Sergio Ramos : « Un jour très spécial pour moi »

ramos

Récemment devenu le joueur le plus capé de l’histoire de la Roja, le capitaine Sergio Ramos sera mis à l’honneur lors du match Espagne-Malte. La fédération l’a interviewé à cette occasion.

L’hommage
« C’est inoubliable que votre pays et votre peuple reconnaissent les efforts accomplis et tout ce qui a été réalisé en 168 matchs. Etre honoré de cette manière sera un jour très spécial pour moi et j’en serai toujours reconnaissant. »

Son record
« J’ai toujours rêvé de pouvoir représenter mon pays mais, connaissant les grandes stars qui sont passées par là, telles que Raúl, Iker, toutes les grandes stars de notre football, je n’aurais jamais pensé être le joueur le plus capé. »

Son premier souvenir
« Pour ma première convocation, je me souviens que j’étais chez moi avec ma mère et mon frère. L’attaché de presse de Séville nous a appelés pour nous dire que Luis Aragones m’avait choisi. Tout le monde sautait de joie, ma mère pleurait… cette image me revient, c’était un rêve devenu réalité. »

Son meilleur moment en sélection
« Les trois dernières finales sont les moments qui m’ont le plus marqué en équipe nationale. Quand en plus vous avez la chance de les gagner, ça reste gravé à jamais. »

Luis Aragones, toujours présent
« C’est la personne qui m’a le plus influencé parce que j’étais très jeune, j’avais très peu d’expérience et ses conseils valaient pour 1000. Il était très attentif avec moi, avec Reyes, avec Torres, avec Iniesta … des joueurs jeunes qui avaient besoin de ce père du football. Luis a fait un travail incroyable avec nous. »

Défendre son pays
« Parler de l’équipe espagnole pour moi, c’est parler de fierté, d’enthousiasme, de courage, d’effort, de dévouement. Nous représentons des valeurs que tout le monde n’a pas la possibilité de défendre. Quand je suis en sélection, je profite de chaque moment comme si c’était le dernier. C’est pourquoi j’ai l’ambition de continuer à venir ici et représenter l’Espagne « 

Prochains défis
« Les défis à court terme sont de jouer la Coupe d’Europe et d’essayer de la gagner. Nous verrons ensuite. Nous essaierons de faire bonne figure et moi tant que capitaine, diriger l’équipe avec fierté et responsabilité. »

Articles liés