Cafú : “Marcelo est un phénomène et Ramos le meilleur défenseur du monde”

Le double champion du monde a répondu aux questions de Marca depuis le Qatar, quelques heures avant d'assister à la finale du Mondial des clubs entre le Bayern et les Tigres du Mexique. Extraits.

Quel est votre favori pour la finale d'aujourd'hui ?

La théorie est facile : le Bayern, mais en pratique, c'est plus compliqué. Tout peut arriver lors d'une finale.

Vous êtes au Qatar, quelle est l'ambiance ?

C'est un Mondial complètement différent. Il y a 5 % du public dans les stades et ces personnes respectent tous les protocoles de l'OMS. Mais oui, c'est très triste de voir une finale comme celle-ci, avec une si petite foule. 

Comment voyez-vous votre compatriote Neymar ? Concentré ?

Cela pourrait être la Copa America de Neymar et la Coupe du monde 2022 de Neymar. 'Ney' a la responsabilité de mener le Brésil vers de grandes victoires. Je le vois concentré et connecté sur ce qu'il doit faire pour être champion du monde.

Voyez-vous Neymar au PSG avec Messi ?

Voir Neymar et Messi jouer à nouveau ensemble serait sensationnel. Nous avons vu ce qu'ils ont fait tous les deux à Barcelone il y a des années. Je ne sais pas si Messi ira au PSG... mais s'il y va, il gagnera un fan [rires].

Certains disent que Marcelo est paresseux, que pensez-vous de votre ami ?

Marcelo est un phénomène, un joueur sensationnel, habile. Il monte, il dribble, n'a pas peur du un contre un ... Je crois toujours qu'il a beaucoup à donner au Real Madrid. J'en suis sûr. C'est le genre de joueur qui, à tout moment, peut faire quelque chose et résoudre un match.

Marcelo est-il le "Cafú du côté gauche" ?

Nooon... Je dirais plutôt que j'étais le "Marcelo de la droite". C'est un grand joueur et je le respecte beaucoup.

Comment évaluez-vous Sergio Ramos ?

C'est le meilleur défenseur du monde. Sans aucun doute. Techniquement, il est très bon et tactiquement aussi. C'est un bon capitaine, un leader qui porte toujours son équipe vers l'avant. C'est un joueur que j'aimerais toujours avoir dans mon équipe.

Vous le prolongeriez ?

Je ne suis pas président du Real Madrid. C'est une situation très difficile, mais c'est un joueur exemplaire qui a une histoire avec le Real Madrid et beaucoup d'influence auprès des supporters.

Il n'y a pas vraiment de "Cafú" à droite en Liga, qui aimez-vous en Espagne, par exemple ?

Mon préféré de la Liga espagnole est sans aucun doute Dani Carvajal. Je l'apprécie beaucoup, c'est un joueur qui monte et qui dribble. Il est très important pour le Real Madrid.

Pensez-vous que Carvajal puisse un jour devenir Cafú ?

Dans ce combat imaginaire... j'espère que Carvajal en ressortira vainqueur [rires].

Articles liés