Ancelotti : “La clé du succès, c’est la relation avec les joueurs”

ancelotti-realCarlo Ancelotti a évoqué dans une interview pour The Independent son vécu en tant que qu’entraîneur.

Les clés de son succès : « Le président ou le propriétaire est la personne qui contrôle le club. Le travail de l’entraineur est de le rendre heureux. Mais la clé du succès en tant que coach, c’est votre relation avec les joueurs. Les grandes équipes et les grands joueurs réussissent lorsque l'ambiance est bonne. Ils doivent se divertir dans leur travail et se sentir libres pour exprimer leur talent. C’est mon point de vue.

J‘ai travaillé avec quelques-uns des joueurs les plus importants comme Cristiano, Ibrahimovic, Kaka ou Zidane, mais ceux-là sont les plus faciles à diriger car ce sont les plus professionnels. Leur mentalité de gagnant te facilite les choses. Bien sûr, parfois je me mets en colère, mais j’ai toujours une attitude calme.

J’aime discuter et entretenir une bonne relation avec eux, mais cela ne signifie pas que je ne dois pas être dur dans certains aspects de mon travail. Mais c'est mon style et il me convient. »

Favoris pour la Ligue des Champions : « Il n’y aura pas de surprises, de nouvelles équipes. Je pense que le Barça, le Bayern et le Real Madrid sont favoris. Le PSG ou Manchester City peuvent peut-être créer la surprise. »

La Décima : « La Décima fut très spéciale car dès mon premier jour, j’ai vu que tout le monde parlait de ça. Cela l’a rendue encore plus importante pour les joueurs, le président et les supporters. Pour moi, ça n’a pas été une pression supplémentaire, mais plutôt une motivation. »

Renvoi du Real : « Je savais par expérience que je serais viré si je ne gagnais pas un titre de la saison. Je l’ai su dès le premier jour où j’ai signé mon contrat avec le Real Madrid. »

Ses projets pour l’avenir : « J’aimerais gagner encore la Champion's, mais ne je ne la recherche pas pour être le meilleur. J'ai eu la chance de la remporter trois fois et je peux me souvenir de chaque instant. J'aime mon travail. Je ne le trouve pas stressant et je me suis seulement arrêté car je n’ai pas trouvé de club après le Real Madrid. »

Articles liés