Solari : « Nous sommes contents de ce que nous faisons »

solari
AFP – PHOTO GABRIEL BOUYS

Le Real Madrid reçoit la Sociedad à Bernabéu, demain à 18h30. Pour évoquer le match, Santiago Solari était en conférence de presse ce matin.

L’équipe rejoue trois jours à peine après Villarreal…

« Le calendrier est très intense, il y a un match tous les trois jours, des compétitions différentes… Le plus important est de maintenir l’énergie, de récupérer les blessés, et c’est important et que personne de plus ne se blesse. Les joueurs ne sont pas des machines, c’est difficile de jouer tous les trois jours. En Liga, l’objectif est de remonter au classement, passer de la neuvième à la quatrième place a été difficile, il faut continuer à grimper. C’est dans l’adversité qu’on voit le caractère. »

Les critiques envers Marcelo

« Marcelo a eu trois blessures musculaires, cela n’a pas été facile pour lui. Il a récupéré, nous avons eu la Coupe du Monde des Clubs, une pause et maintenant la reprise. Il a retrouvé du rythme, et c’est très important pour nous qu’il ne se blesse plus. C’est fondamental pour l’équipe et pour le club. Tout au long de l’année, il y a de bons et de moins bons moments, mais c’est fondamental pour l’équipe. Il faut faire attention. »

Après le match nul à Villarreal, êtes-vous inquiet ?

« L’objectif est de remonter, nous sommes conscients que le début n’a pas été facile. Nous sommes passés de la neuvième à la quatrième place et nous devons continuer, il reste encore à faire, on doit se battre, relever le défi et assumer la situation difficile. Nous sommes contents de ce que nous faisons. Nous devons continuer à prendre des points, c’est clair pour nous, c’est mathématique. »

Villarreal était un accident ou une réalité ?

« C’est la compétition, toutes les équipes s’affrontent, nous avons l’une des Liga les plus compétitives, personne ne fait de cadeau. C’est difficile pour tout le monde de prendre des points. Il ne faut pas sous-estimer les matchs nuls, nous voulons gagner tous les matches, mais la compétition est ouverte. Il faut livrer chaque bataille. Nous avons fait une bonne première mi-temps contre Villarreal et dans la seconde cela nous a coûté de tuer le match et nous sommes repartis avec un seul point. Nous espérons prendre trois points contre la Real. »

Que pensez-vous de la Sociedad ?

« C’est une équipe toujours enthousiaste, avec de la qualité individuelle, un football offensif. Ils ont changé d’entraîneur et on verra bien, il peut y avoir un changement de style. Mais les joueurs ne changent pas, ils sont bons, surtout devant. »

La blessure de Bale

« Nous pensons que c’est quelque chose de léger, que ce n’est pas préoccupant. Il passera des examens aujourd’hui et nous en saurons plus. On espère qu’il sera rapidement de retour. »

Pourquoi l’équipe est-elle plus fiable en Champions qu’en Liga ?

« Nous sommes en course dans trois compétitions, quatre avec la Coupe du Monde des clubs. Les joueurs ne sont pas des machines, il faut faire un travail de renouvellement de l’énergie. Personne n’a plus de compétitions que nous cette année, personne n’a eu moins de vacances. Nous faisons tous les efforts possibles, sans aucun doute. Il suffit de regarder quelques attitudes individuelles : Bale a joué à Vigo avec une cheville enflée toute la seconde mi-temps pour qu’on finisse à onze, Benzema est l’un des attaquants les plus généreux que je connaisse, Lucas Vazquez a couru 14km dans tous les matches et a également été le meilleur passeur décisif l’année dernière. Carvajal a un cœur énorme, Modric a joué l’autre jour après avoir eu 39,4°C de fièvre la veille car il était important qu’il joue … Le niveau d’engagement des joueurs avec ce maillot est indéniable. Ils continuent de le démontrer. »

Avez-vous des titulaires indiscutables ?

« Non, il y a 24 joueurs et tout le monde peut jouer. Evidemment certains joueurs ont une identité et un passé, et des vitrines pleines de gloire, alors qu’il y a aussi beaucoup de jeunes joueurs qui débutent. Tout le monde peut jouer à tout moment. »

Isco a joué l’autre jour sur le côté. N’est-il pas plus performant au poste de meneur de jeu ?

« Isco me semble être un joueur avec une telle qualité qu’il peut évoluer dans n’importe quelle position. Il n’a pas à être décisif avec la vitesse, mais il peut l’être avec l’imagination, la qualité, la dernière passe…. Il y a beaucoup de façons de le faire. Chacun a ses propres caractéristiques. »

Articles liés