Carvajal : “Capitaine du Real Madrid un jour ? J’y ai pensé”

Dani Carvajal, l'arrière droit du Real Madrid (25 ans), est apparu en salle de presse du Santiago Bernabéu en marge de sa prolongation de contrat jusqu'en 2022.

"Je ne peux pas être plus heureux, c'est un autre jour marquant dans ma vie. J'ai eu la chance de gagner tous les titres avec Madrid mais je suis impatient de recommencer à les gagner."

Que souhaiteriez-vous avoir atteint à la fin de ce contrat ? "Le maximum de titres et entrer dans l'histoire. J'aimerais que le jour où je prendrai ma retraite tout le monde sache que j'ai tout donné pour ce club, j'en serai fier."

Offres et clause : "Quand quelqu'un se positionne aussi clairement que moi, je ne me dérange même pas à écouter les offres. Dieu merci, le club a confiance en moi. Nous n'écoutons pas les offres. La clause, je ne me souviens pas, mais elle est élevée pour qu'aucun club ne puisse m'enlever d'ici."

Ses difficultés au départ et le rôle de Zidane : "Dans une carrière il y a de bons comme de mauvais moments, il faut surmonter ça. C'était difficile de quitter le club, mais c'était la meilleure décision pour progresser. Ensuite il y a eu beaucoup de concurrence mais j'ai eu confiance en moi. Zidane a toujours compté sur moi. Je lui en suis totalement reconnaissant. Le changement d'entraîneur a amélioré ma confiance et les résultats sont là. C'est une personne magnifique."

L'époque Mourinho : "Je ne me sentais pas prêt à aider Madrid. Je suis parti, puis je suis revenu et nos routes se sont séparées pour faire au mieux notre travail."

Conseil à Borja Mayoral : "Il semble que nous ayons des carrières très similaires, nous sommes tous les deux du sud de Madrid. Hier, il a fait un pas de géant pour calmer ceux qui n'ont pas confiance en lui. C'est un excellent joueur. Il fait de gros efforts tous les jours et c'est la base de son travail."

Temps de jeu cette saison : "J'ai beaucoup joué et j'espère pouvoir continuer à le faire. Je vais aussi devoir faire très attention, j'aimerais ne pas me blesser dans une année importante pour moi."

Message aux canteranos : "Je suis fier d'être un exemple pour ces jeunes. C'est formidable d'avoir pu profiter du club depuis tout petit. Je leur recommande de faire preuve d'humilité et croire en ce qui peut être réalisé. Il y a beaucoup de bons joueurs à la Cantera."

Capitaine du Real Madrid : "Oui, j'y ai pensé. C'est quelque chose que j'ai toujours imaginé, mais cela n'arrivera pas avant longtemps. Sergio se porte bien, mais oui, j'aimerais l'être un jour."

Articles liés