Raúl : « Faire partie de ce club est la plus belle chose qui puisse vous arriver »

L’entraîneur du Real Madrid Castilla, Raúl Gonzalez Blanco, a livré ses impressions sur la situation actuelle, sans oublier d’exprimer tout son amour et son affection pour le club qui lui a permis d’écrire sa légende.

Affection à l’international : « C’est une grande fierté. C’est incroyable de réaliser à quel point tout le monde vous apprécie. À Valdebebas ou au Bernabéu, vous êtes dans votre petite bulle, qui est en fait très grande, mais quand nous avons pu voyager aux États-Unis en pré-saison ou en Asie, nous avons vu des gens, sûrement dans le besoin, avec le maillot du Real, à vouloir être proches de nous… Faire partie de ce club est la plus belle chose qui puisse vous arriver. »

Responsabilité : « Je dis toujours à mes joueurs qu’être un joueur du Real Madrid, c’est l’être 24 heures sur 24, et 7 jours sur 7. »

Quarantaine : « Comme pour tout le monde, c’est un sentiment étrange et différent, mais la façon dont nous pouvions aider était de rester à la maison. J’ai passé plus de temps avec ma famille, mes enfants, en prenant soin que mes aînés en restant chez moi. Nous avons aussi été confrontés aux décès d’amis et de collègues qui n’ont pas été agréables. Tous, d’une certaine manière, avons souffert d’une façon ou d’une autre. Nous devons continuer à nous battre, rester vigilants. On espère que d’ici peu nous pourrons revenir à une certaine normalité. »

Garder la forme en confinement : « Par chance je suis équipé chez moi. J’ai fait un peu de tout, en essayant de maintenir un bon niveau physique parce qu’on reste beaucoup enfermés. Je passe plus de temps avec les enfants, tout est plus familier, un peu plus différent. »

Le bout du tunnel : « Il semblerait que peu à peu nous apercevions la lumière et que bientôt nous pourrons faire les choses comme avant, mais d’une manière légèrement différente. »

Articles liés