Bordalas s'excuse après son "mensonge" sur la relation Bellingham - Greenwood

L'entraîneur de Getafe est revenu sur des propos qu'il a tenus ces derniers jours qui concernaient Jude Bellingham.

Après ses déboires personnels et sa mise à l'écart de Manchester United, Mason Greenwood a trouvé refuge cette saison en Liga et à Getafe, club qu'il a rejoint sous la forme d'un prêt. L'Anglais de 21 ans a d'ailleurs fait ses débuts avec le petit club madrilène qui se réjouit déjà de son arrivée et de ses premiers pas.

Cependant, José Bordalas, son entraîneur, a commis une petite erreur de communication qui l'a mis dans l'embarras devant la presse et surtout auprès de Jude Bellingham, après avoir affirmé que le nouveau madrilène avait joué un rôle clé dans sa venue. "Greenwood est ami avec Bellingham et il lui a conseillé de venir dans le championnat espagnol", a-t-il déclaré en début de semaine sur Radio Marca.

Sauf que depuis, il a été remonté au coach espagnol que l'entourage de Bellingham n'avait pas apprécié cette déclaration car erronée, parce qu'elle lie accessoirement le numéro 5 du Real Madrid a un joueur avec des déboires judiciaires (violences conjugales et tentatives de viol). Bordalas est alors revenu sur ses propos.

"Je voudrais dissiper un malentendu. J'ai dit que Mason Greenwood était venu à Getafe parce qu'il avait parlé à Bellingham. Il m'a été précisé que ce n'était pas le cas. Je m'en excuse. Mason est arrivé d'une manière différente. Il nous intéressait, ils me l'ont proposé et nous étions très intéressés. Je voulais juste clarifier ça, ce n'était pas une mauvaise intention" a-t-il précisé tandis que le club de Getafe aurait présenté aussi ses excuses directement à Bellingham.

Articles liés