Carvajal : “La Décima a été le détonateur de tout”

Récemment prolongé par le Real Madrid, le défenseur espagnol Dani Carvajal a accordé une petite interview aux médias du club.

Sa prolongation : "Toute une vie en blanc. Pour moi, c'est le plus important. Je n'imagine pas ma vie ni celle de ma famille sans porter ce maillot, sans porter ces couleurs, et j'espère respecter ce contrat et bien d'autres encore pour pouvoir prendre ma retraite ici."

Les clés de la réussite : "Avec du travail, du sacrifice, des valeurs, du talent et des efforts, on peut arriver au sein de l'équipe première. Rester, c'est profiter de chaque moment et réaliser chaque action, à chaque entraînement, comme si c'était la dernière. Au final, il faut vivre le moment, ne rien garder en soi, c'est la clé du succès pour pouvoir rester de nombreuses années ici."

Le meilleur moment : "J’en ai beaucoup. Ce serait difficile de n'en citer qu'un, mais je crois que pour tous, ce que nous avons vécu dans cette étape si glorieuse de la Décima a été le détonateur de tout, même si c'était notre deuxième trophée de cette saison après la Coupe du Roi face à Barcelone. Cette Décima a tout marqué, le chemin de ce groupe, la confiance et la passion."

Ses superstitions : "J’aime entrer avec le pied droit sur le terrain. J'ai l'habitude de prier dans les seconds toilettes de gauche avant les matchs et je mets ma chaussette droite en premier. Ce sont des choses simples mais que j'ai automatisé."

Ancelotti : "Carlo est un super entraîneur, dans tous les sens. Quand je suis revenu d'Allemagne, ma première saison a été avec lui. Il m'a fait débuter et devenir un joueur important. J'ai fini par gagner le poste et sa confiance".

Articles liés