Asensio : “Je n’aime pas rester sur un côté, j’ai besoin de liberté en attaque”

asensio
Photo GQ Espana

Le jeune Marco Asensio a livré une interview au magazine GQ Espagne. L'Espagnol y évoque entre autres son nouvel entraîneur au Real, son style de jeu et ses objectifs. 

Avenir : "Ma première option est toujours de triompher au Real Madrid. Après on ne sait jamais ce qui peut se passer. Le Real est le club le plus exigeant au monde et depuis le début vous savez que vous devez être prêt et tout donner pour ce maillot."

Progression : "J'ai déjà eu l'occasion d'être titulaire dans des matches très importants, à Madrid comme en sélection. J'espère avoir à chaque fois plus de poids et obtenir plus de régularité au sein des deux équipes."

Pression : "J'essaie de ne pas prêter trop d'attention aux attentes qui reposent sur moi, c'est normal que tant de choses soient générées, car j'ai passé deux très bonnes années au Real Madrid. J'espère juste continuer à répondre à ces attentes."

Position sur le terrain : "Je peux jouer à n'importe quel poste en attaque, mais je n'aime pas être cantonné à un côté. J'ai besoin de liberté de mouvement dans toute la zone d'attaque et de création."

Buteur en finale : "J'ai réussi à marquer dans plusieurs finales, mais je retiens surtout mon premier but, lors de ma première finale avec le Real Madrid, en Supercoupe d'Europe contre Séville."

"Lopetegui met beaucoup d’intensité dans ses entraînements, il est très exigeant"

Lopetegui : "Julen est un entraîneur avec une très bonne conception du football et personnellement je l’apprécie beaucoup. Il met beaucoup d’intensité dans ses entraînements et il est très exigeant avec nous."

Licenciement de Lopetegui avant le Mondial : "Cela nous a évidemment affectés, nous avions passé deux ans avec lui à faire de bons matches et à déployer un bon jeu, nous nous connaissions très bien et nous avions tous une excellente connexion avec lui."

Les origines : "Mes parents m'ont inculqué des valeurs étant petit que j'ai toujours respecté. C'est très important de savoir d'où vous venez, où vous êtes et où vous comptez aller. Et dans le succès comme dans l'échec, toujours rester soi-même."

Les trois personnes les plus importantes dans sa vie : "Mon père, mon frère, et Horacio (son représentant)."

Articles liés