« À notre premier rendez-vous, Rafa m’a expliqué ce qu’était un 4-4-2 »

benitez perez femme rafaDerrière chaque grand homme, il y a toujours une femme formidable. Dans le cas de Rafa Benitez, c’est Montserrat Seara, son épouse. Titulaire d’un doctorat en droit et originaire d’Ourense, la Galicienne dévoile dans une interview pour le journal "La Région" ce que c’est que d’être marié depuis plus de 20 ans avec l'actuel entraîneur du Real Madrid.

Il ne pense qu’au football : « Lors de notre premier rendez-vous, Rafa m'a expliqué ce qu’était un 4-4-2. Il a quitté les terrains et l’année ou nous étions à la maison, il est allé aider à entrainer l'équipe du collège. C’était hilarant.. Il se mettait sur le bord du terrain et criait comme s’il était en première division, en levant les bras au ciel. Pour lui, le football n’est pas un boulot, c’est sa passion. » 

Rafa et ses compos d’équipe : « Même moi je ne les connais pas. Parfois, je lui demande qui va jouer, et il me répond qu’il ne sait pas encore. Il n’y a rien à y faire, il ne ne lâche jamais rien. »

Son départ de Naples pour prétendues raisons familiales, corroborées par sa femme : « À Naples en hiver, les déplacements étaient difficiles, il n'y avait pas de vols directs et c’était très compliqué. Maintenant, en étant à Madrid, ce sera vraiment plus simple."

Être la femme de Benitez : "Je me suis arrêté de faire certaines choses qui me plaisaient, mais j’ai également gagné en liberté et en aides. À Liverpool nous faisons beaucoup de choses pour les enfants qui sont en difficulté. De telles actions sont plus faciles à mener quand vous portez le nom de la famille Benitez. » (Montserrat Seara a été honorée en 2012 du titre de «Femme de l’année»)

Pourquoi ils ne sont pas venus avec toute leur famille à Madrid : « Nos filles ont leurs vies, leurs études et leurs amis en Angleterre. À Madrid, toute la tranquillité que nous avons à Liverpool disparaît. »

Mourinho (le Real est la troisième équipe que Benitez entraine derrière le Special One) : « On va régler les problèmes qu’a laissé derrière lui notre ami », plaisante-t-elle. « Quand vous y pensez, c’est une coïncidence normale, les équipes d'élite sont souvent les mêmes. »

Quand prendra-t-il sa retraite ? « Je ne sais pas.. Si Dieu le veut, il lui reste vingt ans de football. »

Articles liés