Benitez : “Je suis très optimiste”

benitezL’entraîneur du Real Madrid Rafael Benitez a parlé lundi soir aux micros de la Cadena Ser. Les explications de Benitez étaient très attendues après le derby.

Critiques : « On m’en a parlé, mais je suis concentré sur l’entraînement des joueurs. Je ne lis pas beaucoup et ce que je lis ne m’atteint pas. Il ya des choses que vous ne pouvez pas contrôler. »

Être sélectionneur : « Dans un avenir lointain, oui, ça me plairait. »

Carvajal : « Nous avons pensé que ce serait moins grave parce que c’est un gars très solide. »

Ambiance dans le bus après le match : « Nous sommes partis avec le sentiment d’avoir perdu deux points, parce que nous avions en main la première période, à l'exception de l'erreur qui a emmené le pénalty. Il nous a manqué de la profondeur pour mettre le deuxième. Puis nous avons attendu un Atletico entreprenant, etc nous n’avons pas concrétisé nos contres. »

Sergio Ramos : « Nous en avons parlé au cours de la semaine, parce que l'Atletico profite grandement des erreurs adverses. Le joueur n’est pas tellement préoccupé par l'entraîneur, mais plutôt par l’équipe. Les joueurs ne sont pas stupides, ils savent quand ils font une erreur. »

Benzema : « J’ai une très bonne relation avec lui. C’est un grand joueur. je lui ai lancé le défi de mettre 20 à 25 buts et je suis très content de lui. Moi aussi je serais énervé si j’étais remplacé par l'entraîneur, mais il réagira et essayera de marquer deux buts pour ne pas être remplacé. Je n’ai eu aucun problème avec lui. »

Ronaldo intouchable : « Voilà un autre mythe. Je ne tremblerai pas quand je devrai le remplacer. Je bavarde avec Cristiano chaque jour et il doit se reposer quand c’est nécessaire pour tirer le maximum pour l'équipe. Il m'a dit qu’il croyait en cela. Nous sommes d'accord là dessus. Il y a moins de problèmes que je que je peux lire. C’est grandement exagéré parce que Madrid a une grande dimension. »

Deschamps : « J'ai lu qui disait qu'il ne remplacerai pas Benzema... (silence) »

Colère : « Oui, je suis en colère parce que je pense toujours que nous avons perdu deux points. J'ai téléchargé le match pour le revoir. Le pénalty m’a énervé car on en avait parlé avec Sergio et les autres joueurs. Il sait ce qu'il a fait de mal. L’Atletico presse bien et vit des erreurs des rivaux. Nous le savions. Nous avons fait une simple erreur. »

Jeu défensif : « Vous pensez que j'ai demandé à l'équipe de reculer ? Je viens de Naples, qui a marqué 104 buts. Vais-je être frileux à Madrid ? Une équipe qui tire au but et a la possession n’est pas défensive. Une autre chose c’est que Atletico vous oblige à défendre. J’ai fait rentrer Kovacic pour renforcer le côté. Mais ils ont poussé et poussé. »

Bale pas en conditions : « Pour débuter, non. Il revenait de 3 semaines d’absence. Il avait une demi-heure à jouer. Heureusement, Bale a fait son travail, mais il se peut qu’il ait manqué cette vitesse qui fait la différence ".

Ses débuts, quand il a dit que Ronaldo n’était pas le meilleur : « Je tiens à féliciter tous les joueurs. Cristiano est un grand professionnel, un très bon footballeur. Il est incontestable. Si le groupe le voit comme incontestable, je ne suis pas stupide. Je vois Cristiano tous les jours, je vois et je pense que chaque fois nous avons une meilleure relation. Si vous me le demandez, c’est le meilleur joueur du monde. »

Remplacerez-vous à nouveau Benzema ? « Si nécessaire, oui. Je le referai. Karim est un phénomène. Donc, si au lieu d'un but il en met deux, j’en serai enchanté. »

Ceux qui voient un mauvais Madrid : « La situation que vous décrivez est irréelle. Nous sommes devant Barcelone et l'Atletico Madrid. Nous avons joué trois mois. Nous sommes sur la bonne voie avec un très bon groupe et je suis très, très optimiste. »

Football en Espagne : « En Angleterre le football est plus physique, en Italie il est plus tactique et en Espagne il fonctionne très bien techniquement et tactiquement. »

Equipe : « C'est la meilleur que j’ai eu. »

Blessures musculaires : « Danilo ne souffre pas d'une lésion musculaire, c’est une blessure à l'aponévrose. James s’est blessé en sélection. Benzema, Pepe et Gareth avaient des blessures musculaires. C’est normal que les joueurs se blessent.  Ca va vite. Pour gagner, il faut aller vite. »

Mourinho : « Je n’ai pas reparlé avec lui et je n’avais pas d’intérêt à le faire. »

Gerrard : « Il faut vendre des livres. Steve est un phénomène. En tant que coach, vous devez avoir une relation personnelle. Je parlais avec Steve chaque jour. Qu’il entretienne de meilleures relations avec d’autres coachs n’est pas mon problème. »

Intouchable BBC : « Non. Les compostions se préparent la veille et le jour du match. Et c’est nous qui prenons la décision. »

Le public : « J’ai pour lui une affection particulière car j’ai aussi été dans les gradins. Le public veut que son équipe joue bien et soit audacieuse. Celui qui tire le plus au but et celui qui marque le plus de buts. »

L'entraîneur est seul : « De telles situations se produisent dans tous les clubs du monde. À la fin celui à qui on veut demander pourquoi j’ai fait sortir Benzema, c’est moi. Mais la presse doit accepter la réponse que je lui donne, et non celle qu’elle aimerait entendre. »

Les coups-francs de CR7 : « Quand on les a pratiqués à l’entraînement il les tirait bien et était en confiance. Il les tire très bien. Je dirai qu’on vous envoye une vidéo. »

Téléphone portable : « Je ne l'ai pas interdit, parce que c’est impossible à contrôler. À l’Inter il y a des joueurs qui téléphonaient dans leur bain. »

Higuain : « C'est un phénomène et je lui souhaite toujours le meilleur. »

Ancelotti : « C'est mon ami, Mourinho je préfère ne pas en parler. »

Articles liés