Courtois : “Les supporters de l’Atletico peuvent me jeter des projectiles, cela ne m’affectera pas”

Photo Maria Jose Segovia / Spain DPPI / DPPI

Dans un entretien accordé au journal belge Nieus Blad, Thibaut Courtois a évoqué ses futures retrouvailles avec l'Atletico de Madrid, à l'occasion du derby la semaine prochaine. 

Les tribunes : "Si je m'attends à ce qu'ils me jettent des projectiles ? Durant tout le match. J'ai déjà vécu cette expérience en Belgique. À Anderlecht, ils m'avaient lancé des briquets et des bières. C'est un défi."

Aucun incident depuis sa signature au Real : "Je n'ai jamais fait face à une réaction dans la rue. Au loin une fois, un fan m'a dit "Aupa Atleti" pendant que je faisais le plein d'essence."

Une motivation supplémentaire : "Tout se limite aux réseaux sociaux, où il est facile de rester anonyme, ou alors cracher et tâcher sur ma plaque au stade [ndlr : chaque joueur ayant joué plus de 100 matchs bénéficie d'une plaque]. Cela m'importe peu. Si cela les rend heureux, c'est bien pour eux. S'ils veulent me jeter des projectiles la semaine prochaine, c'est bien, mais cela n'a m'affectera pas pour jouer. C'est une motivation supplémentaire."

Le changement d'équipe : "Nous devons prendre des décisions en fonction de notre carrière. L'Atletico, ce fût un choix parfait lorsque j'étais jeune. J'ai vécu trois années fantastiques et j'ai beaucoup progressé, en tant que personne et joueur. Je suis arrivé à un autre chapitre de ma carrière."

L'inspiration Casillas : "J'ai toujours été un fan d'Iker Casillas et de fait du Real Madrid. Je ne pense pas que je devais manquer cette opportunité parce que j'ai joué à l'Atletico. J'ai tout donné pendant ces trois saisons et ça, ils ne peuvent pas me le reprocher."

Articles liés