Zidane : « Nous avons beaucoup de joueurs ici qui peuvent nous rapporter de l’argent »

zidane

L’entraîneur du Real Madrid, Zinedine Zidane, s’est présenté en conférence de presse à Valdebebas, à la veille d’affronter Leganés en Liga (lundi, 21h).

Comment va l’équipe ? « Nous avons eu une longue semaine, avec beaucoup d’entraînements et ça va bien. Nous avons profité de l’occasion pour travailler le physique, nous avions du temps. »

Absence de Kroos : « Oui, il a une gastro-entérite. Il a passé une mauvaise nuit et n’est pas venu. Nous verrons d’ici demain. »

Kroos s’intègre-t-il dans le futur projet ? « Toni est un joueur fondamental, très bon, il fait de grandes choses depuis cinq ans. C’est un grand joueur, très calme, qui résiste bien à la pression. J’ai toujours aimé Toni. On parle de Toni et des autres, si je les veux ou pas… Tous les joueurs qui sont là sont très bons et très importants. Il y aura des changements, mais pas maintenant : à la fin de la saison. On le saura à ce moment là, je ne dis pas ça pour Toni, je le dis parce que je veux des changements, mais à la fin de la saison. »

Est-ce que Benzema est compatible avec un 9 pur ? « Il est compatible avec tout le monde, les bons joueurs peuvent jouer ensemble. Et Karim est un joueur différent, ce n’est pas vraiment un neuf. Quand il a commencé, il jouait plus sur le côté, plus bas. Il sait faire beaucoup de choses, marquer comme 9 et combiner comme un 10. »

Avenir de Marcos Llorente : « Nous verrons l’année prochaine, je le connais depuis longtemps, nous étions ensemble au Castilla. Il s’améliore sans cesse, la seule chose désormais, c’est qu’il a besoin de jouer plus, ça lui fera du bien. Quand il jouait à Alavés, avec régularité, il avait fait une grande saison. »

Situation de Gareth Bale : « Il reste sept matchs, comme les autres. On va voir comment on va jouer, il va y avoir des changements, je compte sur Gareth. »

Courtois ne s’entraîne toujours pas : « Il ne se sent pas bien, ce n’est pas seulement une gène, ce sont deux ou trois. »

Accepteriez-vous que Madrid fasse de l’argent en vendant Isco, l’un des joueurs avec la meilleure cote ? « Il y a beaucoup de joueurs ici qui peuvent nous permettre d’encaisser de l’argent. Ils sont tous très bons et de nombreuses équipes s’y intéressent, à Isco et à bien d’autres. Mais je ne vais pas en dire plus. »

Avez-vous déjà eu une conversation avec les joueurs sur lesquels vous ne comptez pas ? « Je l’aurai, évidemment, mais pour l’instant je n’ai parlé à personne car nous jouons encore, il nous reste sept matchs. Nous aurons le temps de parler de ce que nous allons faire. »

A quel Leganés s’attend-il ? « A un rival qui  qui veut battre le Real, une équipe enthousiaste et agressive qui fait une bonne saison et joue bien. Nous devrons être très bons pour récolter les points demain. »

Manque-t-il un leader en attaque comme Cristiano ? « Le problème c’est que Cristiano ne peut pas être remplacé. Il est parti, mais nous pouvons ramener des joueurs et ceux qui viendront ne feront pas ce que Cristiano a fait, j’en suis convaincu. Après, c’est la vie, il a fait de grandes choses ici avec ce maillot et nous en étions ravis. Je suis fatigué de répéter la même chose… Nous ne gagnerons rien cette saison mais nous allons essayer de finir le plus haut possible, devant l’Atlético. C’est l’objectif. »

Y at-il des joueurs intouchables en vue de la saison prochaine ? « Oui, mais je ne dirai pas lesquels. Mais bien sûr, nous n’allons pas changer tout le monde. »

Qu’attendez-vous de Vinicius ? « C’est un joueur de plus qui vient d’arriver, il est jeune et je veux le récupérer avant la fin de cette saison. Il va bien, il s’entraîne déjà sur le terrain et se remet petit à petit. Je ne peux pas dire quand il va revenir. »

Comment motiver l’équipe dans cette situation ? « La bonne chose est que personne ne se cache ici. Tout le monde veut jouer, personne ne souhaite pas s’entraîner. Nous devons nous motiver non pas pour remporter un titre, mais pour terminer deuxième. »

Que pensez-vous du fait de jouer le lundi ? « Il y en a beaucoup qui jouent lundi … Là c’est notre tour. »

La domination espagnole en Champions League touche-t-elle à sa fin ? « Je ne pense pas que le cycle victorieux des clubs espagnols soit terminé, mais il est vrai que les Anglais vont essayer de gagner, ainsi que les Italiens, mais cette année, il semble les Anglais soient bien placés. C’est normal, c’est un football qui progresse et je ne serais pas surpris de voir un club anglais l’emporter, leurs entraîneurs apportent quelque chose de nouveau, leur expérience du football. Je pense que c’est positif pour eux. Mais je ne pense pas que le football espagnol perde sa place pour autant. »

Articles liés