-temps et il perd encore un peu trop de ballons, même s’il a su accélérer le jeu par intermittence.

Vazquez : 4 – Beaucoup trop de déchet dans son jeu aujourd’hui. Petit match de Lucas.

⭐ Benzema : 9 – Que dire… ? Le Français n’a pas beaucoup été trouvé en première période, mais il s’est montré très efficace en seconde. Et au-delà du triplé, il fluidifie toujours autant le jeu de son équipe.

Asensio : 6 – Match mitigé de l’Espagnol. Il y a eu du bon, notamment sa qualité de centre, mais il est beaucoup trop prévisible lorsqu’il évolue sur un côté. Il a du mal à faire de vraies différences.

Articles liés