Benzema : “Je ne veux d’explications de personne à part le sélectionneur”

Dans une interview pour le quotidien L'Equipe, Karim Benzema est revenu sur sa non sélection en Equipe de France, l'affaire de la sextape ou encore sa réussite au Real Madrid. Extraits.

Deschamps et sa non sélection en EDF
"Sportivement, je suis quasiment au maximum. Ça me ferait vraiment plaisir de revenir en Bleu. J'irai toujours en équipe de France avec la même motivation. Je ne veux d'explications de personne, de personne, de personne d'autre à part le sélectionneur. Les autres disent que je suis sélectionnable, sauf lui."

Valbuena et la sextape
"C'est une grande mascarade ! Tout est parti de son histoire. On ne sait pas la vérité. En plus, quand je l'entends dire maintenant qu'il est prêt à rejouer avec moi, qu'il ne m'en veut pas... Il y a vraiment quelque chose qui ne va pas chez lui..."

Finale de LDC avec Madrid
"C'est exceptionnel ! On a aussi fait quatre demi-finales avec le Real. Ça fait sept saisons qu'on est vraiment au plus haut niveau avec une constance remarquable. Je suis toujours dans mon rêve avec le Real."

La Champions, sa compétition
"On peut dire ça. Elle m'aime bien, mais moi aussi ! Cette attirance remonte à Lyon. À chaque fois, il y a comme une petite lumière qui s'allume en moi. J'ai cette étincelle qui fait que ce match n'est pas comme les autres. J'éprouve une sensation indescriptible. C'est de la pression, mais de la bonne pression, positive. J'ai grandi avec la C1, cette compétition fait partie de moi."

5ème meilleur buteur de la Ligue des champions
"Toutes ces statistiques sont valorisantes. À vingt-neuf ans, je suis fier d'avoir déjà réussi tout ça. Ces chiffres sont importants, mais ce n'est pas que ça, le foot. On ramène trop le foot d'aujourd'hui à des statistiques, des ratios... Mais, le foot, ce n'est pas la NBA ! Le foot, c'est le jeu, le collectif. Sans les autres, tu as beau être le meilleur, tu n'es rien ! Il ne faut jamais l'oublier. J'ai l'impression qu'on regarde trop les chiffres, le nombre de buts pour situer et valoriser un joueur. Bien sûr qu'il faut être décisif, surtout quand tu es attaquant, mais il ne faut pas tout résumer à cela."

Sa réussite
"Cette réussite vient surtout faire taire certaines critiques, comme quoi je n'étais pas un buteur en équipe de France, pas un grand attaquant, que je n'avais pas le niveau... Je n'y porte même plus attention tellement c'est petit."

Articles liés