Zidane : « Les plaintes de Séville sur le VAR ? Il y a clairement faute »

zidane
Photo Icon Sport

L’entraîneur du Real Madrid, Zinédine Zidane, s’est présenté en conférence de presse après le succès de son équipe face au FC Séville (2-1). 

Ses sensations : « On a beaucoup souffert en première mi-temps. On n’est pas bien entré dans le match. Il nous a manqué un peu de tout, puis on a été bien meilleur en deuxième. Presser haut est notre force et nous avons récupéré plus rapidement le ballon. On peut être content de notre match finalement puisque nous avons joué contre une très bonne équipe. »

Le match : « Je pense qu’il était important pour nous d’être plus agressifs. Nous savons qu’avec le ballon, nous pouvons faire des actions comme lors de la talonnade de Jovic. Ce sont des choses que nous savons faire. Nous étions bien meilleurs en deuxième. »

L’importance de rester concentré tout le match : « C’est essentiel pour nous. Les matchs durent 90 minutes et si tu n’es pas concentré, des rivaux comme FC Séville peuvent te faire mal, mais rien de nouveau. On poursuit notre bonne série. On a beaucoup souffert aujourd’hui mais cela va être le cas jusqu’à la fin de saison. Il faut profiter des trois points. »

Comment Casemiro peut encore nous surprendre : « Offensivement, de temps en temps. Il est capable de terminer les actions. Le deuxième but m’a davantage surpris. N’importe quel joueur peut faire la différence, aujourd’hui c’est Casemiro et je suis content pour lui. »

Le FC Séville se plaint de la VAR... : « Le but refusé ? J’ai revu l’action et il le bloque, clairement. Il y a faute de Gudelj. La seconde action, il n’a pas sifflé la main. Pour lui elle n’y est pas mais moi je l’ai vue. C’est pour cela que je n’entre jamais dans ces débats sur ce qui se passe sur le terrain, parce que parfois c’est à ton avantage, parfois pas. C’est compliqué. Ce sont les arbitres qui décident. »

Monchi a dit que si la VAR avait annulé le but de Munir, il serait entré sur le terrain et aurait demandé à ses joueurs de sortir du terrain : « L’arbitre a fait ce qu’il avait à faire. Il y a main et il ne l’a pas sifflée. Que dois-je dire moi ? Je ne vais pas entrer là-dedans. C’est un match très compliqué pour tout le monde. Le résultat final est logique. Monchi ? Je ne vais pas commenter ce qu’il a dit. Je ne suis personne pour dire s’il a raison ou non. Sa réaction me paraît un peu exagérée mais je ne vais pas en parler davantage. »

L’équipe est bien physiquement : « C’est fondamental aujourd’hui. Les joueurs sont des machines, ils doivent toujours être bien préparés. Nous le savons et nous le travaillons. »

Bale et James pas dans le groupe : « Ils sont un peu touchés, tous les deux. Gareth ne s’est pas entraîné l’autre jour, c’est pour ça qu’il n’était pas là. »

Militao, un joueur d’avenir : « Oui, mais du présent aussi. Il est toujours très bon. Il est jeune, il peut s’améliorer sur de nombreux aspects. Nous sommes contents de tous les joueurs, les plus jeunes aussi. Ils doivent apprendre et faire beaucoup sur le terrain mais nous sommes là avec eux pour travailler. »

L’évolution de Varane : « On la voit tous. Il a disputé son 300e match avec le Real Madrid, mais il y a beaucoup de travail derrière. C’est quelque chose de normal, je ne suis pas surpris car nous avons pris une grande décision il y a 10 ans lorsque nous avons cru en lui. Je suis très content  de le voir toujours ici, 10 ans après. »

Ce que représente cette victoire : « Ce ne sont que trois points, mais c’est très important de les prendre. Il faut répondre présent à chaque minute et nous pouvons être satisfait d’avoir bien réagi après le mauvais début de match. »

Articles liés