Anelka raconte son “cauchemar” au Real Madrid

Crédit : Imago

Pour la première fois, Nicolas Anelka s'est livré sur son très court passage au Real Madrid, durant la saison 1999-2000. 

Dans un documentaire diffusé sur la plateforme Netflix ce mercredi qui retrace la carrière du joueur et revient sur toutes les polémiques, Nicolas Anelka est revenu sur le calvaire qu'il a vécu au sein de la maison blanche.

"Le Real Madrid, c’était la folie. Beaucoup de presse, de supporters. J’ai compris ce que c’était d’être une star quand je suis arrivé au Real Madrid. Et j’ai détesté", a confié l'ancien merengue, recruté pour une somme importante à l'époque (environ 34M€). Pour autant, il n'a jamais réussi à s'intégrer au club et a raconté une anecdote qui témoigne de la difficulté que cela représente.

"Quand j’ai fini ma conférence de presse, j’arrive au vestiaire. J’arrive en premier, je m’assois. A chaque fois qu’il y avait un joueur qui arrivait, il me déplaçait parce qu’il me disait ‘ça c’est ma place’. Un autre arrivait ensuite… peut-être vingt comme ça. Je me suis dit ‘qu’est-ce que je fais là? Ça va être hostile, ça va être chaud’. Ce que j’ai vécu là, c’était le début d’un cauchemar", a déclaré Anelka, qui n'a disputé que 34 matchs avec le Real.

Après avoir manqué des entraînements, le joueur a été sanctionné par le club. Ce qui a compliqué davantage encore sa situation : "Revenir à l'entraînement fut vraiment difficile parce que les joueurs étaient contre moi."

"J'ai aidé le Real Madrid à gagner sa huitième Ligue des Champions. Je suis fier de ça. Je n'ai pas fait beaucoup. J'ai fait très peu au Real et j'aurais aimé faire beaucoup plus mais je n'en ai pas eu l'opportunité. Je n'étais pas bon non plus. Tu dois faire des sacrifices pour jouer au Real Madrid mais j'étais trop jeune pour le comprendre. Il y a des choses que je n'aurais pas dû dire ou faire. C'est arrivé trop tôt dans ma carrière", a confié Anelka.

Articles liés